santé
© Sergio Palumbo - 123 Savoie

Semaine de prévention du diabète 2016

par

Le Centre Hospitalier de Chambéry, vous propose à l’occasion de la Semaine de prévention du diabète 2016, de vérifier où vous en êtes…

Semaine de prévention du diabète 2016

 

Contrôle Glycémie - © Sergio Palumbo - 123 Savoie

Contrôle Glycémie – © Sergio Palumbo – 123 Savoie

Pour la 5ème année consécutive, la Fédération française des diabétiques (FFD) organise du 3 au 10 juin 2016, la semaine nationale de prévention du diabète à laquelle le Centre Hospitalier Métropole Savoie (CHMS) se joint pour la troisième fois.

Selon l’Organisation mondiale de la Santé, 422 millions de personnes souffrent de diabète dans le monde et 3,7 millions de décès sont dus au diabète et à un taux élevé de glucose dans le sang. La maladie augmente dans le monde entier. En Afrique, le diabète et les maladies cardiovasculaires tuent plus que le VIH /Sida. En France, 3 millions de personnes sont traitées pour le diabète, dont plus de 10.000 personnes en Savoie. Cette hausse de la maladie s’explique en partie par l’augmentation du nombre de personnes en surpoids, notamment une augmentation de l’obésité et de la sédentarité. Tous les types de diabète peuvent entraîner des complications et augmenter le risque de décès prématuré.

Contrôle Glycémie - 3 - © Sergio Palumbo - 123 SavoieUne alimentation saine, une activité physique régulière, le maintien d’un poids normal et l’arrêt du tabac sont des moyens efficaces pour éviter ces complications. La semaine nationale de prévention du diabète a pour objectifs d’augmenter la connaissance du diabète partout en France, de sensibiliser les personnes à risque de diabète avec un test simple et d’encourager les comportements préventifs de chacun. Le service de diabétologie-endocrinologie du CHMS se joint à cette semaine de prévention en proposant un stand d’information et de prévention à destination du personnel, des visiteurs et des patients.
– Rendez-vous dans le hall de l’hôpital (site de Chambéry), le 3 juin 2016, de 10h à 17h, pour échanger avec des professionnels de santé. Un dépistage glycémique sera proposé par un infirmier du service. En collaboration avec l’association Diabète 73.
– A ne pas manquer également : mardi 7 juin, à 19h, une conférence intitulée “Tout sur le diabète” animée par le Dr Christine Waterlot, endocrinologue au CHMS. A la maison des associations de Chambéry. Entrée gratuite et ouverte à tous. En collaboration avec l’Association des diabétiques de Savoie.

Le service de diabétologie-endocrinologie du CHMS, sur tous les fronts contre le diabète

Une action de recherche est actuellement menée au sein du service, en collaboration avec le pôle cancérologie et l’unité d’Evaluation de la qualité et des risques médico-soignants (EMS) de l’établissement. Elle vise à améliorer la prise en charge des patients diabétiques atteints d’un cancer et sous corticoïdes, ces traitements pouvant déséquilibrer la maladie diabétique et entraîner des complications.

Ce projet bénéficie du soutien financier du Réseau Espace Santé-Cancer Rhône-Alpes qui a récompensé son caractère innovant au titre de l’appel à projets Innov’ra 2015-2016. Ce financement a permis, dès la mi-mars, de lancer une phase test au cours de laquelle les prescripteurs de corticoïdes évalueront l’équilibre du diabète auprès de patients volontaires. L’étude, qui durera un an, permettra de mieux comprendre l’évolution du diabète après la mise sous corticoïdes et, ainsi, d’améliorer la qualité de vie des patients. Les Drs Du Boullay et Waterlot, endocrinologues du service, sont par ailleurs membres de l’ONG Santé Diabète qui travaille en Afrique de l’Ouest, et en particulier au Mali. C’est dans ce cadre-là qu’elles accueillent le Dr Djeneba Sylla, endocrinologue à Bamako. En mission jusqu’au 10 juin, elle participe à la vie du service et se forme ainsi à de nouvelles pratiques. “Au Mali, la prise en charge du diabète est un véritable enjeu de santé publique. Les premiers signes de la maladie sont silencieux et quand les complications arrivent, la maladie est déjà bien avancée” explique le Dr Waterlot. “Pour limiter les complications, il est important d’impliquer les patients” ajoute-t-elle, “d’où l’intérêt de la participation du Dr Sylla au module d’éducation thérapeutique organisé dans notre établissement“.

Le service en quelques chiffres

– 3 activités : l’endocrinologie, la diabétologie et la nutrition.
– 22 lits d’hospitalisation complète.
– 10 lits d’hospitalisation de semaine.
– 3 places en hospitalisation de jour pluridisciplinaire.
– 5 médecins endocrinologues.
– 1 médecin nutritionniste.
– 1 médecin spécialisé en médecine interne.
– 2 diététiciennes.
– 1 enseignante en activité physique adaptée.
– 2 podologues.
– 1 psychologue.
– 5.400 consultations médicales et 1.650 hospitalisations en 2015.

Pour aller plus loin

www.who.int/diabetes/fr


Mots-clés pour lire d'autres articles

Commenter 0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *