nature et environnement
Thibault Beguin (Musher Aartu d'Artik) musher installé

Saint-François-de-Sales, la porte de Savoie Grand Revard qui a du chien !

par

Depuis 2012, le chien de traîneau s’est invité à Saint-François-de-Sales, dans le cadre sauvage du Parc Naturel Régional du Massif des Bauges…

Saint-François-de-Sales,

la porte de Savoie Grand Revard qui a du chien !

Photos : © Nathalie Damide Baldji

Thibault Beguin (Musher Aartu d'Artik) et Florence Bouvier (Association TERRes d'hIsTOIREs) - © Nathalie Damide Baldji

Thibault Beguin (Musher Aartu d’Artik) et Florence Bouvier (Association TERRes d’hIsTOIREs)

Thibault Beguin (Musher Aartu d'Artik) musher installé à Plainpalais et ses chiens - © Nathalie Damide Baldji

Thibault Beguin (Musher Aartu d’Artik) musher installé à Plainpalais et ses chiens

Saint-François-de-Sales, petite commune incluse dans le Parc Naturel Régional du Massif des Bauges, n’est pas tout à fait comme les autres. Elle possède bien des atouts insoupçonnés.

Sa forêt, bien sûr, est un joyau de verdure, mais sa tourbière unique en son genre en est un autre et pas des moindres puisque classé celui-ci, en tant que géosite Unesco.

Depuis peu, la commune est même dotée d’un petit observatoire astronomique, placé aux abords du foyer.

En hiver, une autre dimension s’ajoute : elle devient aussi un espace nordique privilégié, permettant la pratique du ski de fond et de la balade en raquettes à neige.

Cette année (ndlr : 2012), pour la première fois, le chien de traîneau va pouvoir s’inviter sur cette grande aire de jeu, permettant d’accorder plus que jamais au pluriel, les activités nordiques du secteur, rejointe également par la pratique du ski joering.


Du nouveau et de l’exclusif

L’association TERRes d’hIsTOIREs organise en effet, en exclusivité, des séances de baptêmes en chiens de traîneaux tous les mercredis des vacances scolaires (dès le 26 décembre 2012). Pas question pour autant de faire du “chien de traineau business”. “Le tourisme de masse ne m’intéresse pas. Mon but est d’offrir aux visiteurs autre chose, de sortir des sentiers battus, de permettre au plus grand nombre, de découvrir le territoire autrement et de favoriser la rencontre avec le musher et ses chiens. C’est d’ailleurs tout l’objet de l’association créée en 2010. Faire ce que font déjà les autres n’a aucun intérêt” explique Florence Bouvier, une spécialiste de l’aventure atypique pour tous, professionnelle du tourisme expérimentée, amoureuse de sa région natale.

Personne n’y avait encore pensé, pourtant la balade en chiens de traineaux prend non seulement tout son sens ici, mais permet de mettre en avant les paysages et les atouts de ce territoire plus que nulle part ailleurs. “Pour moi, Saint-François-de-Sales est LA porte la plus Nature de la station, chacune ayant ses spécificités, c’est sans doute la plus sauvage, ce qui est idéal pour ce genre d’activité”. Le rêve, la sensation d’aventure, les paysages époustouflants et le contact avec les chiens sont autant d’éléments qui rendent cette activité de pleine nature très séduisante.

C’est une activité très prisée l’hiver… Mais à Saint-François-de-Sales, les baptêmes proposés ne sont comme nulle part ailleurs

Une activité très prisée qui fait sens sur ce site

Chiens de traineau - © Nathalie Damide BaldjiC’est une activité très prisée l’hiver qui se pratique à différents endroits en stations de ski en France et ailleurs. Mais comme toujours, l’objectif étant de ne pas faire comme tout le monde, l’activité que j’ai mise en place pour cet hiver et qui est toute nouvelle, consiste à proposer des baptêmes comme personne n’en propose. Notamment parce que le parcours proposé est une exclusivité TERRes d’hIsTOIREs, ensuite parce qu’il s’agit d’un concept à échelle humaine : des petits groupes, une petite meute, des chiens et des mushers passionnés qui collent à la philosophie TERRes d’hIsTOIREs et n’ont pas envie de faire du traîneau business. Les visiteurs, on les bichonne, on les accompagne, on a envie qu’ils repartent avec des souvenirs indélébiles et surtout qu’ils reviennent pour goûter à d’autres activités par la suite, car sur la Porte de Saint-François-de-Sales, tout le monde se mobilise cette année, pour développer la dimension nordique” précise Florence Bouvier, promettant une programmation riche en animations, activités et événements cet hiver, à commencer par un feu d’artifice le 31 décembre 2012 avec réveillon dansant, ou encore des soirées dîners contes (22 février 2013, 8 mars 2013), ou concerts (1er et 15 mars 2013) au fil de l’hiver et autres animations.

Chien de traîneaux, tête - © Nathalie Damide Baldji

La porte s’anime

La porte reste très proche des agglomérations (une quarantaine de minutes), jouissant d’un vaste parking et d’un foyer de ski de fond géré par des nouveaux venus qui ont la volonté de proposer une cuisine faite maison et un accueil chaleureux ; sans oublier les refuges non loin, qui permettent une autre expérience de la montagne. En bref, côté chiens de traîneaux : “C’est la première année que les particuliers (familles, couples…) vont pouvoir découvrir cette activité sur ce secteur. Rendez-vous tous les mercredis des vacances scolaires avec TERRes d’hIsTOIREs association, sur un parcours totalement inédit, mais attention, le chien de traineaux est une activité très très demandée. Il faut donc réserver à l’avance car les places sont limitées. Cela dit une famille va partir avec le musher en embarquant sur le même traîneau et vivre ensemble et en commun, une demi-heure d’aventure palpitante inoubliable… alors cela vaut bien un peu d’organisation en amont ?“.

Plus d’infos : http://www.terresdhistoires.fr/index.php/catalogue/activites-en-savoie/9-non-categorise/109-chiens-de-traineaux


Commenter 0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *