actualités
© Sergio Palumbo - 123 Savoie

Pari réussi pour le Festival du Premier Roman de Chambéry

par

Déployée au sein d’une quinzaine de lieux à Chambéry, l’édition 2015 du Festival du Premier Roman a multiplié les entrées en littérature avec un public de plus en plus nombreux…

Pari réussi pour le Festival du Premier Roman 2015 de Chambéry

 

© Sergio Palumbo - 123 Savoie

© Sergio Palumbo – 123 Savoie

Du 28 au 31 mai 2015, s’est déroulée la 28ème édition du Festival du premier roman de Chambéry. Quatre jours de festivités auxquels ont participé plus de 10.000 visiteurs. Un public chaque année plus fidèle, dont la diversité illustre le rayonnement local mais aussi national et international du Festival.

23 lauréats ont été sélectionnés cette année par un réseau de 3.200 lecteurs : 14 auteurs de premier roman francophones et 7 auteurs de premier roman étrangers, parmi lesquels Gautier Battistella, Jean-Paul Didierlaurent, Nathan Filer, Gauz, Marco Magini, Véronique Poulain… Aux côtés de ces talents littéraires de demain, une invitée d’honneur, Minh Tran Huy, et un auteur en résidence au Centre hospitalier Métropole Savoie, Paul Vacca. Les professionnels de la chaîne du livre (éditeurs, directeurs de manifestations littéraires, libraires, traducteurs, etc.) ont également répondu présent. Ensemble, ils ont participé à la centaine d’événements programmés et échangé avec les publics, inscrivant le Festival parmi les rendez-vous majeurs de la littérature vivante et émergente.

© Sergio Palumbo - 123 Savoie

© Sergio Palumbo – 123 Savoie

Une édition pour tous les publics

Déployée au sein d’une quinzaine de lieux à Chambéry (Chapiteau Livres place Saint-Léger, centre des Congrès le Manège, Palais de Justice, Musée des Beaux-arts, galeries d’art, cinéma, etc.), l’édition 2015 du Festival a multiplié les entrées en littérature. Au-delà des tables rondes qui ont permis de croiser les regards entre écrivains, lecteurs et curieux, plusieurs rendez-vous spécifiques ont été organisés afin de susciter la curiosité de nouveaux publics : ateliers d’écriture avec l’auteure Sylvie Le Bihan, de traduction, de lecture à haute voix, de calligraphie, petits déjeuners et apéros littéraires, soirées, etc. Les dialogues entre les champs artistiques et les premiers romans se sont également multipliés. Expositions thématiques en collaboration avec une dizaine d’artistes, musique et cinéma ont rythmé la programmation, tissant des liens toujours plus forts avec des nombreux acteurs culturels et offrant de nouvelles passerelles vers la littérature contemporaine.

Placé cette année au cœur de la ville, place Saint-Léger, le Chapiteau Livres a connu une véritable hausse de fréquentation. Sur plus de 250m², libraires et éditeurs ont pu proposer une large sélection d’ouvrages de littérature française et étrangère, poésie, polar, et jeunesse…

Une présence internationale renforcée

Polyglotte et cosmopolite, le Festival se décline en sept langues. L’accès aux premiers romans en VO est aujourd’hui facilité par la plateforme de lecture et de partage développée par le Festival : Alphalire. Cet outil permet à chacun de lire en français et en langue originale mais aussi de livrer ses impressions. Il se tisse ainsi en ligne un réseau international de lecteurs. Lors de cette 28ème édition, des auteurs venus d’Italie, Allemagne, Roumanie, Royaume-Uni, Portugal, Espagne, Québec ont été accueillis. Rencontres multilingues ou thématiques comme celles dédiées aux nouvelles voix québécoises et ateliers de traduction se sont tenus avec eux. Des visioconférences ont également donné aux écrivains la possibilité d’échanger avec leurs lecteurs des clubs burkinabés et roumains du Festival. L’occasion de participer ensemble à la construction d’une culture internationale autour du livre.

Rendez-vous sont d’ores et déjà donnés en septembre 2015 pour le lancement de la 29ème saison de lectures et du 26 au 29 mai 2016 pour la 29ème édition du Festival.


Mots-clés pour lire d'autres articles

Commenter 0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *