.
.
  • .
    + Art
    Menton
    .
    • Sergio Palumbo | dernière mise à jour : 10/06/2011
    .

    Montrer sa nuit en plein jour

    The Dummy’s Lesson  (2000) - Collection FRAC Languedoc Roussillon

    The Dummy’s Lesson (2000)
    Collection FRAC Languedoc Roussillon
    © Eric Duyckaerts et Jean-Pierre Khazem
     
    Unfinished Business, Autoportrait d’un sud africain blanc # 3 (2007)
    Unfinished Business,
    Autoportrait d’un sud africain blanc # 3 (2007).
    Photographie couleur, tirage numérique sur dibond, 90 x 210 cm
    © Ian Simms
     
    Bodydouble 5  (1996) - Courtesy Air de Paris
    Bodydouble 5 (1996) - Courtesy Air de Paris
    © Brice Dellsperger
     
    Dans le cadre de la manifestation L’Art Contemporain et la Côte d’Azur - Un territoire pour l’expérimentation, 1951-2011, le Musée Jean Cocteau propose une exposition consacrée à l’art vidéo, intitulée Montrer sa nuit en plein jour. L’exposition entend refléter la vivacité de ce médium et les rapports qu’il entretient avec la performance, le cinéma, la photographie, le dessin et l’écrit, à travers près de 20 vidéos réalisées par 12 artistes originaires de la Côte d’Azur ou y vivant actuellement.
     
    A l’automne 1959, Jean Cocteau tourne Le Testament d’Orphée (sous-titré Ne me demandez pas pourquoi) aux Baux de Provence, à Villefranche et Saint Jean Cap Ferrat, ainsi qu’aux Studios de la Victorine à Nice. Revendiquant le droit à une création totalement libre, il livre aux spectateurs un legs oraculaire : "Mon film n'est pas autre chose qu'une séance de strip-tease, consistant à ôter peu à peu mon corps et à montrer mon âme toute nue. Car il existe un considérable public de l'ombre, affamé de ce plus vrai que le vrai qui sera un jour le signe de notre époque".
     
    Dans Le Testament d’Orphée comme dans La Villa Santo Sospir, court-métrage tourné en 16 millimètres, Jean Cocteau s’affirme comme unique sujet de son œuvre filmée. Cette démarche, couplée à un usage artisanal de la caméra, préfigure dans les années cinquante la posture de l’artiste performer et l’apparition de l’art vidéo. Résonnant comme un écho au film-manifeste de Cocteau, dont se réclameront les principaux protagonistes de la Nouvelle Vague du cinéma français, les œuvres vidéo de l’exposition convergent vers cette mise à nu symbolique de l’artiste. Par différents procédés d’autoreprésentation, et dans une confrontation troublante avec leur propre image, les artistes mettent en jeu leur identité et nous invitent à repenser le statut de l’œuvre filmée, navigant entre réalité et fiction.
     
    Brice Dellsperger, Eric Duyckaerts, Jean-Pierre Khazem, Virginie Le Touze et Ian Simms se placent face caméra et endossent dès lors la fonction assignée par Cocteau à la poésie : Montrer sa nuit en plein jour.
     
    L’exposition se déroule en deux temps :
    1 Confrontation
    Au Palais de l’Europe, ancien Kursaal de Menton, sont présentées les rencontres de Brice Dellsperger et d’Eric Duyckaerts avec leurs doubles respectifs, dans des mises en scène empruntées au cinéma et au music hall. Dans cette étrange confrontation de l’artiste à sa réplique, le renoncement à toute forme d’illusionnisme et la prégnance des artifices du spectacle mettent en lumière ce "plus vrai que le vrai" de la création. Le monde de la nuit a offert à Eric Duyckaerts les décors de deux vidéos, tournées à dix ans d’intervalle dans une boîte de strip-tease à Pigalle, et dans une discothèque niçoise. La première, intitulée The Dummy’s Lesson et réalisée avec Jean-Pierre Khazem, fait partie d’une installation composée d’une sculpture reproduisant l’artiste en ventriloque, et tenant une marionnette à son effigie. La vidéo montre le mécanisme de soumission du ventriloque à sa cruelle marionnette. Pour la seconde, Parades, il filme tel un fervent ornithologue une scène de séduction hilarante entre lui-même et l’artiste Virginie Le Touze. Ce duo évolue sur l’écran dans une chorégraphie absurde, reflet d’une quête de mimétisme insensée.
     
    C’est sur le tube More than a woman des BeeGees, dans un remake de Saturday Night Fever, que Brice Dellsperger danse joyeusement avec son double. En conservant la bande originale du film l’artiste interprète les deux rôles, originellement féminin et masculin, usant d’un travestissement et d’un trucage ostensiblement apparents. Dans Bodydouble 15, il rejoue face à sa propre caméra une rencontre empruntée au film Dressed to kill, de Brian de Palma. Deux versions, réalisées en 1996 à Disneyland et en 2001 au Musée de Wiesbaden, permettent de mesurer le travail de transposition et de décalage qui caractérise chacune des « doublures vidéo » réalisées par Brice Dellsperger.
     
    A ces représentations de l’artiste face à son double répond le programme "duelles" proposé par Documentsdartistes.org, qui met en regard deux œuvres travaillant ou expérimentant le médium vidéo dans une même direction. Avec Juliana Borinski, Anna Byskov, Julien Bouillon, Christophe Boursault, Pierre-Laurent Cassière, Jean Dupuy, Jean-Baptiste Ganne, Virginie Le Touze.
     
    2 Evasion
    La seconde partie de l'exposition occupe les deux étages du Musée Jean Cocteau. Dans ce fortin défensif, qui fut une prison, Virginie Le Touze et Ian Simms prêtent leur voix à des récits soigneusement élaborés autour de la disparition.
     
    Dans un travail essentiellement soutenu par sa voix, Virginie Le Touze expose une intimité sans fard, qu’elle emprunte à des figures féminines iconiques du cinéma ou de la chanson. La voix et l’image de l’artiste sont alternativement coupées, brouillées, réduites à la limite du perceptible, dans les vidéos Insomnie, Pantomime ou The Boy from Ipanema. Pour l’exposition Montrer sa nuit en plein jour, elle imagine une comptine intitulée Dix petites filles, interprétée par des élèves du chœur d’enfants du Conservatoire de Menton, et dont la vidéo sera tournée dans les murs du bastion.
     
    L’œuvre d’Ian Simms, Sud Africain blanc exilé en Irlande du Nord et vivant aujourd’hui en France, est parcourue par un questionnement sur la disparition. En détournant les codes de l’autoportrait, du journal intime ou des revues à scandales, les œuvres présentées au musée procèdent d’un maillage narratif proche du sample musical, et opèrent un brouillage entre l’autobiographie et la fiction. Le récit de son exil dialogue avec un fait divers tragique impliquant un certain Ian Simms, emprisonné en Angleterre, qui inspira l’œuvre intitulée Ian Simms on Ian Simms.
     
    Les lieux de l’exposition :
    - Le Palais de l’Europe, Avenue Boyer à Menton 04 92 41 76 50
    - Le Musée Jean Cocteau, Bastion, Quai Napoléon III à Menton 04 93 57 72 30
     
    Dates et horaires d’ouverture :
    - Du 24 juin au 10 octobre 2011
    - Tous les jours sauf le mardi et les jours fériés de 10h à 12h et de 14h à 18h
     

    www.menton.fr


    .

  • .
    Patrick Faigenbaum expose à Chambéry Patrick Faigenbaum expose à Chambéry

    Le Musée des Beaux-Arts de Chambéry accueille la dernière étape de la rétrospective des quarante ans de carrière de l’artiste Patrick Faigenbaum, après la Vancouver Art Gallery (Canada) puis la Villa Médicis à Rome. Près de soixante photographies retracent son œuvre à travers des portraits, des paysages de nature et de périphéries urbaines, des natures mortes....

    .
    .
  • A découvrir :
    L'Homme qui marche d'Alberto Giacometti

    Du 6 juillet au 18 novembre 2012, le Fort de Bard à Aosta accueille une exposition inédite consacrée à Alberto Giacometti. Autour de son chef-d’œuvre, L’Homme qui marche, plus de 120 œuvres seront exposées........

    .

    Festival Thôn'Art Récup

    Lorsque Thônes s’est lancée dans l’aventure de l’art de récupération il y a de cela plus d’une dizaine d’années, l’idée faisait figure de pionnière, déroutant parfois, étonnant souvent et interpellant toujours........

    .

    Festival de Tango à Val Cenis

    Durant une semaine, le tango quitte les faubourgs du Rio de la Plata pour la Haute Maurienne Vanoise ! Le festival de tango de Val Cenis ; rendez-vous incontournable des tangueros célèbre la culture latine aux portes du Parc national de la Vanoise........

    .

    Concours International de Sculptures sur Glace

    Valloire, seule station française à accueillir un concours de sculptures sur neige et sur glace, se positionne comme la référence dans la discipline. Et pour cause, cela fait plus de 20 ans que la station donne rendez-vous aux meilleurs sculpteurs du monde entier, chaque année, pour le concours de sculptures sur glace et plus de 30 ans pour les sculptures sur neige........

    .

    Johnny, super star du rock, en plein champ !

    Le beau Johnny, super star du rock, en plein champ, dans un écrin montagneux, s'est fixé au gré de ses tournées sur la commune d'Argentine ! Ce n'est pas un mirage, la population peut l'apercevoir au lieu-dit ' le pré de foire '. Cette copie conforme de l'idole des jeunes et moins jeunes n'est pas un clonage pour les générations...

    .

    Les Fest'Imaginaires 2014

    A l'occasion de son 20ème anniversaire, l'association G.A.L.A.T. (Groupement des Arts et Lettres d'Albertville et de Tarentaise), en partenariat avec la Ville d'Albertville et Co.RAL, met en place un premier évènement prévu de juillet à août 2014 à Albertville et à Conflans, sa cité médiévale......

    .

    .

  • Expo Henry Jacques Le Même

    Après Megève, Passy accueille l’exposition itinérante "Henry Jacques Le Même (1897-1997) Architecte - Art du détail et génie du lieu". L’exposition, proposée par le CAUE 74, revisite le parcours original de l’architecte à travers neuf thématiques emblématiques qui ont traversé son œuvre........

    .
    .
  • Anima gemella : Portraits d'actrices en tournage

    Laura Morante à sa fenêtre dans Il figlio più piccolo, Valeria Golino dans une séquence de Texas, Cristiana Capotondi se préparant à tourner une scène de Notte prima degli esami, Claudia Gerini dans Il mio domani... Exposition à découvrir, à l’occasion de la Semaine du Cinéma Italien.......

    .
    .
  • Le scrapbooking européen

    A l'inverse du scrapbooking américain ou les pages sont très chargées, le mémo'art est une technique à la portée de tous qui vise à mettre les photos en valeur de façon sobre et élégante... Une expo à voir absolument........

    .
    .
  • Livre d'Artistes

    Dans son exposition "Livre d’Artistes", la Maison des Arts des Versants d’Aime invite le visiteur à découvrir des objets insolites : livres anciens revisités par la sculpture et le pliage, mais aussi livres créés de toutes pièces en utilisant différentes disciplines des arts plastiques......

    .
    .
  • Atelier d'écriture avec Sophie Ascenci

    L’association TM et Matières propose un atelier permettant d’aborder des techniques d’écriture créative animé par Sophie Ascenci, écrivain public........

    .
    .
  • Le Mont-Blanc s'invite au CH Annecy Genevois

    Depuis le 2 juillet 2014, le Mont-Blanc habite les murs de la Rue Publique du Centre Hospitalier Annecy Genevois pour le plus grand plaisir des patients et des visiteurs. Prêtée par la Compagnie du Mont-Blanc, cette exposition "En compagnie du Mont-Blanc" raconte ce sommet en 27 clichés uniques.......

    .
    .
  • Exposition : Promenades de Menton à Monaco

    L’exposition d’Ernest Louis Lessieux présentée au Palais Carnolès et s’articule autour de trois villes dont le lien historique est célébré cette année par la commémoration des 150 ans du rattachement à la France......

    .
    .

  • A vos appareils... Prêts... Photographiez

    A la manière de Doisneau, de Raymond Depardon ou de Kertesz, saisissez des instants de vie du canton d’Aime... Les meilleures photos seront tirées en grand format et exposées à la Maison des Arts à l’automne 2013.......

    .
    .
  • OriSio : un art abstrait qui en dit long...

    Du 5 au 27 septembre 2013, la Maison des Arts des Versants d'Aime accueille OriSio pour une exposition personnelle et intimiste. Passionnée par la civilisation chinoise, l’artiste se rend en 2009 à l’atelier des Beaux-Arts de Shangaï pour s’initier à la technique de la laque.......

    .
    .
  • Livio Benedetti s'expose au Château des Ducs

    A l’initiative de la Fondation Pierre Dumas de l’Institut de France et de sa présidente Janine Dumas, le Conseil général de la Savoie accueille une exposition rétrospective de l’œuvre du sculpteur Livio Benedetti dans le jardin de l’Ancien Pavillon et à la tour Trésorerie.........

    .
    .
  • Des œuvres d'art in-situ au Centre Hospitalier de Chambéry

    Depuis 2013, le Centre Hospitalier de Chambéry s’est engagé dans un principe de création d’œuvres d’art in-situ. Le principe est d’inviter chaque année un artiste à investir une partie du Centre Hospitalier......

    .
    .
  • Color Block, une exposition d'art contemporain

    Le choc des couleurs mais aussi des supports ou des contenus, la rencontre, l'interaction, seront une porte d'entrée pour parcourir cette exposition unique d’œuvres issues de la collection privée de Claudine et Jean-Marc Salomon. Soit Huit artistes de renommée mondiale exposés à la Motte-Servolex.........

    .
    .
  • D'un Palais à l'autre...

    Construit entre 1862 et 1869 par l’architecte Henri Espérandieu, le Palais Longchamp est un monument symbolique glorifiant l’arrivée de l’eau de la Durance à Marseille en 1849. Auteur photographe professionnel, Michel Eisenlohr a réalisé un travail photographique de manière spontanée durant les années 2005 et 2007.........

    .
    .
  • Time Machines

    "Time Machines" évoque le temps qui passe, le rêve américain, la nostalgie. Ultimes vestiges d’un monde à jamais disparu, ces véhicules sont émouvants et porteurs d’histoires. Claire Bouleau explore ainsi l’histoire américaine à travers de vieilles gloires de l’automobile......

    .
    .
  • Rendez-vous à l'atelier 2014 en Pays de Savoie

    Samedi 11 et dimanche 12 octobre, près de 1.000 artistes plasticiens de Rhône-Alpes ouvrent exceptionnellement les portes de leurs ateliers pour un moment privilégié de découverte des œuvres, dans le lieu même de leur création......

    .
    .
  • Femmes, le féminin dans l'art

    Dans le cadre de "L’Eté culturel", la mairie de Passy représentée par Anne Tobé, adjointe au maire de Passy déléguée à la Culture, avec l’appui du CREHA (Centre de Recherche et d’Etude sur l’Histoire d’Assy) propose une exposition de 12 bronzes inédits de Claude Mary et de 24 panneaux thématiques........

    .
    .
  • OniRik, entre rêve et imagination

    OniRik, une exposition originale et dynamique, évoluant autour du rêve et de l’imaginaire. Pour l’occasion, l’artiste réalisera plusieurs œuvres originales en direct pendant toute la durée de l’exposition........

    .
    .

.
.