.
.
  • Maurienne Vanoise Bonneval-sur-Arc
    .
    Station de ski :
    Bonneval-sur-Arc :
    + Station de ski
    Bonneval-sur-Arc
    .
    • Sergio Palumbo | dernière mise à jour : 18/11/2008
    .
    Bonneval-sur-Arc
    Bonneval-sur-Arc
    Bonneval-sur-Arc - © 123 Savoie

    Mise en ligne : Sergio Palumbo, 123 Savoie
    Merci à l'Office de tourisme de Bonneval-sur-Arc qui nous a permis de réaliser cette page

     Bonneval-sur-Arc

    Situé en Haute Maurienne Vanoise, Bonneval-sur-Arc est le plus haut des villages de la Haute vallée de l'Arc, à 1800 mètres d'altitude. Si l'activité touristique hivernale débute en 1968, l'histoire de ce village, atypique, remonte fort loin.


    Bonneval-sur-Arc 1
    © 123 Savoie

    Seul village à ne pas avoir été détruit durant les deux dernières guerres, le développement s'est effectué à quelques mètres d'un village aujourd'hui Site Classé, faisant parti de l'Association "Les Plus Beaux Villages de France" et jumelé avec les Baux de Provence. Situé à 1800 mètre d'altitude avec un domaine skiable montant à 3000 m l'enneigement y est particulièrement important de Noël à fin avril. Bonneval-sur-Arc est une commune du Parc National de la Vanoise, située au pied du Col de l'Iseran (2770 m) plus haut col routier d'Europe.


    Bonneval-sur-Arc est un cas très particulier parmi les stations touristiques de montagne. Grâce à un développement lent et contrôlé, au moment même où les stations concurrentes rentraient dans la course à la croissance, Bonneval a su créer un produit tout à fait unique, de qualité, sans "snobisme", authentique et convivial. Cela en fait aujourd'hui une station village de charme, familiale et tout à fait à part.
    L
    es grandes dates...

    Eglise de Bonneval-sur-Arc
    © 123 Savoie

    Bonneval sous la neige
    Bonneval sous la neige - © P. Huart

    Bonneval a du être peuplé depuis une époque fort ancienne, comme le montre une pointe de flèche datant du 2ème age de fer (450 avant J.C.). Le 5 janvier 1532, Monseigneur de Gorrevord, Evêque de Maurienne et Légat du Saint Siège, décide d'ériger Bonneval en Paroisse.

    1561 : Bonneval comptait 400 habitants (291 personnes solvables, 8 enfants mineurs (- de 5 ans), 13 serviteurs, 16 chambrières, 71 pauvres, 1 prêtre).

    1567 : Bonneval a exploité deux mines de fer. D'après la tradition ce minerai était transporté à dos de mulet par le col Girard ou le col de la Séa.

    1646 : L'église est agrandie. La chaux et le platre sont amenés de Sollières à la fin de l'été 1645. A trois nefs, tournée vers le levant, elle est consacrée le 18 mai 1661 après 15 ans de travaux.

    1734 : 529 habitants

    1762 : Bonneval se sépare de Bessans et devient commune à part entière, élection de son premier conseil municipal le 2 septembre.

    1789 : Révolution française. Aucune incidence sur le village. La première patrouille française, commandée par le lieutenant Lombard, après avoir passé une nuit a Bessans fin octobre 1792, s'arrête à Bonneval "pour boire un verre de vin" et repart sur Termignon.

    1860 : Bonneval vote a l'unanimité le rattachement a la France

    1867 : L'église, très humide, plusieurs fois touchée par les avalanches, est reconstruite entre 1867 et 1869, elle est consacrée par Monseigneur Wibert le 1er juin 1870.


    1880 : Premiers touristes. A noter que déjà en 1571 Peletier du Mans (grand poète de la Pleïade et ami de Ronsard) citait : "et toi Bonneval ou l'Arc a sa source prise".

    1886 : 370 habitants dont 60 à l'Ecot

    1895 : Construction du Club Alpin Français (50 lits)

    1906 : 319 habitants dont 34 à l'Ecot

    1907 : Construction du chalet hôtel des Evettes

    1925 : Construction du refuge du Carro

    1931 : Début des travaux de la route du Col de l'Iseran

    1932 : Ouverture du premier restaurant

    1937 : Ouverture du col de l'Iseran (2770 m). Fin des travaux de construction de la route du col de l'Iseran, plus haut col routier d'Europe (2770 m), inaugurée par le Président de la République Albert Lebrun.
    Col de l'Iseran


    1938 : Arrivée de l'électricité a Bonneval

    1957 : Crue de l'Arc. Les 13 et 14 juin, l'Arc sort de son lit suite à des pluies torrentielles. La partie basse du village est inondée sous 1,5 mètre d'eau. Son cours est rectifié, éloigné du village et en aval la courbe est remplacée par une trace rectiligne avec endiguement.

    1963 : Création du Parc National de la Vanoise

    1967 : Création de la station. Première mise en service des remontées mécaniques et le développement immobilier se fait sur le secteur de Tralenta.

    1977 : Membre de l'association "Les plus beaux villages de France"

    1990 : 216 habitants

    2000 : 248 habitants

    Avant 1968, Bonneval, de par sa géographie, est un village qui a toujours été coupé du reste de la vallée par les avalanches durant les longs mois d'hiver. Les habitants avaient un mode de vie très autarcique et ont longtemps vécu très repliés sur eux même. Si les deux dernières guerres ont épargné le village, les crues de 1957 ont dévasté les rues du village. Depuis plus de trente ans, le développement touristique, très intelligemment géré par ses habitants, en fait aujourd'hui une station village exemplaire. La population croit à nouveau et les jeunes trouvent une réelle motivation à s'investir dans le développement de leur village. La pluriactivité est bien sur maître, le travail y est principalement saisonnier. Les métiers rencontrés : agriculteurs, moniteurs de ski, personnel de remontées mécaniques (40 personnes en hiver), commerces, artisans... Mais la qualité de vie y est remarquable de nos jours.

    Membre de l'Association "Les plus beaux villages de France" Bonneval est aussi jumelé avec les Baux de Provence. Les échanges entre les deux villages sont très complémentaires et dynamiques.Les plus beaux villages de France

    Ski à Bonneval-sur-Arc
     Bonneval-sur-Arc (photo : OT Bonneval)
    Bonneval-sur-Arc
    Bonneval-sur-Arc en hiver
    Le Parc National de la Vanoise

    Crée en 1963, il fut le premier parc national en France. Situé entre Maurienne et Tarentaise, il s'étend sur 28 communes.

    Le Parc National de la Vanoise offre de nombreuses possibilités de promenades et de grandes randonnées pédestres avec un réseau de près de 500 km de sentiers balisés, qui partent des villages et des stations des vallées ainsi que des routes d'accès. De plus, les sentiers de grande randonnée GR5 et GR55 permettent d'effectuer le tour du massif. Pour la plupart, les sentiers sont praticables du 1er juin au 30 octobre, mais il existe un petit risque d'enneigement tardif ou précoce ; il est toujours plus prudent de se renseigner avant de partir en montagne auprès des Offices de Tourisme.

    L'été le Parc National de la Vanoise propose des randonnées thématiques encadrées par les Gardes Moniteurs : découverte de la faune, découverte de la flore, découverte du métier du garde moniteur...

    .
    Station de ski :
    Bonneval-sur-Arc :

  • .
    Aussois Aussois

    Station village et porte du Parc National de la Vanoise, Aussois est un authentique village savoyard qui vous invite à rencontrer les vraies richesses d'un petit coin des Alpes et qui se veut une introduction à une approche plus intime d'un village et de sa communauté......

    .
    .
  • .
    La Maison penchée La Maison penchée

    Casemate dynamitée par les troupes allemandes le 16 septembre 1944, jour de la libération de Modane, cette ruine très fréquentée attire un nombreux public du fait de la sensation de perte d'équilibre dès qu'on y pénètre.

    .
    .
  • .
    St-Jean-de-Maurienne St-Jean-de-Maurienne

    Capitale historique de la vallée, berceau de la Maison de Savoie, cathédrale (XIe-XVe), stalles gothiques (XVe), cloître gothique (XVe), crypte pré-romane, palais épiscopale.

    .
    .
  • .
    St-Sorlin-d'Arves St-Sorlin-d'Arves

    Village de caractère au coeur de la Haute Montagne, en Maurienne dans le Massif Arvan Villards et sur le Domaine des Sybelles, St-Sorlin-d’Arves est une station d’Hiver et d’Eté, au pied du Glacier de l’Etendard et du Col de la Croix de Fer, face aux Aiguilles d’Arves......

    .
    .
  • .
    Le Grand Filon Le Grand Filon

    Selon la légende, Durandal, l'épée que Charlemagne remit à Roland, fut forgée avec le fer des Hurtières en Maurienne... Le Grand Filon, site minier des Hurtières, à St-Georges-des-Hurtières, présente l'histoire et la vie à travers les siècles, dans les mines...

    .
    .

  • .
    St-Jean-de-Maurienne Capitale mondiale des cyclogrimpeurs® St-Jean-de-Maurienne Capitale mondiale des cyclogrimpeurs®

    La ville de St-Jean-de-Maurienne a inauguré mercredi 15 mai 2013 au soir, sa nouvelle marque "Capitale mondiale des cyclogrimpeurs®" devant un public nombreux. L’équipe cycliste FDJ, marraine de l’événement était également présente, représentée entre autres par Thibaut Pinot, 10ème au classement général du Tour de France 2012.......

    .
    .
  • .
    Le Corbier Le Corbier

    Station d'hiver et d'été au coeur du domaine des Sybelles...

    .
    .
  • .
    Aussois et ses barrages Aussois et ses barrages

    Le barrage de Plan d'Aval, commencé en 1945 et terminé en 1951, est situé sur le lit du torrent de Saint-Benoît. Edifié à l'aval d'une cuvette appelée "Plan d'Aval", il est constitué par deux barrages......

    .
    .
  • .
    Eglise d'Aussois Eglise d'Aussois

    L'église d'Aussois, vocable Notre-Dame de l'Assomption, date pour l'essentiel de 1648. C'est-à-dire qu'elle a été reconstruite dans le grand souffle de la Contre-Réforme qui a donné tant de chefs d'œuvres aux hautes vallées de Maurienne et de Tarentaise......

    .
    .
  • .
    Chapelle Notre-Dame des Neiges Chapelle Notre-Dame des Neiges

    Située à Avrieux en Haute Maurienne, la chapelle de Notre-Dame des Neiges a été érigée en 1606, par Pierre Bertrand, notaire à Avrieux. Installée à proximité de l'église, elle marquait le passage d'un couloir d'avalanches.......

    .
    .
  • .
    L'Equipe de France Dames de VTT Trial en Maurienne L'Equipe de France Dames de VTT Trial en Maurienne

    La Maurienne, le plus grand domaine cyclable du monde®, en sa qualité de Fournisseur officiel de la Fédération Française de Cyclisme, s'apprête à accueillir l'Equipe de France Dames de VTT Trial à St-François-Longchamp......

    .
    .
  • .
    Les pompiers d'Aussois Les pompiers d'Aussois

    L'histoire des pompiers d'Aussois débute le 6 mai 1860, quand le Duché de Savoie et le Comté de Nice furent rattachés à la France, Aujourd'hui encore, la compagnie des pompiers d'Aussois défile à l'occasion de dates importantes ou religieuses comme le 15 août ou encore pour les cérémonies officielles......

    .
    .
  • .
    Bella la Tarentaise, tête d'affiche du SIA 2014 Bella la Tarentaise, tête d'affiche du SIA 2014

    Bella la Tarentaise, tête d’affiche du prochain Salon International de l’Agriculture qui se tiendra à Paris en 2014, sera la chef de file d’une délégation d’acteurs du territoire Savoie Mont-Blanc, mobilisés pour l’occasion........

    .
    .

  • A découvrir :
    Maurienne

    Bienvenue en Maurienne...

    .

    Col du Mont-Cenis

    A 2083 mètres d'altitude, le col du Mont Cenis est le col le plus bas de la Maurienne. Il raccorde Lanslebourg à Suse en Italie...

    .

    St-Jean-d'Arves

    St-Jean-d'Arves est une station familiale, située au pied d'un vaste domaine skiable, qui satisfera le vacancier en quête de traditions et de tranquilité...

    .

    Cols de Maurienne

    Le vélo a trouvé sa terre d'élection en Maurienne. En effet, cette belle région de montagne compte de nombreux atouts : 9 grands cols alpins français (dont le Galibier, la Madeleine, le Glandon, la Croix de Fer...), 1.600 km de route et 56.000 m de dénivelé positif. Partez à la découverte des cols du Pays de Maurienne.........

    .

    Lac blanc de Termignon

    Pour un dimanche fraîcheur, tranquille, la balade au lac blanc est idéale. Promenade sans difficulté même avec de jeunes enfants...

    .

    Aiguebelle, Porte de la Maurienne

    Située à l’entrée de la vallée de la Maurienne, voie de communication par excellence, Aiguebelle a vu passer de nombreux et illustres visiteurs... sur la route du Piémont et de l’Italie.......

    .

    .

  • Bessans

    Situé à 1750 m d'altitude, Bessans est un village traditionnel, typique de la Haute-Maurienne, en bordure du Parc national de la Vanoise et de l'Italie. Quelque soit la saison, ce village authentique et familial....

    .
    .
  • Cascade de la Reculaz

    Au dessus de Bonneval-sur-Arc, la cascade de la Reculaz a une chute d'eau de 20 mètres environ qui tombe dans une gorge escarpée entre deux falaises...

    .
    .
  • Lac Perrin au Mont-Cenis

    Aller jusqu'au lac Mont Cenis et direction refuge du Petit Mont Cenis. Sur la route du refuge, il y a plusieurs pa...

    .
    .
  • Termignon-la-Vanoise, Sollières-Sardières et Bramans

    Les stations villages de Termignon-la-Vanoise, Sollières-Sardières et Bramans vous proposent de partir à la rencontre des sommets et des parcours sauvages de la Haute-Maurienne. Ski alpin, ski nordique, randonnées, raquettes et ambiance festive...

    .
    .
  • St-Pierre-de-Belleville

    La cloche a toujours rythmé la vie des communes et des paroisses. Elle continue, au fil des siècles, d'annoncer les évènements joyeux et douloureux. La commune de St-Pierre-de-Belleville, possède une particularité, celle d'avoir.....

    .
    .

.
.