livres

Talons Aiguilles pour un 4000

par

Il fallait vivre avec ces montagnes imposantes, ce climat extrême de fond de vallée, ces journées polaires à ne pas mettre une parisienne dehors…

Talons Aiguilles pour un 4000

 

De Christine Barbier. Préface de Paolo Conte
Aux Éditions de l’Astronome

Il fallait vivre avec ces montagnes imposantes, ce climat extrême de fond de vallée, ces journées polaires à ne pas mettre une parisienne dehors. Souvent, Chloé regardait le ciel derrière les cimes. Laissant derrière elle le mont-Blanc, les Drus avec sa mythique face nord et tutti quanti… Elle s’évadait loin de ce monde à part, rude et taiseux, d’anoraks, de piolets, de crampons, de vin chaud, de tartiflette et de ski “droit dans la pente, vingt dieux !”

Aérienne, elle décollait. Elle se promenait en Piémont entre l’élégance baroque de Turin et les vignes d’Asti. Elle s’asseyait sur une terrasse ensoleillée, et la voix rauque, proche, nuit bleue et jazz de Paolo fredonnait : “sommeil lointain, fammi volare, fais-moi voler entre les montagnes, sur les dunes, sans regarder, sans plus penser, sans plus comprendre, sommeil géant, sommeil éléphant…”

 

===

L’Auteure

Christine Barbier est née à Paris. Correspondante de presse, chroniqueuse webzine, auteur, voyageuse ou citoyenne du monde, elle partage sa vie entre le pays du mont-Blanc et l’Italie.


Mots-clés pour lire d'autres articles

Commenter 0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.