actualités
Image d'illustration

Une ligne électrique souterraine Savoie-Piémont

par

RTE, Réseau de Transport d’Electricité, entreprise de service, vient de démarrer les travaux pour une nouvelle interconnexion électrique souterraine, Savoie-Piémont…

Une ligne électrique souterraine

Savoie-Piémont

 

Image d'illustration

Image d’illustration

Depuis le 20 avril 2015, les travaux ont démarré pour la nouvelle interconnexion électrique souterraine, Savoie-Piémont, à hauteur de la commune d’Aiton. Avec 190 km, pour relier les postes électriques de Grand-Ile (Sainte-Hélène du Lac) à Piossasco (Turin), cette ligne électrique souterraine, la plus longue du monde, s’intègre aux infrastructures routières existantes. Elle préserve ainsi la qualité des paysages de Savoie, et contribue à la dynamique économique locale. Elle constitue une étape supplémentaire dans la construction du réseau électrique européen.

Ce sont plus de 20 km de ligne souterraine qui seront ainsi réalisés d’ici novembre 2015, entre Aiton et Saint-Hélène-du Lac sur le réseau routier mais également sur un tronçon de 5 km entre Orelle et la commune de Freney. Les travaux seront interrompus à partir de novembre pour garantir la fluidité du trafic en direction des stations de ski. Avec 25 km de ligne réalisés chaque année les travaux se termineront fin 2018, pour une mise en service en 2019. Pendant toute la durée des travaux, RTE mettra tout en œuvre pour préserver la sécurité et le confort des usagers des routes et autoroutes. Plusieurs chantiers mobiles avanceront en moyenne de 140 mètres par jour et la circulation sera maintenue grâce à un balisage adapté sur autoroute et une circulation alternée sur les routes départementales.

C’est la première fois en France qu’une ligne de transport d’électricité passe sous l’autoroute…

Cette ligne souterraine d’exception constitue un défi technologique par sa longueur (190 km en souterrain, la plus longue du monde), sa puissance (1200 MW) et son niveau tension (320.000 Volts). Son insertion environnementale est optimale et inédite puisque c’est la première fois en France qu’une ligne de transport d’électricité passe sous l’autoroute. Elle est ainsi complètement intégrée à des infrastructures existantes (autoroutes, routes départementales, tunnels dont le tunnel routier du Fréjus). Elle contribue également à la dynamique de la Savoie par les retombées économiques locales générées par ce chantier d’envergure qui mobilisera des entreprises (régionale ?), en sous-traitance et jusqu’à 200 personnes par jour.

Cette nouvelle interconnexion entre la France et l’Italie est une étape supplémentaire dans la construction du réseau électrique européen. Elle est le fruit d’une volonté gouvernementale commue de la France et de l’Italie, réaffirmée en 2007 au sommet franco-italien de Nice, de renforcer la capacité d’échange et la solidarité électrique entre les deux pays. Un accord complété par l’engagement de RTE et de son homologue italien TERNA, d’augmenter de 60% la capacité d’échange entre les deux réseaux électriques.

Dans le contexte de transition énergétique dans lequel l’Europe est engagée, l’accroissement des capacités d’échanges transfrontaliers est un enjeu primordial pour intégrer les énergies renouvelables et permettre l’accès aux sources de production électrique les plus performantes et sûres.

A propos de RTE

RTE, Réseau de Transport d’Electricité, est une entreprise de service. S mission fondamentale est d’assurer à tous ses clients l’accès à une alimentation électrique économique, sûre et propre. RTE connecte ses clients par une infrastructure adaptée et leur fournit tous les outils et services qui leur permettent d’en tirer parti pour répondre à leurs besoins, dans un souci d’efficacité économique, de respect de l’environnement et de sécurité d’approvisionnement en énergie. A cet effet, RTE exploite, maintient et développe le réseau à haute et très haute tension. Il est le garant du bon fonctionnement et de la sûreté du système électrique. Il achemine l’électricité entre les fournisseurs d’électricité (français et européens) et les consommateurs, qu’ils soient distributeurs d’électricité ou industriels directement raccordés au réseau de transport. 105.000 km de lignes comprises entre 63.000 et 400.000 volts et 48 lignes transfrontalières connectent le réseau français à 33 pays européens, offrant ainsi des opportunités d’échanges d’électricité essentiels pour l’optimisation économique du système électrique. RTE emploie 8.500 salariés.


Commenter 0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *