Vie Economique
Inauguration

Une pico-centrale au refuge de la Balme

par

ERDF vient d’inaugurer la Pico-centrale du refuge de la Balme, produisant ainsi de l’énergie renouvelable et atténuant les émissions de gaz à effet de serre…

Une pico-centrale au refuge de la Balme

Photos : © ERDF

Refuge de la Balme

Refuge de la Balme

Dans le cadre de sa mission de service public, ERDF a étudié et proposé à la commune de La Côte d’Aime d’alimenter en électricité le refuge de La Balme au moyen d’une petite centrale électrique autonome de 2.5 kW (kilowatt) soit 60 kWh par jour. Jusqu’alors, le refuge était alimenté en énergie électrique par l’intermédiaire d’un groupe électrogène et par une installation photovoltaïque qui n’étaient plus adaptés aux besoins et à la capacité du refuge rénové en 2013.

L’installation de la pico-centrale permet de substituer, à la fois le gaz qui est utilisé pour le chauffage de l’eau chaude sanitaire et celui utilisé par le groupe électrogène, ce qui représente le rejet d’environ 6 tonnes de CO2 évité chaque année. La pico-centrale hydroélectrique fonctionnera du mois de juin au mois de septembre inclus. Les travaux, suivi par le BE Axenne et réalisés par les sociétés locales Astreo Energies et LJ Entreprise se sont déroulés à l’automne 2014, la mise en service a eu lieu cet été.

Inauguration

Inauguration

Non raccordé au réseau, cet ouvrage qui entre dans la concession de distribution publique d’électricité sera entretenu par ERDF. Ces aménagements ont bénéficié d’un co-financement de la Mairie de La Côte d’Aime, de la Région Rhône-Alpes (35%) et d’ERDF (35 %) pour un coût total de 100 k€.

Refuge de la Balme, visite avec les élus - © ERDF Refuge de la Balme, visite avec les élus 1 - © ERDF

L’aménagement d’une pico centrale

L’aménagement d’une pico-centrale est exemplaire en matière de production d’énergie renouvelable et d’atténuation des émissions de gaz à effet de serre. Dans le cadre de sa politique développement durable, ERDF Direction Régionale Alpes (Haute-Savoie – Savoie – Isère) exploite 70 installations autonomes utilisant les énergies renouvelables, dont 10 pico centrales.


Mots-clés pour lire d'autres articles

Commenter 0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *