histoire

Le Salève et son chemin de fer à crémaillère

Conférence de la Société d’Art et d’Histoire d’Aix-les-Bains par Gérard Lepère.
Mardi 14 Mai 2019 à 20h45 au Cinéma Victoria – Entrée libre
 
Situé au sud-est du canton de Genève, le mont Salève est depuis longtemps le lieu d’excursion favori des Genevois ; depuis le sommet on peut admirer la chaîne des Alpes, dont le massif du mont Blanc, le Jura et une partie du lac Léman.
 
En 1887, une concession est donnée à M.M. de Meuron et Cuénod pour la construction d’une ligne de chemin de fer reliant la commune d’Étrembières au lieu-dit “Les Treize-Arbres” près du sommet du Grand Salève, via les villages de Mornex et Monnetier. La longueur de cette première ligne est de 5,7 km. Une branche de 3 km reliant Veyrier à Monnetier est également prévue. La première ligne est ouverte en 1892 : le chemin de fer du Salève est le premier chemin de fer électrique de montagne au monde totalement à crémaillère. Il fonctionnera jusqu’en 1935. Le téléphérique du Salève le remplaça dès 1932.
 
À noter qu’à l’issue de la réunion le nouveau livre “Le Salève et son chemin de fer à crémaillère” sera proposé aux personnes intéressées par l’histoire du Salève. L’ouvrage est édité par La Salévienne : 346 pages, 484 illustrations, 29 €.


Mots-clés pour lire d'autres articles

Commenter 0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu !