Cinéma
Capitaine Thomas Sankara

Un Ciné bala réussi à Chambéry

par

Le succès a été au rendez-vous pour la première édition de Ciné bala, festival des cinémas d’Afrique à Chambéry…

Un Ciné bala réussi à Chambéry

 

Festival festival Ciné bala 2016Le festival Ciné Bala, qui s’est déroulée à Chambéry du 20 au 24 janvier 2016 à l’Espace Malraux, a permis de découvrir une sélection inédite de films du continent africain en présence des réalisateurs.

Cette première édition portée à la fois par la Scène Nationale de Chambéry et de la Savoie, la ville de Chambéry et l’association Chambéry Ouahigouya, en partenariat avec la Facim, a connu un franc succès.

 

Une belle fréquentation

Avec 2076 entrées, la première édition du festival Ciné bala a connu un vif succès. 7 films et 14 séances ont été proposés au public durant ces 5 jours à l’espace Malraux. Ce sont 700 élèves du bassin chambérien qui ont pu participer aux différentes séances scolaires spécialement programmées à cette occasion.

Le trio de tête des films les plus vus

En termes de fréquentation, c’est le film “Capitaine Thomas Sankara” de Christophe Cupelin qui arrive en première position avec 650 spectateurs dans une grande salle de la scène nationale Malraux où l’émotion était palpable suite à la minute de silence en hommage aux victimes de Ouagadougou. Tout juste derrière, c’est le film “Soleils” des réalisateurs Dani Kouyaté et Olivier Delahaye avec 500 entrées. Enfin, le film d’animation “Khumba” a réuni plus de 600 enfants sur l’ensemble des séances qui ont pu profiter d’animations pédagogiques en lien avec l’Afrique.

Capitaine Thomas Sankara Soleils Khumba

Des animations autour du festival qui ont créé l’ambiance

La soirée “buffet afro et dj set” du samedi soir a été un franc succès avec plus de 300 participants. Les autres animations de ce festival dont l’exposition “Mémoires en marche” de Julien Masson, la table ronde sur “la création en Afrique de l’Ouest” ou encore “le brunch lecture” organisé en partenariat avec la FACIM ont suscité l’intérêt du public.

Les organisateurs du festival Ciné bala (Espace Malraux, association Chambéry Ouahigouya et la ville de Chambéry) réfléchissent d’ores et déjà à l’organisation d’une prochaine édition.


Mots-clés pour lire d'autres articles

Commenter 0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *