nature et environnement
Image d'illustration

Sécheresse, la Haute-Savoie en alerte

par

En raison de la sécheresse que la Haute-Savoie subit, le Préfet a décidé l’entrée en vigueur de restrictions des usages de l’eau…

Sécheresse, la Haute-Savoie en alerte

 

Image d'illustration

Image d’illustration

Vendredi 10 juillet 2015, Georges-François Leclerc, préfet de la Haute-Savoie, a réuni le premier comité sécheresse de l’année. Il s’est déroulé en présence des représentants des différents usagers de l’eau, des collectivités territoriales et des services de l’Etat sous la présidence de Thierry Alexandre, directeur départemental des territoires.

Lors de cette réunion, le nouvel arrêté cadre relatif à la mise en place de mesures coordonnées et progressives de limitation des usages de l’eau par bassin versant en cas de sécheresse a été présenté. Cet arrêté précise les mesures de restriction progressives en fonction de l’évolution des 4 niveaux de gravité de la sécheresse (vigilance, alerte, alerte renforcée et crise). Celui-ci a été signé le jour même par le préfet de la Haute-Savoie. Le point sur les conditions météorologiques, l’état des cours d’eau, des sources et des nappes souterraines, ainsi que le niveau de satisfaction des différents usages de l’eau a été fait.

Malgré les inondations de début mai, un déficit pluviométrique est constaté depuis l’automne 2014 qui impacte les débits des cours d’eau ainsi que les nappes d’eaux souterraines, à des niveaux relativement bas. Si l’alimentation en eau potable des populations reste aujourd’hui globalement satisfaisante, cette situation défavorable nécessite que des mesures soient prises afin de garantir, ces prochains mois, la satisfaction des usages prioritaires. Aussi, au regard des seuils définis dans l’arrêté cadre départemental du 10 juillet 2015, l’ensemble du département a franchi le seuil d’alerte. Au vu de ces éléments et pour préserver la ressource en eau et les débits des cours d’eau, le préfet de la Haute-Savoie a décidé de prendre des mesures de restriction des usages de l’eau afin de limiter les consommations non indispensables.

Pour permettre à chacun (collectivités, agriculteurs, particuliers, entreprises…) de se préparer à la mise en œuvre de ces mesures, elles entreront en vigueur le mercredi 15 juillet 2015. Elles pourront être ajustées, au cours de l’été, le cas échéant, en fonction de l’évolution de la situation des nappes et des cours d’eau.

Les restrictions d’usage liées au franchissement du seuil d’alerte :

Image d'illustration

Image d’illustration

l’utilisation de l’eau hors des stations professionnelles pour le lavage des véhicules est interdite, sauf pour les véhicules ayant une obligation réglementaire ou technique et pour les organismes liés à la sécurité ;

le remplissage des piscines privées est interdit. Cette disposition ne s’applique pas aux piscines maçonnées en cours de construction. Le remplissage complémentaire des piscines est autorisé de 20 h à 8h ;

l’arrosage des pelouses, des ronds-points, des espaces verts publics et privés, des jardins d’agrément, des espaces sportifs de toute nature est interdit de 8h à 20h (les massifs floraux et les jardins potagers ne sont pas concernés) ;

l’arrosage des stades et des terrains de golf est interdit de 8h à 20h (un registre de prélèvement devra être rempli) ;

– les activités industrielles et commerciales devront limiter au strict nécessaire leur consommation d’eau ;

– les exploitants d’établissements soumis à autorisation au titre des ICPE doivent se référer aux obligations éventuelles fixées dans leur arrêté d’exploitation et applicables au seuil d’alerte ;

l’irrigation des cultures est interdite de 10h à 18h. Cette interdiction ne s’applique pas pour l’abreuvement des animaux, l’irrigation des vergers, des cultures maraîchères et florales et des pépinières. L’irrigation à partir de retenues d’eau constituées en période hivernale reste autorisée, ainsi que l’utilisation directe d’eaux de pluie récupérées.

Ces mesures ne s’appliquent pas dans le cadre de la sécurité publique (lutte contre l’incendie en particulier). Sur ce point, Le préfet de la Haute-Savoie a adressé à l’ensemble des maires du département une circulaire relative à la prévention des incendies à l’occasion des feux d’artifices de la fête nationale. L’application des restrictions fera l’objet de contrôles, pouvant toucher l’ensemble des usagers de l’eau.

Le préfet de la Haute-Savoie rappelle à tous les citoyens, aux entreprises et aux collectivités qu’en intégrant quelques gestes simples dans notre vie quotidienne, nous pouvons réduire notre consommation d’eau.


Mots-clés pour lire d'autres articles

Commenter 0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *