nature et environnement
© Sergio Palumbo - 123 Savoie

Tarine et Abondance, deux races et des atouts communs

par

A l’occasion de la manifestation “Tarine et Abondance en fête” qui se tient jusqu’au dimanche 20 mars 2016 au parc des Expositions et au complexe le Phare à Chambéry, partons à la découverte de ces 2 races…

Tarine et Abondance, deux races et des atouts communs

 

Tarine et Abondance portent le nom de leur vallée d’origine. La Tarentaise en Savoie (pour la race Tarentaise appelée aussi Tarine) et l’Abondance en Haute-Savoie… pour la race d’Abondance !

© Sergio Palumbo - 123 Savoie

© Sergio Palumbo – 123 Savoie

La Tarine, résistante et rentable

Sa robe de couleur fauve, ses yeux cernés de noir la rendent facilement reconnaissable. Ses sabots, ses muqueuses et ses extrémités sont d’un noir qui la protège des effets du soleil. En forme de lyre, ses cornes sont également noires à leur pointe. Avec 550 Kg pour une taille moyenne de 135 cm au sacrum, son squelette fin supporte une musculature adaptée aux déplacements en terrains accidentés. Son lait de haute qualité présente un équilibre entre protéines et matières grasses très favorable à la fabrication du Beaufort. Côté caractère, elle est facile, douce et curieuse. Elles sont aujourd’hui 13.500 sur le territoire national, vivant à 70 % en Savoie mais aussi dans les Alpes du Sud et le Massif Central. A l’étranger, elle est présente dans les pays du Maghreb et en Amérique du Nord.

© Sergio Palumbo - 123 Savoie

© Sergio Palumbo – 123 Savoie

L’Abondance, une laitière rustique

Vache de taille moyenne (140 cm au sacrum) pour un poids d’environ 650 kg, l’Abondance se caractérise par sa robe pie-rouge acajou, sa tête blanche avec un épais chignon blanc, ses cornes claires et longues, et ses fameuses “lunettes”, des taches brunes entourant ses yeux colorées du rose au marron pour les protéger des rayons UV. D’allure légère, elle est aussi dotée d’une très bonne capacité respiratoire. C’est une excellente marcheuse qui produit un lait aux qualités fromagères exceptionnelles. Elle est présente dans 14 AOP et IGP dont Abondance, Beaufort, Reblochon, Tomme de Savoie, Tome des Bauges, Emmental de Savoie. Les 57.000 Abondances sont présentes dans une trentaine de départements dont ceux du Massif central, des Vosges et de Pyrénées. On peut aussi trouver l’Abondance au Mexique, au Canada, en Côte d’Ivoire ou en Egypte.

Au-delà de leurs spécificités et de leur forte identité respective, elles jouent des mêmes atouts.

© Sergio Palumbo - 123 Savoie

© Sergio Palumbo – 123 Savoie

Rustiques
Elles peuvent résister aux forts écarts de température (poil épais, robe couverte), aux forts rayonnements solaires, elles savent tirer parti des fourrages de faible qualité, elles présentent une excellente aptitude à la marche (membres fins, sabots à corne noire), elles vêlent facilement sans assistance particulière.

Fromagères
Leur lait aux qualités fromagères notoires est à l’origine de nombreux fromages connus et reconnus (AOP et IGP) : Reblochon, Beaufort, Abondance, Tome des Bauges, Tomme de Savoie, Emmental de Savoie… De ce fait, le lien race/filière/territoire est particulièrement fort pour l’Abondance et la Tarentaise.

Montagnardes
Depuis toujours, ces deux vaches ont été forgées par et pour la Montagne. Si leurs berceaux d’origine se situent en Savoie Mont Blanc, ces deux vaches ont désormais conquis d’autres massifs montagneux comme les Alpes du Sud, le Massif Central ou les Pyrénées. Classiquement, elles passent l’hiver en étable, où elles rentrent dès les premiers froids pour y rester jusqu’au printemps. L’été, elles rejoignent les alpages (1500/2000m d’altitude), où l’herbe qu’elles pâturent contribue fortement à l’entretien du territoire.

Mondiales
Leurs qualités zootechniques, leur rusticité, en un mot leur adaptabilité leur ont donné une renommée mondiale. Des pays comme l’Égypte, la Tunisie, l’Albanie, l’Inde, la Côte d’Ivoire, le Canada… peuvent témoigner de leur succès, notamment auprès de petites structures où les conditions d’élevage sont difficiles et la qualité des fourrages médiocre.

Modernes
Races à effectifs limités, l’Abondance et la Tarentaise conduisent des schémas de sélection exigeants et performants. Elles ont depuis toujours présenté l’effort de testage le plus important de toutes les races laitières françaises. Elles utilisent fortement les biotechnologies de la reproduction comme le transfert embryonnaire. Désormais, elles intègrent la génomique dans leur offre génétique et la conduite de leur schéma.

Rentables
Les études montrent que, même avec une productivité laitière moindre, les exploitations en races Tarentaise et Abondance présentent de bons résultats économiques, avec des systèmes de production viables et rentables, souvent basés sur une valorisation forte de l’herbe et un prix du lait “boosté” par les filières fromagères de qualité.


Mots-clés pour lire d'autres articles

Commenter 0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *