actualités
© Sergio Palumbo - 123 Savoie

Une aire de grand passage à la Ravoire

par

Chambéry métropole se met en conformité en créant une aire de grand passage, provisoire, à la Ravoire…

Une aire de grand passage à la Ravoire

 – Photos : © Sergio Palumbo – 123 Savoie –

Aire de grand passage à la Ravoire

Aire de grand passage à la Ravoire

L’appellation “gens du voyage” désigne une catégorie de la population caractérisée par son mode de vie spécifique : l’habitat traditionnel en résidence mobile. Couramment qualifiés de “tsiganes”, les gens du voyage doivent être distingués des Roms, qui sont des migrants de nationalité étrangère, venus principalement d’Europe centrale et orientale, et sont sédentaires dans leur pays d’origine. Ces derniers relèvent de la législation sur l’entrée et le séjour des étrangers sur le territoire français. Les gens du voyage, dans leur immense majorité, sont de nationalité française.

La France est l’un des rares pays à avoir défini une politique publique pour l’accueil et l’accompagnement des gens du voyage. Il n’existe pas de données statistiques actualisées mais les estimations évaluent leur nombre à environ 400.000 personnes. La loi n° 2000-614 du 5 juillet 2000 relative à l’accueil et à l’habitat des gens du voyage, dite seconde loi Besson a été intégrée au code de l’urbanisme, a donc abrogé les dispositions de la première loi Besson relatives aux gens du voyage et renforcé les obligations des communes à l’égard de cette communauté.

L’obligation de mettre à la disposition des gens du voyage une ou plusieurs aires d’accueil incombe à toutes les communes qui figurent au schéma départemental, c’est-à-dire à toutes les communes de plus de 5.000 habitants, mais aussi à d’autres, plus petites.

Brigitte Bochaton, Xavier Dullin et les élus - © Sergio Palumbo - 123 Savoie

Brigitte Bochaton et Xavier Dullin

Brigitte Bochaton et Xavier Dullin

Chambéry métropole se met en conformité en créant une aire de grand passage, provisoire, à La Ravoire. “En moins d’un an, grâce à l’implication des élus, Chambéry métropole a pris enfin ses responsabilités en prévoyant l’aménagement d’une aire de grand passage provisoire, sur 5 ans, comprenant la remise en état du terrain situé à la Ravoire, destinée à accueillir les grands groupes des communautés itinérantes traversant notre territoire. Cet amménagement nous permettra également de lutter de façon plus efficace contre les occupations illégales” ont indiqué Xavier Dullin, Président de Chambéry métropole et Brigitte Bochaton, maire de Jacob-Bellecombette et vice-présidente de Chambéry métropole chargée de l’habitat, du programme local de l’habitat, des aménagements et de la maintenance des aires d’accueil des gens du voyage.

Grâce au soutien du Préfet de la Savoie et à la collaboration, que nous avons eu avec Patrick Mignola, Maire de la Ravoire, Christophe Richel, Maire de Saint-Baldoph, Jean Marc Léoutre, Maire de Saint-Jeoire Prieuré, et d’autres élus, et après 6 mois de négociations avec habitants et agriculteurs, nous avons pu réaliser cette aire, que nous avons aménagé en l’espace de 3 mois. Celle-ci sera accessible de mai à octobre chaque année” ont complété Xavier Dullin et Brigitte Bochaton.

Un comportement irresponsable et dangereux

Alors que la visite avec les élus et la presse était prévue ce samedi 11 juillet 2015, nous avons pu constater que des réfractaires à la mise en place de cette aire, avaient déversé dans la nuit du purin.

Aire de grand passage purin - © Sergio Palumbo - 123 SavoieAire de grand passage purin 1 - © Sergio Palumbo - 123 Savoie

Un acte d’inconscience puisqu’une grande quantité de celui-ci a été déversé sur la piste cyclable à proximité, mettant en danger tous les cyclistes qui l’empruntent. “On peut ne pas être d’accord” précise Jean-Marc Léoutre, “mais il y a d’autres moyens de le faire savoir“.


Mots-clés pour lire d'autres articles

Commenter 1 commentaire

Avatar de l'utilisateur [Revue de presse] Une aire de grand passage provisoire à la Ravoire | Le Blog-Notes d'Agglo24
[…] Lire l’article en ligne – publié 11 juillet 2015 par Sergio Palumbo […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *