nature et environnement
EDF Malgovert, vue aérienne - © EDF - Pascal Tournaire

Pics de consommation cet hiver, Tignes-Malgovert sera opérationnel

par

Pour cet hiver 2014 – 2015, l’aménagement hydroélectrique d’EDF de Tignes-Malgovert redémarre à 100% avec remise en service des 2 conduites forcées, pouvant ainsi répondre aux pics de consommation d’électricité…

Pics de consommation cet hiver,

Tignes-Malgovert sera opérationnel

 

EDF Malgovert, vue aérienne - © EDF - Pascal Tournaire

EDF Malgovert, vue aérienne – © EDF – Pascal Tournaire

Les conduites forcées qui descendent, sur 1.500 mètres de long et 750 mètres de dénivelé, le massif de la forêt communale de Bourg-Saint-Maurice vers la centrale hydroélectrique de Malgovert, viennent d’être remises en service le 18 décembre 2014. Après plusieurs semaines de tests et d’essais, en conditions réelles d’exploitation, l’eau stockée au barrage de Tignes peut donc de nouveau alimenter les 8 turbines de la centrale. L’ensemble Tignes-Malgovert viendra ainsi soutenir le réseau électrique national cet hiver, pendant les pics de consommation.

Chantier Tignes-Malgovert : début de la 3ème phase en 2015

Entre février et mars 2015, la retenue du Chevril sera amenée à sa cote minimale, afin de permettre la reprise des travaux pour la 3ème et dernière phase du chantier Tignes-Malgovert. Ce chantier est le plus important mené par EDF en France sur des conduites forcées. Il comprend également un volet complet d’interventions de maintenance et de modernisation sur tout le complexe hydroélectrique.

Malgovert - © EDF - Pascal Tournaire

Malgovert – © EDF – Pascal Tournaire

Un autre chantier se prépare au barrage de Tignes

Un autre chantier est en cours d’installation sur le couronnement du barrage de Tignes (les principales opérations se dérouleront entre février et juin 2015). Profitant de l’abaissement du niveau d’eau dans la retenue de Tignes de 135 mètres pour permettre les interventions sur les conduites forcées, EDF lance une opération spécifique de maintenance sur la deuxième* vanne de garde amont, la vanne “rive gauche”, et ses brimballes. Les brimballes sont des pièces mécaniques qui permettent de manœuvrer les vannes. Elles sont composées de 24 éléments de près de 6 mètres de long et d’environ 3 tonnes chacun.

* vanne rive droite traitée en 2013

En aparté

L’eau stockée au barrage de Tignes représente 235 millions de m3 soit 75.000 piscines olympiques. Cette réserve d’énergie peut être transformée quasi instantanément en électricité par les centrales des Brévières et de Malgovert situées en contrebas. Ces deux centrales sont reliées sur 15 km par une canalisation creusée dans la roche, puis par des conduites forcées de 1.500 mètres de long. La production moyenne annuelle de ces 2 centrales permet de répondre à la consommation résidentielle près de 340.000 habitants.


Mots-clés pour lire d'autres articles

Commenter 0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *