.
.
  • .
    Rhône-Alpes :
    + Nature et Environnement
    Rhône-Alpes
    .
    • Sergio Palumbo | dernière mise à jour : 21/10/2013
    .
    Dossier
     

    282.466 tonnes d’emballages ménagers recyclées en Rhône-Alpes

    En région Rhône-Alpes, 282.466 tonnes d’emballages ménagers ont été recyclées en 2012, ce qui représente 46,8 kg d’emballages recyclés par habitant et par an. Une performance en hausse de 4,2% par rapport à 2011. En Savoie, se sont 24.901 tonnes d’emballages ménagers qui ont été recyclées en 2012 soit 69,2 kg par habitant.
     
    Déchets
    © Sergio Palumbo - 123 Savoie
     
    En région Rhône-Alpes, ces 282.466 tonnes d’emballages ménagers triées et recyclés représentent :
    - 19.272 tonnes de plastique (+1,35% vs. 2011), 
    - 7.718 tonnes d’acier (-2,83%) et 590 tonnes d’aluminium (-1,06% vs. 2011),
    - 67.466 tonnes de briques et cartons (+10,1 % vs. 2011),
    - 187.401 tonnes de bouteilles / bocaux en verre (+2,69% vs. 2011)
     
    Aujourd’hui, ce sont 147 collectivités (regroupant 2.786 communes) qui sont engagées dans une logique de résultats et jouent un rôle majeur auprès d’Eco-Emballages dans la mise en œuvre du dispositif de tri et de recyclage en région Rhône-Alpes. La totalité de ces collectivités a signé le nouveau contrat CAP (Contrat pour l’Action et la Performance proposé par Eco-Emballages) en 2012 dans lequel le barème E fixe la rémunération de ces dernières en fonction des résultats de recyclage : chaque tonne triée et recyclée est payée. Ainsi, près de 47,7 millions d’€ ont été versés à ces collectivités (soit une augmentation de 6,1% par rapport à 2011) en région Rhône-Alpes. Le tri et le recyclage des emballages ménagers soutient aussi l’activité économique et sociale en Rhône-Alpes comme en témoignent les 433 ambassadeurs du tri déployés sur le terrain, les 18 centres de tri des emballages ménagers de la région.
     
    Un taux en stagnation par rapport à 2011
    Le taux de recyclage des emballages ménagers stagne par rapport à 2011 à 67%. Depuis 10 ans, le taux de recyclage ne progresse plus assez vite : seulement 1% par an. Cette stagnation des tonnages est observée malgré l’augmentation des soutiens aux collectivités locales : entre 2010 et 2012, les tonnages n’ont progressé que de 7% alors que les soutiens ont augmenté de 34% pour atteindre 549 millions d’euros en 2012. Pour maîtriser les coûts et atteindre les objectifs de recyclage, Eco-Emballages veut renforcer son action dans les territoires et mener des actions spécifiques dans les grandes villes.
     
    Mais les coûts de collecte sélective sont encore trop élevés et disparates. Les variations de coûts sont en effet très importantes selon les collectivités :
    - sur le verre : de 44 à 163 € / tonne (coût de référence de 91€/tonne)
    - sur les emballages légers : de 300 à 690 € / tonne (coût de référence de 515€/tonne)
    Ces disparités de coûts s’expliquent par l’hétérogénéité des niveaux de services dont l’harmonisation apparaît comme un levier clé d’optimisation (fréquence de collecte, passage en points de regroupements, rationalisation des centres de tri). La connaissance et l’optimisation des coûts sont essentielles pour intensifier les efforts en matière de gestion des déchets et c’est d’ailleurs tout l’objet des démarches d’Eco-Emballages et de l’Ademe qui mettent en place des outils pour aider les collectivités locales à connaître leurs coûts et les maîtriser*.
     
    * L’ADEME et Eco-Emballages ont développé deux outils qui permettent aux collectivités d’identifier précisément quels sont les coûts liés à leur gestion des déchets et in fine de pouvoir les maîtriser : La Matrice et E-dd.
     
    Bouteille en verre
    © Sergio Palumbo - 123 Savoie
     
    Et en Savoie ?
     
    En Savoie, 24.901 tonnes d’emballages ménagers ont été recyclées en 2012 soit 69,2 kg par habitant (hausse de 3,9% vs 2011) soit :
    - 1.302 tonnes de bouteilles et flacons en plastique
    - 567 tonnes d’acier et 46 tonnes d’aluminium
    - 4.755 tonnes de briques alimentaires et emballages en carton
    - 18.231 tonnes de bouteilles/bocaux en verre
    Une performance de tri de :
    - 18,5 kg/hab/an pour le tri des emballages
    - 50,6 kg/hab/an pour le tri du verre
     
    15 collectivités partenaires d’Eco-Emballages dans le département soit 232 communes

    120 entreprises contribuent au dispositif Eco-Emballages et Adelphe dans le département

    « Un Français en habitat collectif trie en moyenne deux fois moins qu’un Français en milieu rural »

    Les chantiers en cours pour améliorer les performances de tri des habitants de la région Rhône-Alpes en 2013
     
    Améliorer le tri du verre
    En 2012, les Français ont chacun trié plus de 30,5 kg d’emballages en verre (bouteilles et flacons) qui ont ainsi pu être recyclés. La région Rhône-Alpes se place quant à elle légèrement au-dessus de la moyenne nationale avec 31 kg de verre recyclés par habitant en 2012. En moyenne 2 à 3 bouteilles sur 10 échappent au recyclage en finissant dans le mauvais bac. Or, les conséquences d’une telle erreur de tri sont considérables. Lorsqu’il est déposé dans un bac d’ordures ménagères, le verre est enfoui et résiste plus de 4.000 ans avant d’être éliminé. De plus, une tonne de verre triée et recyclée permet de réaliser jusqu’à 130 € d’économie.
     
    En Rhône-Alpes, plusieurs collectivités locales se sont déjà engagées pour optimiser le tri du verre :
    - Le Grand Lyon prévoit de rajouter 400 silos d’ici 2016 avec pour objectif une hausse de 3.500 tonnes de verre triées
    - Le Sytraival (Villefranche) a réalisé un diagnostic verre sur 282.000 habitants puis lance un Plan Verre en 2014 qui aura pour traduction concrète la densification du parc de conteneurs et l’information des habitants dans le but de réaliser une hausse de 300 tonnes dès 2014
    - Valence Agglomération a quant à elle lancé un diagnostic verre sur son territoire. Elle met notamment en place une campagne de communication, des actions en centre-ville, le nettoyage des conteneurs et vise l’objectif de plus 713 tonnes de verre d’ici 2016
    - Le SITOM Nord Isère déploie une grande campagne de communication et d’ajout de conteneurs
    - Enfin, des actions de densification son également menées sur St-Etienne et Vienne Agglomération, et Annecy rhabille ses conteneurs.
     
    Faciliter le tri en habitat urbain
    Centre de tri des déchets
    Centre de tri des déchets - © Eco-Emballages William Alix Sipa Press
     
    Richard Quemin, directeur régional Eco-Emballages
    Richard Quemin, directeur régional Eco-Emballages
     
    Un Français en habitat collectif trie en moyenne deux fois moins qu’un Français en milieu rural. Ainsi, l’autre priorité pour faire progresser les quantités triées en Rhône-Alpes est l’amélioration du tri en habitat urbain dense : améliorer la dotation en bacs dans les immeubles, sensibiliser par des actions de terrain les citoyens et leurs relais (bailleurs, régies de quartiers, gardiens…), adapter les espaces de tri intérieurs et extérieurs aux contraintes des habitants sont autant de leviers à mettre en œuvre pour faciliter le geste de tri et augmenter le recyclage.
     
    Après l’opération d’envergure qui s’est déroulée à Vénissieux en novembre 2010, le Grand Lyon devrait mener dès l’année prochaine des actions de sensibilisation en porte à porte pour améliorer le tri des habitants et inciter à la réduction des déchets. Le Sitom Sud Rhône (69) a de son côté sensibilisé près de 1.000 habitants de la ZUS des Pérouses. Les résultats de cette action montrent que 98 % des personnes sensibilisées déclarent avoir mieux compris comment trier et 7 personnes sur 10 déclarent que ça va les aider à mieux trier. Enfin, l’agglomération de Montélimar implante des conteneurs semi-enterrés sur un quartier de 2.000 logements et accompagne au changement via deux Ambassadeurs du tri qui sensibiliseront en porte à porte.
     
    Sensibiliser les consommateurs au geste de tri
    En 2012, 67% d’emballages ménagers ont été recyclés : autant de déchets devenus des ressources. Il faut désormais continuer à améliorer les performances de tri. Grâce à l’ensemble des actions de sensibilisation, le tri est devenu le premier geste environnemental des Français, sans contrainte légale ni financière. Et pour faciliter le geste de chaque consommateur devant le bac de recyclage, Eco-Emballages a développé un outil pratique apposé directement par les industriels sur les emballages : l’Info Tri Point Vert, signalétique pédagogique qui indique au consommateur la destination précise de chaque élément d’emballage (associé à son matériau), à jeter (poubelle traditionnelle) ou à recycler (bac de tri). Aujourd’hui, ce sont plus de 300 marques qui sont déjà mobilisées et près de 10 milliards d’emballages porteurs de ces consignes.
     
    Les ambassadeurs du tri sillonnent également le territoire pour porter le message du geste de tri. Au quotidien, ils rendent visite aux habitants afin de les sensibiliser aux "bonnes pratiques" du geste de tri et encourager le lien social autour du tri et du recyclage. Eco-Emballages sait aussi que les plus jeunes sont prescripteurs et moteurs du bon geste de tri et s’engage donc depuis plusieurs années pour l’éducation à l’environnement en diffusant les comportements vertueux du tri pour aider à la préservation des ressources naturelles et au bien-vivre des générations futures. Ainsi, 330.000 enfants sont aujourd’hui abonnés au magazine Eco-Junior et 1.135 établissements font partie du programme Eco-écoles.
     
    Eco-Emballages est également en partenariat avec le Réseau Ecole et Nature et soutient les projets menés dans le cadre de l’Eco-Parlement des jeunes® (des jeunes éco parlementaires planchent sur le devenir environnemental de leur territoire). Enfin, Eco-Emballages a récemment lancé Tri Master, un programme pédagogique et ludique à destination des enfants de 6 à 11 ans réalisé en partenariat avec l’Association des maires de France.
     
    Développer le recyclage des plastiques
    Chaque année, près d’1 million de tonnes d’emballages plastique sont mises sur le marché. Seules 235.000 tonnes sont recyclées, soit un taux de recyclage de 22%. Eco-Emballages a l’objectif de doubler le taux de recyclage des emballages en plastique et trouver des solutions pour réaliser les objectifs environnementaux en maîtrisant les coûts. Pour ce faire, une expérimentation avec 51 collectivités représentant 3,7 millions d’habitants est pilotée en France par Eco-Emballages sur 3 ans. Le premier bilan national fait état d’une augmentation de 13% des tonnages en moyenne mais l’adaptation des centres de tri nécessitera de nombreux investissements pour adapter les centres de tri français. Dans la région, la Ville de Villeurbanne, le SITOM Sud Rhône et trois collectivités de l’Ain ont participé à cette expérimentation.
     
    Réduire les emballages à la source
    Les entreprises adhérentes ont réussi à atteindre l’objectif fixé par le Grenelle en réduisant de - 100.000 tonnes les emballages ménagers mis sur le marché entre 2007 et 2012. Pour les soutenir dans leur démarche, Eco-Emballages a mis à leur disposition, l’indicateur de réduction à la source, cet outil permet de disposer d’une base de données fiable et exhaustive sur l’allègement des emballages offrant aux industriels les moyens de comparer les actions mises en place et de partager les bonnes pratiques.
     
    Pour aller plus loin dans l’accompagnement des industriels, Eco-Emballages renforce aussi la formation des industriels à l’éco conception, le suivi des emballages perturbateurs et développe les appels à projets pour améliorer la recyclabilité des plastiques.
     

               
    A propos d’Eco-Emballages

    Eco-Emballages assure le pilotage du dispositif national de tri et de recyclage des emballages ménagers. Entreprise privée, agréée par l’Etat, Eco-Emballages a une mission qui s’inscrit dans une démarche d’intérêt général au bénéfice du consommateur citoyen. Son objectif est de garantir l’efficacité environnementale et sociale du dispositif à un coût optimisé. Le Point Vert est à ce titre une garantie pour le citoyen de l’engagement des entreprises pour limiter l’impact environnemental des emballages. Aujourd'hui, grâce au geste quotidien de millions de Français, 67% des emballages ménagers sont recyclés en France. Pour atteindre demain l’objectif de 75% de recyclage, Eco-Emballages agit de l’amont à l’aval pour l’éco-conception et l’augmentation du recyclage en mobilisant l’ensemble des acteurs - entreprises, collectivités, associations, filières de recyclage.


    .
    Rhône-Alpes :

  • .
    Les berges du lac du Bourget Les berges du lac du Bourget

    Engagé en 2000, le projet Grand Lac pour l’aménagement et le développement durable du bassin versant du lac du Bourget, relève un triple défi : environnemental, économique et social.........

    .
    .
  • .
    Une nouvelle déchetterie à Bissy Une nouvelle déchetterie à Bissy

    Beaucoup plus grande et fonctionnelle, la nouvelle déchetterie de Bissy a ouvert ses portes le lundi 24 septembre 2012. En plus de sa fonction de collecte des déchets, ce nouvel équipement va permettre le développement de l’activité de récupération et de recyclage des déchets........

    .
    .
  • .
    Nouveau bassin de biofiltration à Chambéry Nouveau bassin de biofiltration à Chambéry

    Les eaux usées de 95% des foyers de l'agglomération chambérienne arrivent à l'usine d'épuration de Chambéry métropole située à Chambéry (dans le parc d’activités de Bissy) qui traite également les eaux industrielles et une partie des eaux de pluie......

    .
    .
  • .
    Développement durable Développement durable

    Dès juillet 2004, la Région Rhône-Alpes s'est engagée en faveur du développement durable. Son objectif : intégrer les principes du développement durable dans l'ensemble des politiques régionales et en interne......

    .
    .
  • .
    Quel nom pour l'eau du robinet ? Quel nom pour l'eau du robinet ?

    Neuf cent propositions de nom pour l'eau du robinet ont été recueillies par Chambéry métropole depuis la Foire de Savoie de septembre dernier. Un grand nombre de propositions qui montrent l'intérêt des habitants pour cette démarche. Alors Quel nom pour l’eau du robinet ? Eléphantine, Lyessanne, Nivolette ou l’Odyssi ?.........

    .
    .

  • .
    La puce du canard au lac d'Annecy La puce du canard au lac d'Annecy

    Le lac d’Annecy est un lac vivant qui comporte de nombreux organismes aquatiques. Comme la plupart des plans d’eau douce d’Europe et même du monde, le lac d’Annecy est concerné par la dermatite cercarienne (ou puce du canard). Elle est due à des cercaires, des organismes présents dans les canards et certains mollusques aquatiques.......

    .
    .
  • .
    La nature en Val d'Aoste La nature en Val d'Aoste

    Pour les Valdôtains, la protection de la nature, et plus globalement la protection de l'environnement, n'est vraiment pas une idée neuve ! Ils mesurent depuis longtemps la nécessité de protéger leur plus grand capital, leur plus beau patrimoine......

    .
    .
  • .
    Anaëlle et Quentin parcourent 52 parcs nationaux européens Anaëlle et Quentin parcourent 52 parcs nationaux européens

    L’avenir de l’Europe passe aussi... par une nature préservée. Pour preuve, le périple d’un an de deux jeunes gens pour aller à la rencontre des acteurs et des populations de 52 parcs nationaux européens. Un projet lauréat du Prix André Gilbertas qui sera décerné, en novembre 2014 prochain, au Festival International des métiers de montagne de Chambéry......

    .
    .
  • .
    Protection de l'avifaune à St-Christophe-la-Grotte Protection de l'avifaune à St-Christophe-la-Grotte

    ERDF Savoie, le Parc national de la Vanoise, la Ligue de Protection des Oiseaux Savoie et les Parcs naturels régionaux du Massif des Bauges et de Chartreuse, dans le cadre d'une convention de partenariat, mettent en œuvre des actions de neutralisation des impacts des réseaux aériens de distribution d'électricité sur des oiseaux emblématiques du département de la Savoie..........

    .
    .
  • .
    Migration des truites Fario en Tarentaise Migration des truites Fario en Tarentaise

    Au barrage EDF de Montrigon, près de Bourg-St-Maurice, un dispositif de suivi de la migration des truites Fario a été installé et va ainsi faciliter l’étude engagée par la Fédération de Pêche de la Savoie portant sur les déplacements des poissons sur l’Isère.......

    .
    .
  • .
    Un labo de l'Université de Savoie et l'un des plus dangereux volcans de la planète Un labo de l'Université de Savoie et l'un des plus dangereux volcans de la planète

    L’Institut des Sciences de la terre (ISTerre), laboratoire de l’Université de Savoie, a lancé un ambitieux programme de recherche sur l’un des volcans les plus dangereux de la planète : le Mérapi, en Indonésie.........

    .
    .

  • .
    Des chenilles processionnaires à Chambéry ? Des chenilles processionnaires à Chambéry ?

    Actuellement, vous pouvez apercevoir des processions de chenilles provenant de pins. Ces insectes ne doivent pas être touchés, surtout par les enfants et par les animaux domestiques......

    .
    .
  • .
    Prix du Développement durable et éco-responsabilité, la Savoie double lauréat 2013 Prix du Développement durable et éco-responsabilité, la Savoie double lauréat 2013

    Depuis 1996, Rhônalpespénergie-Environnement, avec l’appui de la Région Rhône-Alpes, organise un concours annuel visant à recenser les initiatives publiques en matière d’éco-responsabilité et de développement durable. Le Conseil général de la Savoie, au titre de sa politique routière, a présenté cette année deux actions.......

    .
    .
  • .
    Un marché aux arbres dans les Bauges Un marché aux arbres dans les Bauges

    Pour la septième année consécutive, dans le cadre de l’opération "Plantons le paysage", le Parc naturel régional des Bauges organise un marché d’arbres fruitiers et d’arbustes pour les haies, afin de préserver la qualité paysagère et la richesse du patrimoine arboricole du territoire.......

    .
    .
  • .
    Et nous l'appellerons... La Nivolette Et nous l'appellerons... La Nivolette

    Donner un nom à l’eau distribuée auprès des 62.000 abonnés des 24 communes de Chambéry métropole est un des moyens de la valoriser. Un nom choisi par les habitants eux-mêmes, parmi les 900 proposés, un nom ancré dans le paysage des montagnes de l’agglomération... nous l’appellerons désormais Nivolette........

    .
    .
  • .
    Chaire d'excellence entre EDF et la Fondation Partenariale Grenoble INP Chaire d'excellence entre EDF et la Fondation Partenariale Grenoble INP

    EDF et la Fondation Partenariale Grenoble INP signeront le 19 mars 2014 à Grenoble (Isère) une importante chaire d’excellence industrielle baptisée Pereniti, dédiée à l’étude du comportement des structures de génie civil.......

    .
    .
  • .
    La nouvelle usine de dépollution des eaux usées La nouvelle usine de dépollution des eaux usées

    Inaugurée ce samedi 15 février 2014, la nouvelle usine de dépollution des eaux usées de Chambéry métropole, marque une nouvelle étape importante avec la mise en service industrielle de la dernière filière technique : traitement des boues, des odeurs, des matières extérieures et sous-produits de l'épuration.......

    .
    .

  • .
    Un Pavillon Bleu en Tarentaise Un Pavillon Bleu en Tarentaise

    Pour la troisième année consécutive, le plan d’eau de la base de loisirs des Versants d’Aime s’est vu décerner le Pavillon Bleu lors de la cérémonie organisée mardi 27 mai 2014 à Vulcania. Ce label vient récompenser le plan d’eau et la commune de Macot-la-Plagne sur laquelle il se situe........

    .
    .
  • .
    Piedibus / Vélobus, comment insuffler une dynamique ? Piedibus / Vélobus, comment insuffler une dynamique ?

    La majorité des enfants sont déposés à l’école en voiture. Et pourtant, ils habitent à moins d’un km et demi en moyenne. Comment inverser cette tendance ? L’organisation de Piedibus et Vélobus est une solution pratique et conviviale pour inciter parents et enfants à se rendre autrement à l’école. Chambéry métropole et l’Agence Ecomobilité organisent une réunion d’échanges ouverte à tous, à laquelle sont conviés les parents d’élèves et les élus........

    .
    .
  • .
    La centrale hydroélectrique de la Bâthie monte en puissance La centrale hydroélectrique de la Bâthie monte en puissance

    En 2011, EDF a lancé un important chantier de suréquipement de l’aménagement hydroélectrique de Roselend - la Bâthie pour porter la puissance totale de l’aménagement à 600 MW. Dans la centrale souterraine, les six groupes de production sont modifiés un à un pour passer chacun de 92 à 100 MW d’ici 2018......

    .
    .
  • .
    Une montagne préservée ou réservée ? Une montagne préservée ou réservée ?

    A qui appartient la montagne ? A ceux qui y vivent ? A ceux qui en vivent ? A ceux qui la parcourent, le week-end, pour le loisir, la détente, l’évasion ?... Autant de questions auxquelles Planète D, l’association Montanea, en partenariat avec le Dauphiné libéré, vont tenter de répondre à travers une projection-débat.......

    .
    .
  • .
    Des scientifiques dans la montagne Des scientifiques dans la montagne

    Les Alpes sont depuis longtemps un fabuleux terrain de jeu pour la science. Quoi de plus fascinant que leur formation, dans des convulsions qui dépassent l’imagination ? Et quelles merveilles naturelles n’offrent-elles pas à la curiosité des savants depuis la fin de la Renaissance, quand quelques pionniers osent s’y aventurer ?... Un colloque à ne pas manquer.........

    .
    .
  • .
    Bella la Tarentaise, tête d'affiche du SIA 2014 Bella la Tarentaise, tête d'affiche du SIA 2014

    Bella la Tarentaise, tête d’affiche du prochain Salon International de l’Agriculture qui se tiendra à Paris en 2014, sera la chef de file d’une délégation d’acteurs du territoire Savoie Mont-Blanc, mobilisés pour l’occasion........

    .
    .
  • .
    La Tournée des DEEEglingués La Tournée des DEEEglingués

    Durant une semaine, les centres villes, les déchèteries et les acteurs de l’économie sociale et solidaire seront mobilisés pour apprendre les gestes simples de la collecte et du recyclage des DEEE au grand public au travers d’actions de sensibilisation ludiques......

    .
    .

.
.