santé

Sophia Asthme, le nouvel accompagnement de l’Assurance Maladie

par

L’Assurance Maladie met en place Sophia Asthme, un accompagnement téléphonique personnalisé pour les personnes asthmatiques…

Sophia Asthme, le nouvel accompagnement de l’Assurance Maladie

 

Image d’illustration

Après une expérimentation menée sur 18 départements*, l’Assurance Maladie généralise son accompagnement Sophia Asthme en Savoie.

L’asthme, comme toute maladie chronique, demande une attention régulière, au risque d’affecter la qualité de vie. Il est donc essentiel de mettre en place les bons réflexes et de les conserver dans la durée. Ceci n’est pas toujours facile : on estime en effet qu’1 asthmatique sur 2 ne prend pas son traitement de fond et que 6 asthmes sur 10 ne sont pas suffisamment contrôlés**.

Ce service intervient en relais des professionnels de santé, et des associations qui entourent les patients pour les aider à mieux comprendre leur maladie. Des conseillers en santé appellent les patients qui ont choisi de rejoindre Sophia, pour leur apporter des conseils pratiques, une écoute attentive, et les aider à trouver les moyens de mieux gérer leur maladie au quotidien.

Ce sont des infirmiers expérimentés et spécifiquement formés à l’accompagnement des personnes asthmatiques. Leur rôle est d’aider les patients à faire évoluer leurs comportements, en relais de l’action des médecins traitants et des Pneumologues, afin d’améliorer leur qualité de vie et la prévention des complications liées à l’asthme. L’adhérent Sophia asthme, peut si besoin, contacter un conseiller en santé. En plus de l’accompagnement téléphonique personnalisé, les patients adhérents à Sophia bénéficient d’une gamme de services enrichis par des supports d’informations, des outils pratiques qu’ils retrouvent sur le site dans l’espace adhérent : journal “mieux vivre avec son asthme” deux parutions dans l’année, une Newsletter tous les deux mois…

L’asthme est “bien contrôlé” si au cours des 4 dernières semaines :
– Il existe peu de symptômes durant la journée (pas plus de 2 épisodes/semaine).
– Il n’existe pas de réveil nocturne.
– La pratique des activités habituelles n’est pas limitée.
– Le traitement de la crise n’est pas utilisé plus de 2 fois / semaine.

Selon le dernier baromètre d’image de l’Assurance Maladie, les Français considèrent légitimes les missions de l’institution en matière d’information sur les comportements à adopter pour préserver sa santé (80 %), d’accompagnement des personnes atteintes de maladies chroniques (81 %) et de développement de services personnalisés pour mieux prendre sa santé en main (73 %)***.

Ces missions font partie des priorités de l’Assurance Maladie, qui mise sur des outils adaptés aux nouveaux usages nomades et connectés, avec 93 % de Français équipés en téléphonie mobile. C’est pourquoi en complément de Sophia, une application Asthm’Active a été mise en ligne en mars 2017.

Sources et références :
* Alpes-Maritimes, Ariège, Côte d’Or, Gers, Gironde, Haute-Garonne, Hérault, Loire, Loiret, Marne, Meurthe-et-Moselle, Nord (CPAM de Lille-Douai et du Hainaut), Puy-de-Dôme, Hautes-Pyrénées, Sarthe, Somme, Tarn et Seine-Saint-Denis.
** Rapport Irdes 2011 : “L’asthme en France en 2006 : prévalence, contrôle et déterminants”.
*** Baromètre d’image de l’Assurance Maladie – BVA Santé – Décembre 2015


Mots-clés pour lire d'autres articles

Commenter 0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *