Auto & Trafic
Image d'illustration

Modernisation de la ligne ferroviaire entre Aix-les-Bains et Annecy

par

Le comité de pilotage du projet de modernisation de la ligne ferroviaire entre Aix-les-Bains et Annecy, dite “Sillon Alpin Nord” s’est tenu ce 22 octobre 2015 en Préfecture de Haute-Savoie…

Modernisation de la ligne ferroviaire entre Aix-les-Bains et Annecy

 

Image d'illustration

Image d’illustration

Le comité de pilotage du projet de modernisation de la ligne ferroviaire entre Aix-les-Bains et Annecy, dite “Sillon Alpin Nord” réunissait, à l’initiative Georges-François Leclerc, Préfet de Haute-Savoie et d’Eliane Giraud, Vice-présidente déléguée aux Transports de la Région Rhône-Alpes, en présence de Christian Monteil, Président du Conseil départemental de Haute-Savoie, Nathalie Schmitt, conseillère départementale de la Savoie, Gilles Cheval, Directeur territorial de SNCF Réseau Rhône-Alpes-Auvergne et les représentants des Communautés d’agglomération d’Annecy et Chambéry Métropole. Ce projet de modernisation fait partie des projets phares du CPER 2015 dans lequel l’État et la Région Rhône-Alpes ont inscrit près d’un milliard d’euros afin de renforcer la qualité de service du réseau ferroviaire.

Le Sillon Alpin Nord est un axe structurant entre les deux départements savoyards. Il relie la Haute-Savoie au reste du réseau ferré régional via le Nœud ferroviaire lyonnais ou le sillon alpin Sud. La modernisation de cet axe ferroviaire est donc un enjeu important de développement durable qui permettra de favoriser, sur les territoires savoyard et haut-savoyard, le report modal de la route vers le rail et de lutter ainsi contre la pollution de l’air.

Les partenaires du projet (Etat, Région Rhône-Alpes, Départements de Haute-Savoie et de Savoie, Communautés d’agglomération d’Annecy et Chambéry Métropole) ont souhaité réunir au plus vite ce premier comité de pilotage afin de lancer rapidement les études du projet. Celui-ci vise, dans un premier temps, à améliorer les performances (fiabilité et temps de parcours) des TER entre Aix-les-Bains et Annecy ainsi que vers Chambéry, Lyon et Grenoble et des TGV entre Annecy, Aix-les-Bains et Paris. Les études intègrent la préfiguration d’un renfort de la desserte TER périurbaine entre Annecy, Aix-les-Bains et Chambéry qui fera l’objet d’une seconde étape. La première phase des travaux consistera à réaliser un doublement sur près de 13 km de la ligne actuelle à voie unique, soit 30% du linéaire environ.

Lors de ce comité, les partenaires ont validé l’engagement des études préliminaires du projet pour un montant de l’ordre de 3 millions d’euros. Ces études sont conduites par SNCF Réseau et seront présentées aux partenaires à l’automne 2016.


Mots-clés pour lire d'autres articles

Commenter 0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *