.
.
  • .
    Monuments religieux :
    Ecole :
    + Monuments religieux
    Ecole
    .
    • Sergio Palumbo | dernière mise à jour : 22/06/2012
    .

    L’église St-Maurice à Ecole

    L’église St-Maurice à Ecole
     
    L’église St-Maurice à Ecole - Tableau du saint martyr
    Photos : © 123 Savoie
     
    Ecole, c’est la porte des Hautes-Bauges dans Les Bauges-Devant, et se situe à une altitude de 700m. Le village est également la "porte d'entrée" de la Réserve Nationale de Chasse et de Faune Sauvage, où vous pourrez apercevoir, entre autres, chamois et marmottes. Vous pourrez lors de votre passage, visiter l'église St-Maurice, qui est toujours ouverte, avec sa Pietà du XVIème siècle.
     

    L’église d’Ecole, détruite par l'incendie du village en 1777, fut reconstruite entre 1780 et 1781, sur les plans de Francesco Luigi Garella, composée d'un simple rectangle pour la nef, et d'un autre plus petit à la suite du premier pour le chœur. C’est la plus ancienne église des Bauges. L'arrondit du chœur et les deux chapelles latérales ont été ajoutées lors de la restauration en 1818 et dans le style néoclassique sarde de l’architecte Bernard Trivelli. Jusqu'en 1928, elle présentait une façade arrondie, identique à l’arrière. L’aspect actuel de l'édifice intérieur, et la façade extérieure, datent de la décennie 1919 - 1929. A l'origine les fenêtres étaient petites, rectangulaires, et munies de petits carreaux blancs. Les vitraux du chœur ont été les premiers posés en 1921, ceux de la nef, des chapelles latérales et de l'avant chœur, suivirent dans les années 1925 / 1926.

     Tous les travaux d’embellissement de l'église ont été conduits par le prêtre de l’époque : l'abbé Maillet. A son départ d’Ecole, en 1928, il eut la satisfaction de voir enfin la façade de l'église complétement refaite, telle qu’elle se présente aujourd’hui. La pose du vitrail de St-Maurice, en 1928, acheva la rénovation de cette façade. Les peintures et la décoration intérieures datent de son successeur, l’abbé Bollardet et ont été effectuées par les frères Mantillieri en 1929 ; les médaillons de la voûte rappellent certains attributs de la Vierge : "Tour de David", "Porte du Ciel", "Lis de la Vallée", "Arche d’Alliance", "Etoile de la Mer", "Fontaine d'Amour". A l’avant chœur, un tableau ancien représentant St-Maurice : l'église d'Ecole est depuis son origine sous le vocable de St-Maurice martyr. Un tableau de St-Maurice-d’Agaune (Valais), remarquable par ses dimensions et sa qualité picturale, confirme la popularité du saint martyr, protecteur de la Maison de Savoie. La croix tréflée dite de St-Maurice (quatre branches égales terminées en forme de trèfles) est présente dans la décoration de tout l'édifice.

    « Une légende répandue dans le pays porte que la Sainte Vierge choisit elle-même ce lieu, la Ste Fontaine, pour y être honorée »

    L’église St-Maurice et son clocher à Ecole
     
    L’église St-Maurice à Ecole intérieur
    Photos : © 123 Savoie
     
    Les chapelles latérales comportent deux tableaux surmontant les autels : un tableau de la Sainte Famille à droite, et le Martyr de St-Sébastien à gauche (autre Saint Protecteur de la paroisse avec St-Bernard). Depuis 1995, ces deux chapelles latérales accueillent les statues de Bellevaux : la Vierge à l’enfant (en bois du XIème siècle), et l'antique "Pietà" du XVIème siècle. Le Chœur de l’église offre quelques particularités intéressantes. La voûte de l’hémicycle du cœur est décorée d'une fresque peinte en 1929 par Mantillieri, rappelant la légende de N.D. de Bellevaux : une légende répandue dans le pays porte que la Sainte Vierge choisit elle-même ce lieu (la Ste Fontaine) pour y être honorée. Comme un moine passait, dit-on, il vit la Mère de Dieu assise sur une pierre, plongeant sa main dans la fontaine qui coulait près d'elle et bénissant la vallée. Ensuite la vision ayant disparu, il entendit une voix qui disait : "C’est là que je veux que mon nom soit invoqué" (Extrait de l’histoire des Bauges, de L. Maurand T.II P. 91)
     
    A la voûte les peintures des quatre évangélistes sont de facture plus ancienne. On pense qu’elles peuvent dater du début du XIXème siècle. La pierre du Maître Autel provient du Monastère de Bellevaux. La table de communion en fer forgé de style Louis XM présente un dessin très ouvragé dans le détail ; elle provient des forges de Bellevaux. Le crucifix ornant le fond du chœur est un souvenir de la Mission de 1945, sculpté par l’abbé Jacquemoud, curé de la Gurraz en Tarentaise, qui donna héroïquement sa vie pour sauver celle d'une personne blessée en 1944. Après le démantèlement des bâtiments du Prieuré de Bellevaux, l’église a accueilli les ossements des moines en 1859, lors d'une mission prêchée par les religieux de Hautecombe.
     
    Le clocher possède 3 cloches
    La plus grosse est la plus ancienne : elle date de la restauration du culte, à la suite du Concordat passé entre Napoléon alors premier consul et le Pape Pie VII. Elle porte les inscriptions latines: "Vivos voco, mortuos plango, fulgura frango" (J’appelle les vivants, je pleure les morts, je brise la foudre).  Les autres, "Les cloches de la Paix", sont les plus récentes : installées le 6 juillet 1953. Sur les deux suivantes, la première, "Jeanne Benoite", porte cette inscription : "Je sonne la paix, je prie pour la paix par la voix de nos soldats des deux guerres et de nos fusillés du 6 juillet, qui sont morts pour l’établir dans le monde", ainsi que le nom des douze héros d’Ecole. La seconde, "Nicole Eugénie", est ainsi gravée : "Aimez-vous les uns les autres" souvenir de Mission.
     

    Quelques kilomètres au-dessus d’Ecole, se situe le sanctuaire de Bellevaux, qui fut construit en 1862, autour de l’authentique  Oratoire de la Ste Fontaine, et qui accueille les promeneurs et les pèlerins, principalement le lundi de Pentecôte.


    .
    Monuments religieux :
    Ecole :

  • Notre suggestion d'articles !
    Massif des BaugesMassif des Bauges

    » Véritable écrin de verdure, entre le lac du Bourget, le lac d'Annecy et la vallée de l'Isère où alternent forêts et pâturages, ce massif typiquement savoyard appartient aux pré-Alpes calcaires du nord...

    .

    Les AillonsLes Aillons

    » La station des Aillons - Margériaz, véritable village de montagne, est nichée au coeur du Parc Naturel Régional du Massif des Bauges. Situé à moins de 50 km des 4 villes portes des Savoie, elle bénéficie d'un emplacement privilégié qui lui confère un accès direct depuis les grandes villes...

    .

    Abbaye de TamiéAbbaye de Tamié

    » Occupée par les trappistes, cette abbaye cistercienne dressée dans un environnement très protégé ne se visite pas mais la vie de la communauté est expliquée dans un audiovisuel. Le Tamié, fromage réputé produit par les moines, s'achète sur place......

    .

    .

  • .
    Robert Bogey : Un nom synonyme de champion Robert Bogey : Un nom synonyme de champion

    Robert Bogey, c'est 34 sélections en équipe de France, 6 records de France battus (3000m, 5000 m, 10 000m), un titre de co-recordman du Monde du relais 4 x 1500 m, en 1961, avec Bernard, Jazy et Clausse ! Il gagnait toutes les épreuves d'athlétisme. Il était la fierté tant de sa Savoie natale que du pays entier. Il s'était battu aux côtés d'illustres champions comme Jazy, Bernard, Mimoun. Il a côtoyé les plus grands Athlètes de la planète. Interview...

    .
    .
  • .
    Coeur du Massif des Bauges Coeur du Massif des Bauges

    Le Coeur des Bauges, un îlot de verdure préservé à proximité des centres urbains : Aix-les-Bains, Albertville, Annecy et Chambéry. Le Canton du Châtelard compte quatorze communes identifiées en deux secteurs......

    .
    .
  • .
    Grotte à Carret Grotte à Carret

    Le nom de la grotte, située à St-Jean-d'Arvey, vient d'un député Chambérien prénommé Jules Carret, né en 1844 à Aiguebelle d'une famille bourgeoise. A 16 ans, il intègre une .....

    .
    .
  • .
    Parc naturel régional des Bauges Parc naturel régional des Bauges

    Un pied dans le lac du Bourget, un autre dans le lac d'Annecy, ce massif de moyenne montagne a reçu l'appellation 'Parc naturel régional' en 1995, devenant ainsi le 31ème Parc naturel régional en France...

    .
    .
  • .
    Un marché aux arbres dans les Bauges Un marché aux arbres dans les Bauges

    Pour la septième année consécutive, dans le cadre de l’opération "Plantons le paysage", le Parc naturel régional des Bauges organise un marché d’arbres fruitiers et d’arbustes pour les haies, afin de préserver la qualité paysagère et la richesse du patrimoine arboricole du territoire.......

    .
    .
  • .
    St-François-de-Sales, la porte de Savoie Grand Revard qui a du chien ! St-François-de-Sales, la porte de Savoie Grand Revard qui a du chien !

    St-François-de-Sales, petite commune incluse dans le Parc Naturel Régional du Massif des Bauges, n’est pas tout à fait comme les autres. Elle possède bien des atouts insoupçonnés. Cette année, pour la première fois, le chien de traineau va pouvoir s’inviter sur cette grande aire de jeu, permettant d’accorder plus que jamais au pluriel, les activités nordiques du secteur.........

    .
    .

  • A découvrir :
    La Féclaz

    Blottie dans le creux du massif des Bauges, la station de La Féclaz culmine avec modestie entre 1250 m et 1525 m, non sans mériter pour autant un remarqué titre de 'premier site nordique de France'....

    .

    Le Chéran (rivière)

    Le Chéran prend naissance dans la réserve de chasse des Bauges sous forme de torrent, puis de rivière...

    .

    Les Maîtres de forges

    Originaire de Picardie, la famille d'Alfred Bellettre achète la maison des maîtres de forges à Ecole en Bauges en 1963. Après toute une série de travaux importants, cette ancienne clouterie a retrouvé....

    .

    .

  • Col de Plainpalais (1173 m)

    Galerie photo été-hiver et panorama dans le Massif des Bauges

    .
    .
  • Seythenex - la Sambuy

    Station d'hiver / Station d'été. Départ en télésiège depuis la station de Seythenex-la-Sambuy...

    .
    .

.
.