.
.
  • .
    Evian-les-Bains :
    + Histoires et légendes
    Evian-les-Bains
    .
    • | dernière mise à jour : 11/08/2005
    .
    La savoie
    La savoie

    Une nouvelle vie pour la barque de la Savoie, un grand voilier



    C’est l’association « Mémoire du Léman » qui a reconstruit la barque de Savoie en 1997 sur le port de Thonon. La Savoie flotte sur le lac Léman depuis le 11 juin 2000. Elle est reconnaissable à ses mâts vert et blanc.

    Cette barque sert de navire de croisière avec pour port d’attache Evian.
    C’est une barque qui peut atteindre quand sa grande voile est hissée par grand vent une vitesse de 20 km/heure. Il faut en moyenne 6 à 7 équipiers pour hisser la grande voile.

    Cette barque a navigué sur le lac Léman jusqu’en 1950. Elle fut construite en 1896 aux chantiers de la Belote à Genève. Elle avait une capacité de charge de 200 tonnes, une longueur de 35 m et une largeur de 8 m avec 390 m².
    Ces barques servaient à transporter des volumes importants de marchandises comme les pierres provenant des carrières de Meillerie.
    Ce village de Meillerie est construit sur une falaise rocheuse. Jean-Jacques Rousseau disait de lui : « il est triste et horrible ; il en est plus conforme à l’état de mon âme et je n’en habiterais pas si patiemment un plus agréable ».
    En plus de fournir les pierres pour des constructions en Savoie, ces pierres servirent à la construction du palais de la S.D.N construit à Genève en 1931. La route du lac aboutit à St-Gingolph, village moitié français, moitié suisse.

    Les suisses ont deux barques semblables : La Neptune et la Vaudoise (modèle réduit d’une barque lémanique).


    Reconstruction de la barque de Savoie


    Utilisation du même plan qu’à l’époque et même matériau : le bois.

    La quille
    Vers le XIX°, les chantiers navals du Léman allaient dans la vallée de Joux, choisir le sapin destiné à être transformer pour la quille des barques.
    La commune du Sentier a donné un sapin président en 1995. Ce sapin atteignait la hauteur de 47 m, âgé de plus de 180 ans, d’un diamètre de 1,70 m. Ce sapin fut une quille de 27 m de long.

    La proue
    Ce fut un chêne rouge du Domaine de Ripaille qui l’a donné.

    Les membrures
    Les 62 membrures de la coque sont en chêne. Ces bois proviennent essentiellement de la forêt de Messery. Ces chênes ronceux sont très solides. Les pièces courbes ont été utilisées pour l’arrière de la barque.

    Les coque et contre coque
    Pour assurer la rigidité de la barque, il fallait des pièces de mélèzes longues de 20m minimum. C’est dans les Aiguilles du Queyras que ces pièces furent trouvées. C’est un bois très gras, imputrescible, qui glisse très bien sur l’eau.

    Le gouvernail
    Il est en chêne des forêts de Ripaille et de Messery. La barre est en chataigner d’Orcier.

    Les antennes
    Elles sont fragiles et sont fabriquées avec de l’épicéa. Elles sont longues de 32 m avec 40 cm de diamètre à la base. Ces bois de la forêt du Recardet ont été offerts par la commune de Chatel.

    Les mâts
    Les deux mats sont en mélèze, d’une hauteur de 17 m et proviennent de la forêt Marine d’Oulx en Italie.

    L’ameublement intérieur
    Il est réalisé en châtaigner. L’odeur de ce bois éloigne les insectes, les mouches, les araignées.

    Le calfatage, l’étanchéité de la coque entre chaque bordée était réalisé avant avec de la fibre d’écorce de tilleul tressée puis trempée dans du goudron et aujourd’hui en filasse tressée.


    N’hésitez pas à aller voir cette barque sur son port d’attache et profitez en pour faire la croisière, cela vous donnera un avant goût de la traversée que les équipages d’autrefois sachant que l’ancêtre de cette barque lémanique, transportait des pierres.


    .
    Evian-les-Bains :

  • .
    Châtel Châtel

    Entre Léman et Mont Blanc, Châtel est situé au cœur du domaine skiable des Portes du Soleil. Ce domaine offre de telles possibilités de découvertes et de sensations que plusieurs séjours ne suffisent pas à épuiser ses charmes......

    .
    .
  • .
    Château de Ripaille Château de Ripaille

    Construit en 1434 par Amédée VIII, premier Duc de Savoie, le château comportait 7 tours dont 4 subsistent. Le Duc s'y retira avec 6 de ses conseillers créant l'Ordre des Chevaliers de Saint Maurice dont il fut le prieur.

    .
    .
  • .
    Thonon-les-Bains Thonon-les-Bains

    Thonon-les-Bains, deuxième ville de Haute-Savoie avec plus de 30 000 habitants, se trouve au coeur de la rive française du Léman dans la région du Bas-Chablais. Entre lac et montagne, gâtée par la nature, Thonon cultive un certain art de vivre...

    .
    .
  • .
    Pays du Léman - Chablais - Portes du Soleil Pays du Léman - Chablais - Portes du Soleil

    Le Chablais est l'une des premières possessions de la Maison de Savoie. Son développement est nourrit par sa position proche à la fois des cantons suisses et ceux du Faucigny. Ses limites sont naturelles : au nord, la rive française du lac léman, et vers le sud le Faucigny...

    .
    .
  • .
    Les Gets Les Gets

    Aux Gets, la montagne vous ouvre toutes ses portes ! Skieurs et non skieurs y trouvent ainsi du plaisir. Explorer, se ressourcer, découvrir... à vous de choisir !

    .
    .

  • .
    Morzine Morzine

    A partir de 1925, Morzine construit des hôtels et pensions de famille. Elle va peu à peu transformer ses installations familiales d'été en résidences confortables d'hiver. Morzine et Avoriaz se complètent et offrent un domaine skiable dans les Portes du Soleil...

    .
    .
  • .
    Domaine de Rovorée - La Châtaignière Domaine de Rovorée - La Châtaignière

    Remarquable bâtisse de 1926, demeure de villégiature, construite par l'architecte Maurice Turrettini pour la famille Cozon, propriétaire, la Châtaignière doit son nom aux nombreux châtaigniers......

    .
    .
  • .
    Les gorges du Pont-du-Diable ont 120 ans Les gorges du Pont-du-Diable ont 120 ans

    En 1892, un menuisier projette la construction d’un escalier d’accès aux gorges du Pont-du-Diable. L’entreprise est jugée folle par son entourage : l’endroit est dangereux, objet de nombreuses superstitions ; les moyens techniques sont très limités. Classé parmi les 23 sites naturels remarquables du Géopark du Chablais, le site offre aux visiteurs une image saisissante de la puissance de l’érosion : la Dranse de Morzine s’engouffre dans une fissure profonde, dominée par une arche imposante : le pont du diable........

    .
    .

  • Evian

    Au pied des pré-Alpes du Chablais (point culminant la Dent d'Oche - 2222m), la ville d'Evian les Bains domine le lac Léman sur son côté savoyard (au Nord de la Haute-Savoie, à 45km de Genève). Etagée entre....

    .
    .
  • Thollon-les-Mémises

    Station aux panoramas exceptionnels, vous skierez face au lac Léman et aux Alpes suisses. Sensation rare et inoubliable d'avoir le lac qui s'étire au bout de vos spatules...

    .
    .

.
.