Evénements sportifs et résultats
Tour de Savoie Mont blanc, 2ème étape - 5 - © Barbara Covarel

Tour de Savoie Mont blanc, une troisième étape hypertendue

par

C’est sous un ciel de plomb que la troisième étape a quitté Chambéry, ce samedi 18 juin 2016, pour rallier Modane…

Tour de Savoie Mont blanc, une troisième étape hypertendue

Samedi 18 juin 2016
3ème étape : Chambéry (73) – Modane (73)
Photos : © Barbara Covarel

Tour de Savoie Mont blanc, 2ème étape - 4 - © Barbara CovarelAprès un début de parcours neutralisé et un départ arrêté en sortie d’agglomération, la course a pris son rythme de croisière 2016 : une belle échappée d’une vingtaine de coureurs qui a tenu toute la première partie du parcours, jusqu’à l’entrée de la Maurienne. Le peloton a été malmené, scindé en différents groupes, écrémé par l’arrière tout au long de l’étape. A Aiguebelle, 4 hommes sortaient du peloton et ralliaient les échappés avant le 1er GPM de la journée, remporté par Narvaez (Klein) qui confortait son maillot du meilleur grimpeur. Au km 50, le peloton revenait sur les 29 hommes de tête et portait la moyenne de la première heure à 43km/h.

Après un passage ultra délicat sur une piste cyclable étroite, boueuse et mousseuse, 4 coureurs Bravard (Bourg En Bresse), Dunbar (Axeon), Maas (Rabobank) et Feillu (Fortunéo) initiaient un groupe de tête qui allait faire des émules. Au fil des kilomètres, certains coureurs bien placés au général ralliaient le groupe : notamment Nauleau (Direct Energie) et Geoghegan Hart (Axeon) qui, du coup, devenaient dangereux. Comptant jusque 17 hommes et 1′ à 1’30” d’avance, le groupe de tête était rattrapé, juste après Saint-Michel-de-Maurienne, par le peloton, malgré une contre-attaque très offensive de 5 hommes. Sous la pression du Chambéry Cyclisme Formation, d’Axéon, du CC Etupes et du vent favorable, le maillot jaune était alors distancé en queue de peloton et de nombreux attardés se dispersaient dans la montagne.

C’est là, dans la montée vers Modane que Pierre-Luc Perichon a choisi de porter son attaque décisive. Immédiatement rejoint par Guerreiro (Axeon), les deux hommes se sont envolés, creusant l’avance jusqu’à 56″. Le peloton explosait à nouveau et Maas (Rabobank), Brühlmann (EKZ) et Pichot (Direct Energie) en profitaient pour partir en contre-attaque. Harm Vanhoucke (Lotto Soudal) faisait l’élastique en fin de peloton qui comptait 1’40” de retard. Guerreiro essayait de lâcher Perichon dans la montée du fort et s’adjugeait le GPM. Perichon restait en tête dans la descente vers Modane, malgré le vent de face et la vaine contre-attaque de 8 hommes sortis du peloton.

Une étape hypertendue où le peloton a constamment fait son possible pour ne laisser aucune échappée dangereuse prendre le large, de nombreuses équipes se relayant la manœuvre.

Tour de Savoie Mont blanc, 2ème étape - 5 - © Barbara Covarel

Victoire étape 3 :
– 1er : Pierre-Luc Perichon (Fortunéo Vital Concept) à 3h01’22″
– 2éme : Guerreiro Ruben (Axeon Hagens Berman) à 03″
– 3ème : Jan Maas (Rabobank Developement) à 30″

Tour de Savoie Mont blanc, 2ème étape - 6 - © Barbara Covarel

Classement général :
– 1er : Léo Vincent (CC Etupes) 10h12’36″
– 2éme : Tao Geoghegan (Hart) à 3″
– 3ème : Enric Mas (Klein) 6″

Maillot leader (jaune) : Léo Vincent (CC Etupes)

Maillot du meilleur grimpeur (rouge) : Jhonnatan Narvaez (Klein Constantia)

Maillot du meilleur jeune (blanc) : Léo Vincent (CC Etupes)

Maillot du classement par équipe (rose) : Lotto Soudal U23

Maillot du classement des points à l’arrivée (bleu) : Léo Vincent (CC Etupes)

Maillot de la combativité sprint (bleu) : Rémy Rochas (Chambéry Cyclisme Formation)

Maillot du classement du combiné (orange) : Pierre-Luc Perichon (Fortunéo Vital Concept)

Maillot du classement du fair play et environnement (vert) : Ruben Guerreiro (Axeon Hagens Berman)


Commenter 0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *