.
.
  • .
    + Etudes et Métiers
    La Thuile
    .
    • Sergio Palumbo | dernière mise à jour : 29/05/2004
    .

    Maréchal-Ferrant :

    Le soin par la passion du cheval

    La domestication des bovins et des équidés a engendré un métier aussi délicat qu'essentiel : l'art du maréchal ferrant. Les campagnes regorgeant de pieds à ferrer cèdent à la société du cheval de monte, mais le savoir-faire n'a rien perdu de son exigence.

    Maréchal-ferrant au travail
     

    Un sens certains de la psychologie animal, une autorité affirmée mais non imposée et surtout l'amour du cheval, le maréchal-ferrant exerce un métier d'arts : celui d'une confiance et d'une connivence à instaurer avec ses "patients" tout d'abord, celui d'un façonnage minutieux des fers qu'il adapte aux pieds des chevaux, plus rarement des ânes ou des bœufs de traits. "C'est un travail particulièrement physique" indique spontanément André Roux. Installé à La Thuile, ce maréchal-ferrant, comme ses cinq confrères savoyards est venu au métier par un dévorant amour des chevaux. Au sortir d'un patient apprentissage, il a obtenu techniques et
    expériences, particulièrement dans l'approche "psychologique" des animaux, lorsqu'il faut leur relever alternativement les jambes pour le parage puis le ferrage. "Certains chevaux pèsent plus d'une tonne. Le stress de la manipulation les amène parfois à rechercher le sol. Ce n'est pas toujours aisé de stabiliser l'animal. En fait, le déclic se produit lorsque l'on acquiert réellement le métier". Cette maîtrise exige disciple, rigueur et patience. Ne pas brusquer le cheval, lui parler, l'habituer aux mouvements mais éviter les gestes brusques, minimiser les bruits et lui consacrer une heure, parfois plus si un abcès à soigner est décelé. La complicité n'est pas toujours spontanée. L'assoupissement artificiel, pour être surprenant, est quelque fois l'ultime recours pour apaiser un cheval fougueux. Saisonnière, l'activité bourgeonne aux prémices printanières, puis bouillonne aux jours d'été. "Autrefois, les chevaux allaient au maréchal-ferrant, aujourd'hui c'est l'inverse" sourit André Roux. Il véhicule son fourgon autonome dans les Savoie, l'Ain et l'Isère. Sa forge à gaz modèle (jusqu'à la forme orthopédique !) sept tailles croissantes de fers, et autant de petits diamètres destinés aux poneys.

    « A chaque fois, le maréchal ferrant observe méticuleusement la démarche de l'animal pour s'assurer que le travail est bien fait »

    Maréchal-ferrant au travail
     
    Une technique délicate : La première tâche du maréchal-ferrant consiste à enlever les anciens fers des sabots de l'animal. A l'aide de tricoises, sortes de tenailles à long manche, il descelle les clous et ôte les vieilles pièces d'acier. Pour éviter que la corne qui a poussé ne perturbe l'équilibre du cheval, l'excédent est coupé avec un boutoir et un "rogne-pied" : une lame adaptée, tapotée à l'aide d'une mailloche considérée comme le marteau typique du maréchal-ferrant (appelé également brochoir ou marteau à ferrer). Cette opération intitulée parage du sabot est l'action principale. Elle s'accompagne du nettoyage de la "fourchette", ce coin de corne molle à la face inférieure du sabot, grâce à une rainette. Les bords des sabots peuvent ensuite être limés à la râpe. Le cheval ainsi soigné saurait tout à fait rester "pieds nus" si son cadre de vie (en plein champ ou terrain tendre) et la saison (l'hiver, à l'abri) le lui permettent.
     

    Le ferrage est l'acte second des soins apportés aux sabots. Aussi méticuleuse sans doute que le parage,

    la méthode emploie des fers chauffés dans une forge à gaz, rougis pour marquer la corne. "La trace que laisse le fer chaud sur le sabot indique précisément l'adaptation qu'il est nécessaire d'apporter au fer pour aller parfaitement au pied" confirme André Roux. Pour autant, le chauffage n'est pas incontournable, le ferrage peut s'effectuer à froid. Mis en place, la pièce est brochée avec des clous incurvés à tête carrée, façonnés et plantés de sorte que leurs pointes s'extraient du sabot. "Il s'agit de ne pas blesser le pied du cheval, poursuit André Roux. Lorsque le clou sort, il est coupé et replié sur le haut du sabot". A chaque fois, il conclut son ouvre de la même façon : une observation méticuleuse de la démarche de l'animal pour s'assurer que le travail est bien fait. "Cela confirme ou non la pose correcte des fers" conclut le maréchal-ferrant de La Thuile.

    Raphaël Sandraz, pour Alp'Horizon Savoie et 123 Savoie, Chambéry, novembre 2003

    Saint-Eloi
    Maréchal-ferrant au travail
    Le métier du maréchal-ferrant est souvent attaché une enseigne constituée de différents fers soudés ou assemblés en rond pour former " le bouquet de Saint-éloi ". Plus fréquente à l'époque royale, cette marque laisse aujourd'hui court à des illustrations graphiques.

    Le ferrage des animaux, notamment des ceux de trait apparaît aux Xème et XIème siècles. Dans les écuries royales du Moyen-âge, le métier, à l'origine militaire, se transmettait de génération en génération. Il donna naissance au maréchal des logis de la cavalerie, au sens premier du maréchal : le domestique chargé des chevaux. Les textes historiques rapportent du métier une définition presque poétique : "Le parfait maréchal enseigne à connaître la beauté, la bonté et les défauts des chevaux, les causes et les signes de maladies, les moyens de les prévenir, le bon et le mauvais usage de la purgation et de la saignée, la ferrure sur les dessins des fers qui rétabliront les méchants pieds et conserveront les bons". Le terme de maréchal-ferrant apparut au XIIème siècle. Il conserva l'exclusivité des soins des chevaux jusqu'à la création des écoles vétérinaires, en 1825, et ferrait chevaux, ânes et boeufs de trait dans les campagnes, plus spécifiquement les chevaux dans les villes à l'avènement des diligences et omnibus. Saint Eloi (588-660), patron des orfèvres et des métallurgistes est également celui qui veille sur les maréchaux-ferrants. Orfèvre lui-même et trésorier de Clotaire II puis de Dagobert Iier, il devint évêque de Noyon-Tournai en 641.


    .

  • .
    Métier : Boulanger Métier : Boulanger

    Le métier de boulanger a beaucoup changé depuis des années, notamment grâce à l'évolution des matériels, comme les fours à enfourneur par tapis, et à la fermentation contrôlée. Cependant...

    .
    .
  • .
    Lycée Agricole Domaine Reinach Lycée Agricole Domaine Reinach

    Lundi 11 octobre 2010 dernier, Isabelle Plaissais, Proviseur et Jean-Jack Queyranne, Président de la Région Rhône-Alpes, ont inauguré l’achèvement des travaux de réhabilitation du Lycée agricole Reinach à la Motte-Servolex, en présence de nombreux élus......

    .
    .
  • .
    La Marine Nationale en Savoie La Marine Nationale en Savoie

    Les réservistes de la Marine Nationale contribuent au lien Défense-Nation, sur tout le territoire français. Loin des côtes, les réservistes savoyards, de par leur engagement, participent activement au rayonnement de la Marine Nationale......

    .
    .
  • .
    L'Université de Savoie, l'une des meilleures en France L'Université de Savoie, l'une des meilleures en France

    Le Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche a publié un palmarès des établissements qui accompagnent le mieux leurs étudiants au cours des trois années qui mènent au diplôme, en s'intéressant à ceux qui ont effectué tout leur cursus de licence au sein du même établissement. L’Université de Savoie figure parmi les meilleurs universités françaises..........

    .
    .

  • A découvrir :
    Portail Emploi

    Salons, forums emploi, portrait d'entreprises, offres et demandes d'emplois...

    .

    L'Art de Tondre...

    Autrefois pratiquée par le berger à l'aide de forces (grandes cisailles), la tonte des moutons est devenue un métier à part-entière.

    .

    L'Université de Savoie et la Haute Ecole Spécialisée de Suisse occidentale

    Le 21 octobre 2013 dernier, une délégation de l’Université de Savoie s’est rendue à Lausanne pour définir les principaux axes de la collaboration engagée avec la Haute Ecole Spécialisée de Suisse occidentale - HES-SO. Cette rencontre faisait suite à la signature de la convention de partenariat entre les deux établissements.......

    .

    Métier : Sapeurs-pompiers

    Quand la vie ne tient parfois qu'à un coup de fil, ce sont eux qui sont à l'autre bout.

    .

    Salon Studyrama 2010 à Genève

    Ville internationale par excellence, Genève accueillera, le 30 janvier 2010, la quatrième édition du Salon Studyrama des Formations & Carrières Internationales à Geneva Palexpo. Lieu d'échange et de rencontre, cet événement s'adresse à tous les futurs étudiants, de nationalité suisse ou étrangère, qui souhaitent s'orienter vers un cursus international......

    .

    Métier : chocolatier

    A l'approche de Pâques, nous avons voulu vous présenter le métier de chocolatier. Pour ce faire nous sommes allés rendre visite à Gérard Lorrain, artisan-chocolatier à Jarsy dans les Bauges... Reportage

    .

    .

  • Festival des Métiers de Montagne 2014

    C'est du 20 au 23 novembre 2014 que se tient à Chambéry le Festival International des Métiers de Montagne. De nombreuses activités sont prévues tout au long de ces journées, devenues incontournables pour tous les professionnels de la montagne...

    .
    .
  • Vie et souvenirs d'une maîtresse

    L'heure de la rentrée a déjà sonné pour certains et va bientôt sonner pour d'autres. Pour présenter celle-ci, nous avons voulu sortir des sentiers battus, en vous faisant vivre l'histoire d'une institutrice, aujourd'hui en retraite. 'Vie et souvenirs d'une maîtresse... femme !'...           

    .
    .
  • Portrait : Le Trappeur !

    ' Le chien a été le premier animal domestique de l'homme ! '. Utilisés pour les expéditions polaires en attelage, les chiens nordiques de race Husky, Malamute, Groenlandais, Samoyede, permettront aux esquimaux...

    .
    .
  • Le Groupe INSEEC s'implante à Genève

    Après Londres, Monaco et Chicago, le Groupe INSEEC poursuit son développement international, avec l’acquisition de l’école de communication CREA Genève, partenaire de Sup de Pub (INSEEC) depuis plusieurs années......

    .
    .
  • Métier : Boucher et fier de l'être !

    Nous sommes nombreux à nous rendre chez notre boucher, mais avons-nous pris le temps de l'observer, de discuter ou tout simplement de mieux le connaître ?...

    .
    .
  • Gouvernant(e) en hôtellerie, la nouvelle formation de l'Afpa

    Il y a 18 mois, l’Afpa de Chambéry mettait en place une formation de Réceptionniste en Hôtellerie dans le cadre de l’appel d’offres du Conseil régional, Pôle Emploi et Agefiph. Le centre vient d’ouvrir une nouvelle formation dans le secteur de l’hôtellerie......

    .
    .
  • Bouilleur ambulant

    Qui d'entre nous, lors d'une promenade, n'a pas vu un alambic et le bouilleur. Qui d'entre nous n'a pas goûté la 'gniole'. Alp'Horizon Savoie vous présente le portrait, d'un métier de plus en plus rare et de plus en plus règlementé...

    .
    .
  • Les sportifs de haut niveau au STAPS de l'Université de Savoie

    Chaque année, le département Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives (STAPS) du Centre Interdisciplinaire Scientifique de la Montagne (CISM) de l'Université de Savoie, accueille des étudiants au statut de sportifs de haut niveau. Cette politique d'accueil particulièrement développée à l'Université de Savoie, consiste à "ne pas rompre le fil rouge de la formation" pour ces athlètes........

    .
    .
  • Métier : surveillant de prison

    L'anneau bondé de clés lourdes comme des chaînes, le regard acide du maton, l'image est révolue. Pascale partage un leitmotiv avec ses équipiers : le contact humain.

    .
    .
  • Métier : Guide de haute-montagne

    Rare femme à pratiquer ce métier, Françoise Gendarme mène côte à côte une vraie vie de famille...

    .
    .
  • Entreprise Darfeuille à Bellegarde

    Ouverte en juillet 2002, la plate-forme Darfeuille à Bellegarde-sur-Valserine (01) s'est fortement développée au cours des quatre dernières années. Cet été, la plate-forme Darfeuille....

    .
    .
  • Métier : apiculteur

    Les apiculteurs racontent aux enfants que le miel naît d'une histoire d'amour entre les abeilles et les fleurs...

    .
    .
  • Pêcheur sur le Lac du Bourget

    Il y a quelques années déferlait sur les ondes le rythme chaloupé d'un air vantant un rêve que tout le monde fait : 'vivre simplement de pêche'.

    .
    .
  • Métier : climatologue

    De nos jours, la météo se résume souvent à la prévision. 123 Savoie vous fait découvrir un métier qui fait passer le temps....

    .
    .

.
.