événements

Mine(s) de rien, le festival Au Bonheur des Mômes va remuer

par

Au Bonheur des Mômes cultivera cette année plus que jamais audace, curiosité et ouverture d’esprit…

Mine(s) de rien, le festival Au Bonheur des Mômes va remuer

 

Mines de Rien – La Fabrique des petites utopies – © Cati Réau

Le handicap au cœur d’une création poétique jusqu’au-boutiste…

Au Bonheur des Mômes cultivera du 20 au 25 août 2017 plus que jamais audace, curiosité et ouverture d’esprit autour d’une programmation aussi ludique qu’exigeante. En témoigne l’une des créations “phares” de cette 26ème édition du festival dans les alpages, par la compagnie grenobloise La Fabrique des Petites Utopies…

…Ou le théâtre vu comme “une parole politique nécessaire”

Autoproclamée, et à raison, “compagnie de théâtre indiscipliné”, La Fabrique des Petites Utopies et son metteur en scène Bruno Thircuir, qui voit dans le théâtre “une parole politique nécessaire”, sont les chantres d’un théâtre itinérant et cosmopolite passés maîtres dans l’art de raconter le monde de manière politico-poétique.

Co-produit par le Conseil Départemental de la Haute-Savoie, le Théâtre de Die, l’ACCR-Pont en Royans, le Théâtre de la Toupine, le festival Au Bonheur des Mômes, l’APEI Thonon-Chablais et le foyer de vie Grands Champs d’Allinges, leur dernier spectacle en date, Mines de rien, créé en résidence au théâtre de la Toupine d’Evian-les-Bains et avec les résidents du foyer de vie pour adultes handicapés d’Allinges, en Haute-Savoie, explorera, avec la subtilité qu’on connaît à la troupe, la question du handicap. Plus largement, c’est du droit à la différence et son respect, thème cher au festival Au Bonheur des Mômes, dont il sera question à travers Mines de rien, joué cinq fois, du lundi 21 au vendredi 25 août prochain à 18h30, au Grand-Bornand.

“Rien est une marionnette. Rien ressemble à l’enfant qu’on ne veut pas. Rien n’est pas rien, L’enfant s’appelle en vrai Camille. Camille, c’est pas rien”. Extrait de la note artistique de Mines de rien


Mots-clés pour lire d'autres articles

Commenter 0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *