Vie Economique
Vue aérienne de Savoie Technolac

Savoie Technolac s’agrandit

par

Savoie Technolac, Pôle d’Excellence Energies et Réseaux, s’agrandit sur le territoire de Chambéry métropole, à La Motte-Servolex. D’ici 2018, 23 nouveaux hectares seront rendus disponibles pour l’immobilier d’entreprise…

Savoie Technolac s’agrandit

 

Vue aérienne de Savoie Technolac

Vue aérienne de Savoie Technolac

Dans les années à venir, Savoie Technolac va doubler la surface de son site avec pour ambition de ne pas augmenter ses consommations d’énergies, notamment en augmentant la part des énergies renouvelables dans le mix énergétique. En vue d’atteindre cet objectif, Savoie Technolac travaille à la mise en place de nombreux projets concernant aussi bien l’efficacité énergétique que la mobilité ou les réseaux intelligents.

Ce programme d’extension, prévu dès 1987, prévoit de doubler la capacité d’accueil du site afin d’accueillir à terme un total d’environ 18.000 personnes. Aujourd’hui, le site accueille déjà près de 9.000 “technopolitains”, dont 3.500 salariés d’entreprises et 5.000 étudiants. Les dix prochaines années pourraient ainsi voir la création de 9.000 nouveaux emplois.

2014 – 2030 : le même bilan énergétique avec deux fois plus d’activité !

Batîment l'Horloge à Savoie Technolac - © Sergio Palumbo - 123 Savoie

Batîment l’Horloge à Savoie Technolac – © Sergio Palumbo – 123 Savoie

Afin de réussir à conserver le même bilan énergétique tout en doublant la capacité d’accueil, le projet d’extension de Savoie Technolac s’inscrit dans une démarche de gestion intelligente de l’énergie : augmenter la part de production des énergies renouvelables, permettre aux bâtiments de communiquer entre eux et réguler leurs consommations en fonction des besoins.
– Les futurs bâtiments, construits sur 4 à 5 niveaux, seront couverts de panneaux solaires : un potentiel de 50.000 m² de panneaux.
– Les eaux tempérées rejetées par la station d’épuration de Chambéry métropole seront utilisées afin de chauffer et rafraîchir les bâtiments, dans le cadre de la mise en place d’un réseau d’eau tempérée.
– Le CIH (Centre d’Ingénierie Hydraulique d’EDF), l’INES (Institut National de l’Energie Solaire), la société Energy Pool et bien d’autres acteurs sont parties prenantes de la réflexion sur les solutions à déployer afin de permettre aux bâtiments de communiquer entre eux et de réguler leurs consommations en fonction de leurs usages.

Par ailleurs, le schéma d’aménagement privilégie le confort et la qualité de vie sur le site en valorisant les espaces verts et l’eau. Les parkings sont réduits en nombre en pied d’immeuble et mutualisés pour le reste (par exemple, un nouvel espace de services communs verra le jour à l’ouest du bâtiment Hélios).

Savoie Technolac et les communes environnantes coordonnent leurs projets d’urbanisme respectifs

Le Triangle Sud du lac du Bourget est un territoire riche de nombreux atouts, que le plan de référence valorise. Il associe un cadre de vie et patrimonial exceptionnel, un campus d’innovation à fort rayonnement à une grande dynamique démographique. Il veille donc à respecter les différentes fonctions du territoire (économique, touristique, agricole, résidentielle). Un renforcement des liens et une bonne organisation entre les différentes entités du territoire sont nécessaires, tant sur les plans urbanistique qu’économique et relatifs à de la mobilité. C’est pourquoi les communes du Bourget-du-Lac et de la Motte-Servolex travaillent avec Savoie Technolac à coordonner leurs projets urbanistiques respectifs.

Les usagers de ces territoires, en augmentation, font apparaître de nouveaux besoins en termes d’équipements, commerces, services, transports, etc. Un plan de référence a ainsi été mis en place, afin de guider l’approche collective des différents projets.

Jean-Pierre Vial - © Sergio Palumbo - 123 Savoie

Jean-Pierre Vial – © Sergio Palumbo – 123 Savoie

Luc Berthoud - © Sergio Palumbo - 123 Savoie

Luc Berthoud – © Sergio Palumbo – 123 Savoie

Pour le Président de Savoie Technolac, le Sénateur Jean-Pierre Vial : “Savoie Technolac s’est engagé il y a 25 ans dans la reconversion économique, technologique et universitaire, de l’ancienne base aérienne sur le territoire du Bourget-du-Lac.

Cet aménagement, reposant sur une exigence de qualité de son urbanisme, de son architecture et de son environnement, inspiré initialement par l’architecte urbaniste Jean-Louis Chanéac puis par Alan Hennessy, a façonné l’identité de Savoie Technolac. L’extension de Savoie Technolac, au sud sur La Motte-Servolex, présente des enjeux autres. La volonté des deux communes de s’engager dans des projets ambitieux d’éco-quartier, a ouvert naturellement la réflexion de l’aménagement de Savoie Technolac, aux enjeux de leur territoire et de l’agglomération.

Cette réflexion veut être le fil conducteur d’une approche collective, pour l’aménagement de ce territoire du sud du lac, autour d’un espace d’enseignement supérieur, de recherche, de développement économique et technologique, associant les fonctions urbaines d’habitat, de commerces, de services et de loisirs irrigués par des transports intégrant la mobilité domicile/travail. Ce plan de référence est le fruit d’une vision partagée et prospective sur l’ensemble de ces thématiques avec les communes de La Motte-Servolex et du Bourget-du-Lac“.

Notre objectif, a confié Luc Berthoud, maire de la Motte-Servolex, au Dauphiné Libéré (14 octobre 2014) est d’accueillir et soutenir le développement de cette activité économique de pointe, très innovante en matière de recherche énergétique. Pour autant, notre défi sera de conserver un cadre de vie agréable, donc de proposer du logement tout en préservant le territoire agricole“.

C’est environ en 2030 que le site rassemblera 18.000 personnes. D’ores et déjà, des études de mobilité ont été menées afin d’anticiper les évolutions de trafic et d’en assurer une fluidité permanente.


Mots-clés pour lire d'autres articles

Commenter 0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *