événements
André Perrillat-Amédé, maire du Grand-Bornand (à gauche), et Serge Jacquemier (à droite), directeur général de Vulli SAS, qu'entourent les directeurs généraux du festival, Alain Benzoni et Isabelle Pochat-Cottilloux - © OT le Grand-Bornand

Sophie la girafe va faire le “Bonheur des Mômes”

par

La savoyarde Sophie la girafe, rejoint le festival “Au Bonheur des Mômes”, qui se déroule cet été au Grand-Bornand…

Sophie la girafe va faire le “Bonheur des Mômes”

 

André Perrillat-Amédé, maire du Grand-Bornand (à gauche), et Serge Jacquemier (à droite), directeur général de Vulli SAS, qu'entourent les directeurs généraux du festival, Alain Benzoni et Isabelle Pochat-Cottilloux - © OT le Grand-Bornand

André Perrillat-Amédé, maire du Grand-Bornand (à gauche), et Serge Jacquemier (à droite), directeur général de Vulli SAS, qu’entourent les directeurs généraux du festival, Alain Benzoni et Isabelle Pochat-Cottilloux – © OT le Grand-Bornand

Le festival de spectacle vivant jeune public “Au Bonheur des Mômes” (lire l’article), qui se déroule du 23 au 28 août 2015, vient de se trouver une partenaire de choix, icône des Pays de Savoie. A n’en pas douter, Sophie la girafe va faire le “Bonheur des Mômes” !

Sophie la girafe sera de la fête…

Ce jeudi 30 juillet, André Perrillat-Amédé, maire du Grand-Bornand, et Serge Jacquemier, directeur général de Vulli SAS, avec Isabelle Pochat-Cottilloux et Alain Benzoni, directeurs généraux du festival, ont procédé à la signature d’une convention de partenariat inédite unissant, par les liens d’un mariage hautement symbolique, le festival “le plus tendre de l’été”, selon la formule consacrée, et la société mère d’un jouet iconique : Sophie la girafe. Du haut de ses cinquante ans, elle a d’ores et déjà ravi des générations de mômes avec plus de 50 millions d’exemplaires vendus dans 75 pays.

Ce partenariat d’autant plus fort qu’il repose sur des valeurs communes à deux entités incontournables de l’activité économique et culturelle haut-savoyarde (souci de la préservation de l’environnement, partage et transmission intergénérationnelle…), prendra la forme d’une dotation en jouets pour la Maison des tout-petits, espace co-géré par le Conseil départemental de la Haute-Savoie, un soutien financier à l’événement ainsi que la mise en vente, à la boutique officielle du festival, d’un coffret “collector” de Sophie la girafe. Enfin, “Au Bonheur des Mômes” prêtera son image en tant que support de notoriété lors d’opérations de relations publiques menées par la société Vulli auprès de ses réseaux de distributeurs et clients.


Mots-clés pour lire d'autres articles

Commenter 0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *