études et métiers

Rentrée solennelle de l’Université Savoie Mont Blanc

par

Cérémonie de rentrée solennelle de l’Université Savoie Mont Blanc, en présence de Frédérique Vidal, Ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation…

Rentrée solennelle de l’Université Savoie Mont Blanc

 

Frédérique Vidal – © USMB

Pour son premier déplacement de rentrée ce le vendredi 21 septembre 2018, Frédérique Vidal, Ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation a choisi l’Université Savoie Mont Blanc à l’occasion de la cérémonie de rentrée solennelle de cette dernière. Accueillie par Denis Varaschin, Président de l’Université, la Ministre a adressé aux étudiants et à tous les personnels réunis un message de confiance, résolument tourné vers l’avenir.

La réussite des étudiants et la transformation de l’université ont été au cœur des échanges. Trois étudiants de première année ont témoigné de leur parcours : Eve-Marie, en double licence LEA et droit, nouvelle filière ouverte cette année au sein de l’Université Savoie Mont Blanc, Lina, étudiante en mathématiques physique, chimie  et Ayrton, étudiant en STAPS. Ces étudiants ont pu échanger directement avec la  ministre sur leur entrée à l’Université. Un échange qui s’est ensuite poursuivi avec la salle et les différents personnels participants.

Denis Varaschin – © USMB

L’inauguration du nouveau bâtiment de Polytech Annecy-Chambéry, sur le campus du Bourget-du-Lac a conclu cette journée de rentrée de l’Université Savoie Mont Blanc, en présence de Fabienne Blaise, Rectrice de l’Académie de Grenoble. “Au début étaient deux campus, celui de Chambéry / Jacob-Bellecombette et celui d’Annecy. Puis vint un troisième, en 1986, celui du Bourget-du-Lac. Il fut enfanté dans le cadre d’un partenariat entre l’État et le conseil général de la Savoie. En effet, là était la base aérienne 725, qui avait fermé ses portes deux ans plus tôt“, a tenu à préciser Denis Varaschin.

“Cette success story a été le fait de quelques individus et surtout celle d’un écosystème savoyard dynamique…”

Et de poursuivre “L’université voyait ses effectifs croître et réclamait de nouveaux bâtiments. Ils lui furent accordés, à condition de venir occuper les baraquements militaires dans ce qui était conçu comme un technopôle, Savoie Technolac. Entre Nice et la Savoie, entre Sophia-Antipolis et Savoie-Technolac, il y a un parallèle des trajectoires, à défaut des formes. Au début étaient deux écoles d’ingénieurs, une à Annecy (1987 / École supérieure d’ingénieurs d’Annecy) et l’autre à Chambéry (1988 / École Supérieure d’Ingénieurs en Génie de l’Environnement d’ingénieurs de Chambéry). Elles s’unirent sous le nom de Polytech Annecy-Chambéry“.

De gauche à droite : Philippe Bolon, Fabienne Blaise, Denis Varaschin, Marine Ferrari, Xavier Dullin et Laurent Foulloy – © USMB

Puis de conclure, “Trente ans plus tard, les anciens bâtiments militaires, s’ils restent encore trop nombreux, cèdent progressivement la place à de nouveaux, mieux adaptés, pour accompagner le développement de l’université. L’école que nous inaugurons aujourd’hui symbolise ce présent qui s’affranchit du passé pour aller résolument vers l’avenir. Cette réussite résulte de la prophétie universitaire de 1979 qui créa une université dont la réussite académique apparaît désormais certaine. Cette success story a été le fait de quelques individus et surtout celle d’un écosystème savoyard dynamique unissant académiques, chefs d’entreprises et élus. Que les financeurs aujourd’hui rassemblés en soient sincèrement remerciés“.


Commenter 0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.