histoire

“Les Humanités anciennes en couleur”

Par Émilie Chalmin, maîtresse de conférences et Hélène Salomon, chargée de recherche CNRS au Laboratoire Environnements, Dynamiques et Territoires de la Montagne (EDYTEM), UFR Sciences et Montagne.
Dans le cadre de la cinquième conférence des Amphis pour Tous 2018-2019 de l’Université Savoie Mont Blanc (USMB)
– Mardi 5 février 2019 à 18h à l’Université Savoie Mont Blanc, 27 rue Marcoz à Chambéry
– Jeudi 7 février 2019 à 18h à La Turbine sciences, place Chorus à Annecy
– Vendredi 22 février 2019 à 18h à la Médiathèque municipale, Pôle culturel de la Visitation à Thonon-les-Bains
– Jeudi 28 mars 2019 à 18h30 au Dôme Cinéma à Albertville
Entrée gratuite
 
Qu’elles soient rouges, noires, jaunes ou encore violacées, les matières colorantes ont été utilisées de manière récurrente par les populations d’Homo erectus, d’Hommes de Néandertal et d’Hommes modernes (de 300.000 à 40.000 ans avant nos jours), bien avant leur emploi dans l’art pariétal. Sélectionnées avec soin dans des formations géologiques, elles ont été réduites en poudre avec différents outils en pierre. Ces utilisations ont ainsi laissé des traces lisibles par l’archéologue sur les roches colorantes et les outils qui permettent de restituer l’histoire des populations. Pourtant, les usages réservés à ces matières colorantes restent incertains et nécessitent la prise en considération des plus infimes indices d’activité.


Mots-clés pour lire d'autres articles

Commenter 0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu !