santé
Contrôle Glycémie - © Sergio Palumbo - 123 Savoie

Vivre avec le diabète au quotidien

par

Le diabète touche aujourd’hui près de 3 millions de personnes en France et connait une progression très rapide. Mais comment vivre avec au quotidien…

Vivre avec le diabète au quotidien

 

Kit lecteur Glycémie - © Sergio Palumbo - 123 Savoie

Kit lecteur Glycémie – © Sergio Palumbo – 123 Savoie

Le diabète est une maladie chronique, c’est-à-dire  une maladie de longue durée, souvent associée à la menace de complications graves voire à une invalidité après plusieurs années d’évolution.

On distingue principalement deux types de diabète :

Le diabète de type 1

Le diabète de type 1 résulte d’un arrêt brutal de la fabrication d’insuline par le corps.

Secrétée par le pancréas, cette hormone permet l’entrée du sucre dans les cellules de l’organisme pour y être transformé en énergie ou stocké. En son absence, le sucre s’accumule dans le sang et son taux s’élève rapidement. Le diabète de type 1 peut se développer à tout âge, même s’il apparait le plus souvent chez l’enfant et le jeune adulte, principalement avant l’âge de 30 ans.

En général, les symptômes se manifestent rapidement et peuvent se traduire notamment, par une augmentation de la soif et de la faim, une grande fatigue, une perte de poids, un besoin fréquent d’uriner, un engourdissement des membres (pieds ou mains).

Le diabète de type 2

Le diabète de type 2 apparaît lorsque les cellules de l’organisme deviennent résistantes à l’insuline.

Le pancréas va progressivement se fatiguer et ne plus parvenir à fabriquer suffisamment d’insuline. II s’agit du diabète le plus courant en France, il représente 90 % des cas. Si les personnes de plus de 40 ans sont plus fréquemment concernées, sa prévalence augmentant avec l’âge, il touche désormais les jeunes depuis quelques années. La plupart du temps, le diabète de type 2 évolue en silence, au rythme d’une augmentation très progressive du taux de sucre dans le sang, ce qui explique des symptômes peu visibles. On peut ainsi avoir un diabète de type 2 pendant plusieurs années sans le savoir.

Contrôle Glycémie - © Sergio Palumbo - 123 SavoieContrôle Glycémie - 1 - © Sergio Palumbo - 123 Savoie

Une maladie sournoise qui progresse

La France, comme de nombreux pays dans le monde, est confrontée à une véritable épidémie de diabète de type 2. En 10 ans, le nombre de personnes traitées pour un diabète a doublé. Aujourd’hui, avec près de 3 millions de personnes atteintes par cette maladie, sa prise en charge est un enjeu de santé publique majeur. Sa progression s’explique en partie par le vieillissement de la population, l’évolution des modes de vie et l’alimentation. Un surplus de poids, la sédentarité et une alimentation riche et trop sucrée sont des facteurs de risque avérés qui favorisent de façon significative l’apparition de la maladie. Statistiquement, une personne en surpoids a 5 fois plus de risques de développer un diabète de type 2. La maladie peut néanmoins être évitée en observant une certaine hygiène de vie : avoir une alimentation variée et équilibrée, pratiquer une activité physique régulière, me pas fumer. Lorsque le diabète est révélé, le respect de ces règles de vie permet également de prévenir et retarder l’apparition de complications.

Contrôle Glycémie - 2 - © Sergio Palumbo - 123 SavoieContrôle Glycémie - 3 - © Sergio Palumbo - 123 Savoie


L’Assurance Maladie s’implique

Le diabète touche aujourd’hui près de 3 millions de personnes en France et connait une progression très rapide, parfois même qualifiée d’épidémique. Pourtant, la maladie reste assez mal connue. Comment mieux la comprendre et mieux vivre avec elle ? Quel accompagnement pour conserver une bonne qualité de vie ?

Le diabète n’est pas une maladie anodine et peut entraîner des complications graves lorsqu’elle est ignorée ou mal prise en charge. C’est pourquoi, au-delà du remboursement des soins, l’Assurance Maladie a fait de l’accompagnement des personnes atteintes de maladies chroniques l’une de ses priorités. Aller au-devant des besoins des assurés, leur offrir un éclairage et des services adaptés à leur situation, telle est la volonté de l’Assurance Maladie.

Sophia, le service d’accompagnement de l’Assurance Maladie pour mieux vivre avec une maladie chronique, est déjà en Savoie.

Site web Sophia

Site web Sophia

Depuis février 2013, l’Assurance Maladie propose aux personnes diabétiques de la Savoie de bénéficier du service Sophia.

Ce service offre un accompagnement personnalisé pour aider à mieux vivre au quotidien avec une maladie chronique et en prévenir les complications.

Au total, ce sont près de 10.000 savoyards qui ont reçu un courrier de l’Assurance Maladie les invitant à adhérer à ce service. Après une expérimentation réussie dans 19 départements pilotes, le programme Sophia est aujourd’hui déployé à l’ensemble du territoire.

Sophia : pour mieux vivre au quotidien avec un diabète

Conçu par l’Assurance Maladie, Sophia est un service innovant d’accompagnement pour les personnes atteintes de maladies chroniques. Proposé dans un premier temps aux personnes ayant un diabète, il apporte une aide, un soutien personnalisé aux patients, en fonction de leurs besoins et de leur état de santé, pour leur permettre de mieux vivre avec leur maladie et d’en limiter les complications. Ce service intervient en relais des recommandations du médecin traitant.

Les personnes adhérant à Sophia dans le département de la Savoie bénéficient d’un accompagnement téléphonique par des infirmiers-conseillers en santé Sophia, recrutés par l’Assurance Maladie – n° d’appel : 0811 709 709. Ils reçoivent aussi régulièrement des supports d’information pour mieux connaître la maladie, partager le vécu d’autres patients et l’expérience des professionnels de santé.

Ils ont également accès sur le site www.ameli-sophia.fr à un espace d’information très complet sur le diabète.

Sophia est le fruit d’un travail de concertation avec les associations de patients, les représentants des professions de santé, les sociétés savantes, l’Ordre des médecins, l’Institut national de prévention et d’éducation à la santé (Inpes) et la Haute Autorité de Santé (HAS).

Comment bénéficier de Sophia ?

Sophia s’adresse aux personnes majeures, atteintes de diabète de type 1 et 2, prises en charge à 100% par le régime général de l’Assurance Maladie au titre d’une ALD (Affection de Longue Durée). Les patients éligibles ont reçu un courrier de l’Assurance Maladie les invitant à bénéficier de ce service, qui est gratuit, sans engagement et sans incidence sur le niveau de remboursement des patients. Pour en bénéficier, et pour ceux qui ne l’ont pas encore fait, c’est très simple, il suffit de retourner le bulletin d’inscription joint au courrier d’invitation.

Les médecins traitants restent au cœur de la prévention

Le service Sophia ne se substitue pas au rôle du médecin traitant, qui occupe une place centrale dans la prévention et la prise en charge des patients atteints de pathologies chroniques. La nouvelle convention médicale entre l’Assurance Maladie et les syndicats de médecins réaffirme le rôle clé du médecin traitant et l’importance de sa mission. Cette convention introduit notamment un nouveau mode de rémunération qui s’appuie sur des objectifs de santé publique, dont certains sont spécifiquement dédies à l’amélioration du suivi et de la prévention du diabète. Ce nouveau dispositif permet aux patients de bénéficier d’un meilleur suivi, aux médecins de voir leur engagement valorisé et à l’Assurance Maladie d’investir à bon escient.


Mots-clés pour lire d'autres articles

Commenter 0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *