actualités

Un robinet de 150 tonnes sur le chantier de la Coche

par

Pour la construction de la nouvelle centrale hydroélectrique de la Coche en Tarentaise, un énorme robinet de 150 tonnes arrive sur le chantier…

Un robinet de 150 tonnes sur le chantier de la Coche en Tarentaise

 

© EDF – droits réservés

Du haut de ses 4,35 mètres, c’est une pièce aux dimensions hors normes qui est arrivée cette nuit par convoi exceptionnel sur le chantier de construction de la nouvelle centrale hydroélectrique de la Coche. Cet énorme robinet, dit “sphérique” à cause de sa forme, est la pièce qui permettra de couper ou d’ouvrir l’alimentation en eau du futur groupe de production “Pelton” le plus puissant de France.

Cette pièce imposante de fabrication française a été conçue et réalisée par l’entreprise D2FC. Elle a quitté le 9 juillet les ateliers de Ferry Capitain (Bussy, Haute-Marne), entreprise spécialisée en chaudronnerie qui a réalisé le corps de la pièce. Son transport a nécessité un convoi exceptionnel sur une remorque à 12 essieux d’un poids total de 171 tonnes, qui est arrivé sur le chantier de la Coche de nuit. Reste maintenant à installer le robinet à son emplacement définitif : situé juste avant le groupe de production, il permettra de couper ou d’ouvrir l’arrivée d’eau qui alimente la turbine. Un peu comme dans une salle de bains donc, mais avec une pression de 110 bars (environ 3 bars pour le réseau d’eau domestique). Il sera capable de couper un débit pouvant aller jusqu’à 200 m3/s, c’est-à-dire un débit qui permettrait de remplir une piscine olympique en 12 secondes ! La pièce sera raccordée à la conduite d’arrivée d’eau d’un diamètre de 2,25 m grâce à 1440 vis.

En parallèle sur le chantier, la construction du futur groupe de production Pelton le plus puissant de France se poursuit : le socle de la turbine est en train d’être coulé dans du béton et le circuit magnétique du stator est maintenant terminé. Prochaines étapes : l’arrivée du transformateur au mois d’août, puis la mise en place des éléments du groupe de production (stator puis rotor) cet automne.


Mots-clés pour lire d'autres articles

Commenter 0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.