actualités
Jean-Louis Bianco et Jean-Jack Queyranne - © Franck Trabouillet Région Rhône-Alpes

Un observatoire régional de la laïcité en Rhône-Alpes

par

Un observatoire régional de la laïcité vient d’être installé. Rhône-Alpes est la première Région à se doter d’un tel observatoire…

Un observatoire régional de la laïcité en Rhône-Alpes

 

Jean-Louis Bianco et Jean-Jack Queyranne - © Franck Trabouillet Région Rhône-Alpes

Jean-Louis Bianco et Jean-Jack Queyranne – © Franck Trabouillet Région Rhône-Alpes

Jean-Jack Queyranne, Président de la Région Rhône-Alpes, et Jean-Louis Bianco, Président national de l’Observatoire de la laïcité ont installé, ce 10 décembre 2014 à l’hôtel de Région, l’Observatoire rhônalpin de la Laïcité. Rhône-Alpes est la première Région à se doter d’un tel observatoire. Une initiative saluée par Jean-Louis Bianco. “La notion de laïcité est à la fois philosophique et juridique” explique Jean-Jack Queyranne. “Elle doit être vivante et expliquée“.

En présence d’André Friedenberg, Président délégué de l’Observatoire et Conseiller spécial délégué au Développement numérique, de Sarah Boukaala, Conseillère déléguée à la jeunesse et de Farida Boudaoud, Vice-présidente déléguée à la Culture et à la lutte contre les discriminations, ils ont signé un protocole d’intention qui lie l’Observatoire régional et l’Observatoire national. La Région a approuvé le principe de la création d’un observatoire régional par une délibération votée en mars 2011. Une deuxième délibération en décembre 2013 en a acté la composition et le fonctionnement.

Placé sous la Présidence du Président du Conseil régional, l’Observatoire est composé de représentants de la Région Rhône-Alpes, de représentants de l’Etat et de personnalités qualifiées. Des représentants de la société civile et des représentants des cultes seront sollicités ponctuellement. Cette instance a vocation à :
– développer les ressources documentaires, d’information et d’expertise sur ce sujet ;
– proposer des pistes de réflexion pour des problèmes actuels ou nouveaux que la mise en œuvre du principe de laïcité nécessiterait ;
– rédiger un rapport annuel faisant le bilan des travaux de l’Observatoire ;
– organiser et soutenir des réunions ouvertes au public, par exemple sous forme de colloques ou de conférences, et alimenter à ces occasions la réflexion autour du thème de la laïcité.


Mots-clés pour lire d'autres articles

Commenter 0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *