livres
Napoléon, l’épopée en 1000 films

Napoléon, l’épopée en 1000 films

par

1000… 1000 films et téléfilms ont été consacrés à Napoléon. En 724 pages, 800 photos et affiches rares en couleur et en noir et blanc, ce livre analyse pour la première fois l’ensemble de la production mondiale sur Napoléon et son temps…

Napoléon, l’épopée en 1000 films

 

Par Hervé Dumont
Préface de Jean Tulard
Aux Editions Ides & Calendes – Cinémathèque suisse
Publié sous le patronage de la Fondation Napoléon et de l’Institut Napoléon de la Sorbonne

Napoléon, l’épopée en 1000 filmsDans la mesure où il analyse pour la première fois l’ensemble de la production mondiale sur Napoléon et son temps, cet ouvrage encyclopédique est unique à ce jour, tant par ses informations sans fards que par sa très rare iconographie.

L’empreinte de Napoléon et de la France révolutionnaire, puis impériale sur toute l’Europe a inspiré quelque 1000 films et téléfilms de fiction (dramatiques, feuilletons et séries comprises) de 1897 à nos jours. De provenance internationale : européenne d’abord, de Madrid à Stockholm et Moscou, mais aussi américaine, canadienne, égyptienne, syrienne, mexicaine, argentine, brésilienne, etc. Des films encensés, adorés, oubliés ou perdus dont environ la moitié est restée inédite dans l’Hexagone.

Pour chaque pays et à chaque décennie, Napoléon occupe une place singulière, entre fascination, adulation, rejet. Chaque film, chaque interprète même de l’Empereur, Raymond Pellegrin, Marlon Brando, Rod Steiger, Charles Boyer, Sacha Guitry, Christian Clavier, suscite une lecture différente de l’Histoire, teintée de légende, de parti-pris ou d’idées reçues. “La vie de Bonaparte est une vérité incontestable que l’imposture s’est chargée d’écrire“, a dit Chateaubriand, un constat que l’audiovisuel répercute au centuple tout en offrant à travers ses reconstitutions un portrait idéologique décapant, et passionnant, de notre propre époque.

===

L’Auteur

Hervé Dumont, auteur de nombreuses monographies de cinéastes, assuma la direction de la Cinémathèque suisse de1996 à 2008. Il est lauréat, entre autres, du Prix de la critique historique du cinéma (Institut Jean Vigo) pour son livre Histoire du cinéma suisse, du prix du Syndicat français de la critique du cinéma pour son ouvrage L’Antiquité au cinéma. Son site internet, qui héberge une vaste “Encyclopédie du film historique”, a remporté le Prix Pape Clément au 25ème Festival international du Film d’Histoire de Pessac.


Mots-clés pour lire d'autres articles

Commenter 0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *