livres
Christophe Cassiau-Haurie,  Barly Barutti, Sébastien Vastra, Didier Tronchet - © Bruno Fournier et Arno Monin - © Sergio Palumbo - 123 Savoie

Palmarès 2015 des Éléphants d’Or à Chambéry

par

Le Festival de la BD Chambéry Savoie remet chaque année depuis 1996 les Éléphants d’Or chambériens. En 2015, ils ont été remis à…

Palmarès 2015 des Éléphants d’Or

 

Depuis 1996, les Éléphants d’Or chambériens, remis lors du Festival de la BD Chambéry Savoie, récompensent les albums qui ont marqué le public, pour l’intérêt du scénario, la qualité des dessins ou de la mise en couleur. Classés dans des différentes catégories, auteurs et / ou dessinateur reçoivent avec fierté et honneur cette récompense. Une distinction également gage de talent, attribué par les lecteurs appartenant au jury, dans un souci d’impartialité et de sérieux.

Christophe Cassiau-Haurie, Barly Barutti, Sébastien Vastra, Didier Tronchet - © Bruno Fournier et Arno Monin - © Sergio Palumbo - 123 Savoie

Le Festival de la Bande Dessinée de Chambéry Savoie a remis vendredi soir 2 octobre 2015 ses Eléphants d’Or.

Éléphant d’Or du Meilleur Scénario : Christophe Cassiau-Haurie pour Madame Livingstone

Éléphant d’Or Album de l’Année et Éléphant d’Or du Public France 3 : Barly Barutti et Christophe Cassiau-Haurie pour Madame Livingstone

Madame LivingstoneLa rencontre de deux hommes, dans une guerre qui n’est pas la leur. En Afrique centrale durant la Première Guerre mondiale, l’aviateur Gaston Mercier, lieutenant de l’armée royale belge, est chargé de couler un cuirassé allemand sur le lac Tanganyika. Pour en découvrir la position exacte, on lui assigne un guide un peu particulier… Ce dernier, un métis énigmatique en kilt qui semble beaucoup plus instruit que les autres autochtones, prétend être le fils du célèbre explorateur David Livingstone. Petit à petit, alors que la guerre entre puissances coloniales belge et allemande fait rage au cœur du continent noir, le jeune pilote belge va essayer d’en apprendre un peu plus sur l’histoire de cet homme qu’on appelle “Madame Livingstone”.
Voir les livres de Christophe Cassiau-Haurie
Voir les livres de Barly Barutt

 

Éléphant d’Or du Meilleur Dessin : Sébastien Vastra, pour Jim Hawkins

Jim HawkinsUn avenir de commis de cuisine et l’auberge familiale en héritage, Jim Hawkins sait qu’il ne restera pas longtemps sur la terre ferme. Son regard est ailleurs, tourné vers cette ligne de mer posée sur l’horizon, promesse d’inconnu et de mystères. Il suffirait juste d’un pas vers l’océan pour embrasser cette vie et devenir un autre. Il suffirait d’un coup de pouce du destin ou de Bill Bones, ce vieux loup de mer fraîchement débarqué avec sa précieuse carte, pour que Jim bascule dans le tourbillon de l’aventure. Mais s’il y a une chose dangereuse en ce bas monde, c’est bien de posséder une fortune sur un morceau de papier…

Voir les livres de Sébastien Vastra

 

Éléphant d’Or Espoir : Dominique Monféry pour Tin Lizzie

Tin LizzieRhod, accompagné de son ami louis et du jeune Jake, a retrouvé Becky, l’élue de son cœur. Mais lord Knox, un nouveau prétendant, se manifeste à son tour. S’il veut conquérir sa belle, Rhod n’aura des lors d’autre choix que d’affronter son rival au cours d’une épreuve opposant Tin Lizzie, l’automobile qu’il a “empruntée” a son patron et Black Storm, le pur-sang de lord Knox. Mais les événements ne se dérouleront pas comme prévu et l’issue de ce duel pourrait bien tenir entre les mains de Jake…

 

Voir les livres de Dominique Monféry

 

Éléphant d’Or Jeunesse : Arno Monin pour Merci

MerciBredenne, dans la Marne. 9974 habitants et presque autant d’âmes. On parie combien que vous ne connaissez pas ? Faut dire aussi : entre Disneyland Paris et Bredenne, le choix est vite fait. Un peu trop vite peut-être… Merci Zylberajch, bientôt 16 ans et gothique jusqu’au bout des ongles, a commis des actes répréhensibles, comme on dit. Elle n’était pas seule, mais elle a décidé de porter le chapeau. Ses actes n’en méritent pas moins une sanction, d’autant qu’elle n’en est pas à son coup d’essai. Encore faut-il décider quelle sanction ! C’est pour cela que l’Etat français paie Sébastien Pirlot, juge des enfants. Un juge un peu… olé olé, si vous voulez mon avis. Pirlot ignore encore qu’en condamnant Merci à une peine de substitution, il va offrir à de nombreuses personnes… une joie de substitution.

Voir les livres d’Arno Monin

 

Éléphant d’Or Prix Henri Roumat pour l’Humour : Didier Tronchet pour le Fils du Yéti

Le Fils du YétiTout est parti de l’incendie. J’ai dû choisir en quelques secondes ce que je devais sauver des flammes. J’ignore pourquoi, j’ai choisi mes albums photos. Je sais maintenant que c’était une boîte de Pandore. Il y avait ce cliché étrange de mon père avant sa mort, qui allait me faire accomplir à rebours le voyage agité jusqu’à une image mythique de mon enfance : la dernière case de Tintin au Tibet.

 

Voir les livres de Didier Tronchet

 

 

 

Éléphant d’Or de l’ensemble de l’œuvre : Maryse et Jean-François Charles (invités d’honneur 2015)

Jean-François et Maryse Charles - © Sergio Palumbo - 123 Savoie

Jean-François et Maryse Charles – © Sergio Palumbo – 123 Savoie

Jean-François Charles est né à Pont-à-Celles en Belgique, étudié à l’Académie des Beaux-arts de Bruxelles et commence sa carrière en 1971 dans le dessin de presse (La Libre Belgique et La Nouvelle Gazette). Il fait ensuite le choix de la bande dessinée et entame une collaboration avec le Journal de Spirou : Les Belles Histoires de l’oncle Paul (1975), Les Chevaliers du pavé (1977). C’est dans Spatial, une revue belge éditée par Michel Deligne, qu’après plusieurs courts récits scénarisés par Jan Bucquoy, il dessine l’histoire iconoclaste Le Bal du rat mort. Sa première grande série, Les Pionniers du Nouveau Monde, paraît à partir de 1982. Malgré les changements d’éditeur, il poursuit Les Pionniers et développe de nouvelles séries. Jean-François Charles est mariée avec la scénariste belge Maryse Nouwens, avec laquelle il coécrit India Dreams et War and Dreams. Maryse avait collaboré aux scénarios des Pionniers du Nouveau-Monde (après un voyage du couple au Canada et aux Usa) et de Sagamore Pilgrimage ; elle a scénarisé deux séries sous le pseudo de Ruellan, pour le dessinateur Ersel : Claymore (1999), et Les derniers jours de la Géhenne (2001).

Voir les livres de Maryse et Jean-François Charles


Mots-clés pour lire d'autres articles

Commenter 0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *