concerts & spectacles
© Sergio Palumbo

Les Voix du Prieuré 2016, une édition qui tiendra bon

par

Le Festival des Voix du Prieuré, fondamentalement, mêle l’excellence vocale et le lieu où il a fait le choix, depuis plus de 10 ans, de s’installer…

Aix-Les-Bains Riviera des Alpes

Les Voix du Prieuré 2016, une édition qui tiendra bon

 

© Sergio Palumbo

© Sergio Palumbo

Du 20 mai au 5 juin 2016, 5 concerts professionnels de grande qualité et de nombreux rendez-vous conviviaux autour de la musique vocale, seront proposés au public au Bourget-du-Lac (Église, Prieuré et espace Culturel La Traverse) et au Casino d’Aix-Les-Bains. Toute l’équipe de l’association, qui organise depuis 13 ans le festival, s’est mobilisée très fortement pour maintenir au maximum la programmation malgré l’annonce, de la part des institutions (département et région) de baisses substantielles et soudaines des subventions.

Eclats de Voix

Nadine Belly - © Sergio Palumbo - 123 Savoie

Nadine Belly – © Sergio Palumbo – 123 Savoie

Un festival qui met la voix dans tous ses états, et offre une place à tous les genres vocaux. Cela fait 13 ans, que le Festival des Voix du Prieuré œuvre sur le territoire du bassin Chambérien et Aixois, faisant intervenir des chorales amateurs venues de toute la Savoie et des artistes de toute la région. Cela fait 13 années que l’association se met en quatre, sous la direction artistique du charismatique Bernard Tétu, chef des chœurs et Solistes de Lyon Bernard Tétu, pour permettre aussi la formation des amateurs et professionnels, offrir des résidences aux artistes, et multiplier les actions pédagogiques à destination des scolaires, des publics empêchés ou marginalisés, et ce afin que la culture puisse leur être aussi accessible.

Rares sont les festivals, qui, comme celui-ci ouvre gratuitement ses portes au public pendant les répétitions. Une vraie chance pour tous, d’accéder aux coulisses du travail des professionnels qui, parfois échangent même directement avec le compositeur de l’œuvre. Chaque année, des compositeurs sont en effet invités sur le festival. Cette année, Piotr Moss sera là en personne, pour le concert d’ouverture du 22 mai. Cottoyer des personnalités, pouvoir échanger avec des professionnels, en toute simplicité, c’est aussi cela que permet le festival.

Non la musique vocale contemporaine, telle qu’elle est présentée à travers cet événement, n’est pas réservée à une élite” explique Nadine Belly, administratrice du festival.

Bandeau Les Voix du Prieuré 2016

Réduire la voilure

Bernard Tétu - © Sergio Palumbo - 123 Savoie

Bernard Tétu – © Sergio Palumbo – 123 Savoie

S’il a fallu, seulement quelques semaines avant son commencement, annuler le concert à destination du jeune public et les actions pédagogiques qui y étaient liées (programmé le 19 mai), ainsi qu’une master class ouverte à tous pour cause de réduction budgétaire.

S’il a fallu revoir complètement le programme de la Nuit du prieuré du 5 juin pour les mêmes raisons, le festival compte néanmoins sur la présence massive du public pour cautionner le bien fondé de ses actions et de sa raison d’être. L’équipe chargée de la programmation artistique a bel et bien opté pour le maintien de l’excellence et une programmation de haut niveau à petits prix, fidèle à sa ligne et sa philosophie.

et pousser un coup de gueule

Bernard Tétu alerte en effet clairement chacun, sur les dangers d’un tel désengagement des institutions vis-à-vis de la culture : “Alors que l’on demandait à Winston Churchill de couper dans le budget des arts pour l’effort de guerre, il a répondu : “Alors pourquoi nous battons-nous ?“.

Le préambule de la Constitution de 1946 repris dans celle de 1958 affirme : “la Nation garantit l’égal accès de l’enfant et de l’adulte à l’instruction, la formation et à la culture. La République fait que l’État, comme l’ensemble des collectivités, portent la responsabilité conjointe de l’application de ce principe. Investir dans la culture est une décision éminemment politique au meilleur sens du terme : la politique qui fait que l’on assume son destin au lieu de le subir. C’est pourquoi la puissance publique se doit de faire preuve de lucidité, de courage en maintenant les budgets culturels.

A l’heure, par ailleurs, où tous les hommes politiques européens s’accordent à reconnaître que la Culture, de même que l’Éducation, constituent un rempart essentiel contre les obscurantismes de tous ordres qui menacent les démocraties. Il est indispensable que les festivals, et autres lieux de diffusion, permettent aux artistes d’être présents dans notre société et de partager leur activité artistique. Ils contribuent à développer le lien social et les valeurs humanistes auxquelles notre société est attachée. Le poids du secteur culturel dans l’économie nationale est en outre considérable. En témoigne en région Rhône-Alpes, le nombre de fiches de paie éditées chaque mois : 50.000 !“.

Déplorant que la culture soit toujours la première ligne budgétaire sacrifiée en période de restrictions, il ajoute à propos des choix drastiques parfois nécessaires que : “l’on peut légitimement s’interroger sur la pertinence de ceux récemment opérés par le CTS (Contrats Territoriaux Savoie) Aix-les-Bains et ses montagnes. Territoire chargé de répartir les fonds départementaux et, en l’espèce, les crédits affectés à la Culture sur le territoire, dont les propositions d’affectation sont validées par le Conseil Départemental de Savoie“.

Il est clair que ces choix affectent fortement le festival des Voix du Prieuré, qui comme beaucoup d’autres, rencontre de plus en plus de difficulté à rassembler les fonds nécessaires au bon fonctionnement de l’événement :”en 2 ans, la subvention départementale aura diminué de 30%“, explique Bernard Tétu dans son communiqué du 1er avril, expliquant la modification de dernière minute du programme. “Grâce à l’investissement de toute l’équipe du festival et à la compréhension des artistes, la programmation remaniée demeure éclectique, dense et séduisante et un public nombreux est attendu aux multiples rendez-vous qu’elle propose au Bourget-du-Lac et à Aix-les-Bains. Le festival est touché par ces réductions budgétaires, mais résiste : il vous propose de vivre et de partager des moments musicaux forts et souvent même exceptionnels. Soyez solidaires de nos efforts et soyez nombreux à venir profiter de nos prochaines manifestations“.

Assister aux concerts, en parler autour de soi permettra de joindre à l’agréable un véritable acte militant en soutien aux bénévoles et acteurs persuadés que la culture offre l’espace de respiration, de réflexion, de recul sur le monde dont la société a grand besoin.

Ophélie Gaillard, pour le concert Voix et Violoncelles le 22 mai - © C. Doutre

Ophélie Gaillard, pour le concert Voix et Violoncelles le 22 mai – © C. Doutre

Le Festival des Voix du Prieuré

♦ Du 20 mai au 5 juin 2016
♦ Au Bourget-du-Lac (Prieuré, église Saint-Laurent et Espace Culturel La Traverse) et à Aix-Les-Bains (Casino)
http://www.voixduprieure.fr/

Nouveautés 2016 :
♦ Réserver ses places en ligne sur http://www.aixlesbains-spectacles.com/
♦ Payez vos places et consommations sur place en Elef, la monnaie locale

ELEF VDP 2016

♦ 5 concerts majeurs (Dutilleux / Piotr Moss : voix et violoncelle – Slixs – jazz et Pablo Picasso – Voix Corses A Filleta – Nuit du Prieuré)
♦ 3 apéros Vocaux au Prieuré (entrée libre)
♦ 1 cabaret vocal express entre midi et 2 à Savoie Technolac (gratuit mais réservation impérative)
Des rendez-vous insolites : spectacle jeune public, concerts partagés, répétitions ouvertes.

123Savoie, partenaire officiel du festival


Mots-clés pour lire d'autres articles

Commenter 1 commentaire

Avatar de l'utilisateur Les Voix du Prieuré 2016, une édi...
[…] Le Festival des Voix du Prieuré, fondamentalement, mêle l’excellence vocale et le lieu où il a fait le choix, depuis plus de 10 ans, d  […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *