Vie Economique
Marchands des 4 Saisons

Producteurs et artisans savoyards en “Drive”

par

Les producteurs et artisans savoyards se mettent en mode “Drive” avec l’aide de la chambérienne Isabelle Patroix…

Producteurs et artisans savoyards en “Drive”

 

Marchands des 4 SaisonsCréé, en Janvier 2014, à Clermont-Ferrand par Marc Dorel, Marchands des 4 Saisons est une start-up qui propose une conciergerie de produits locaux et permet aux clients, d’avoir accès facilement et à côté de chez eux à des produits locaux et de qualité et aux producteurs, d’augmenter leurs ventes grâce à un nouveau canal de distribution moderne et sécurisé.

Un animateur local à Chambéry

Avec 20% des consommations alimentaires qui seront locales en 2020 (enquête Ipsos et Vitagora) contre environ 10% à l’heure actuelle, le locavore est une nouvelle tendance incontournable qui fait évoluer notre société vers un monde plus durable. Ainsi Isabelle Patroix, 29 ans, développe une activité à même de contribuer à cette transformation de la société qu’elle souhaite accompagner.

Isabelle Patroix

Isabelle Patroix

Installée à Chambéry depuis plus de 10 ans, Isabelle Patroix, est un membre actif de la ville : elle a travaillé dans différente institutions chambériennes (Espace Malraux, Festival du premier roman, maison de l’enfance La Gaminière…). A 29 ans, elle est docteur, diplômée de l’université de Savoie Mont-Blanc, et chargée de projet. Elle a décidé de prendre le statut d’auto-entrepreneur et de rejoindre la Marque de Marchand des 4 saisons.

Elle défend ainsi un modèle de consommation en circuits courts qui respecte les producteurs et offre des solutions aux consommateurs en leur permettant de consommer des produits de qualité, de notre belle région de Chambéry !

Ce projet va professionnaliser la distribution de produits locaux par rapport aux projets déjà existant en :
– Assurant des livraisons en points de retraits équipés de chambre froide pour assurer les distributions (ces points de retraits bénéficient d’horaires de distributions élargies, par rapport à une distribution faite par un producteur)
– Assurant le maillage d’un territoire donné, en fournissant jusqu’à 10 points de retraits par jour,
– Assurant une rémunération qui permette aux distributeurs, fournisseurs de vivre et qui soit correcte pour le client.

36 distributeurs en régions

Les clients peuvent commander jusqu’à 24h à l’avance les produits de producteurs issus d’un rayon de 250km autour de leur point de retrait sur le site www.md4s.fr. Ce sont déjà 36 distributeurs en 6 mois, aussi appelés “marchands”, qui assurent les relations avec les producteurs, les points de retraits et qui assurent la livraison des produits de 143 producteurs. Ils ont 70 points de retraits opérationnels d’où les clients peuvent retirer leurs produits et une centaine d’autres verront bientôt le jour.

Un fonctionnement transparent et équilibré

Chaque intervenant trouve son intérêt dans cette chaîne de distribution :
Le producteur vend ses produits en direct sans avoir à se soucier de la logistique, comme l’explique Eric Fraresse, maraîcher : “Md4s est super pratique, j’arrive à vendre mes produits tout autour de Chambéry à des clients qui recherchent la qualité. Je peux être à 10 endroits en même temps, c’est trop fort !“, il touche 81,64% du prix de vente.

Le marchand est rémunéré grâce à un pourcentage prélevé sur chaque commande de 10,2% et peut couvrir une zone de chalandise s’étendant jusqu’à 30 kilomètres autour de la ville d’implantation. Enfin le site, perçoit une commission de 8,16%. La zone d’approvisionnement est de 250 kilomètres autour du lieu de distribution. Le commerçant est rémunéré au colis délivré et bénéficie, en tant que point relais, d’une visibilité supplémentaire comme le fait remarquer Anne Meunier, gérante de la boulangerie Mérande : “Md4s me permet de faire connaître ma boutique à d’autres personnes et de pouvoir faire des ventes complémentaires. Et puis, ça me parle d’aider les acteurs locaux“.

Enfin, le client peut acheter des produits du marché en choisissant le créneau horaire qui lui convient le mieux pour les récupérer : “J’aime le fait que les produits soient conservés chez un commerçant que je connais car je suis sûr du respect de la chaîne du froid. C’est pratique, j’ai un point de retrait à 5min à pied de mon travail !” indique Sylvie, cliente à Challes-les-Eaux.


Mots-clés pour lire d'autres articles

Commenter 0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *