.
.
  • .
    Monuments religieux :
    + Monuments religieux
    Arvillard
    .
    • Sergio Palumbo | dernière mise à jour : 06/06/2004
    .

    Karma Ling,

    l'isolement très fréquenté

    Dalaï Lama
    La Rochette : Karma Ling
    La Rochette : Karma Ling
    Lovée au creux du val de Saint-Hugon, à proximité de la Rochette, la chartreuse d'Arvillard a conservé sa vocation. Isolée de l'influence moderniste, le lieu puise dans son éloignement la raison de son succès.
    Après une gouvernance chrétienne, l'ancienne chartreuse d'Arvillard héberge depuis 1980 l'institut Karma Ling. Ce centre d'étude et de méditation bouddhiste a accueilli des milliers de séjournants en 13 années, certains curieux, d'humbles promeneurs et des pratiquants convaincus. Journées humaines et spirituelles à la fois, les dimanches en portes ouvertes ponctuent les saisons d'un site dont la réputation et l'actualité vont croissantes. Les visites du Dalaï Lama en 1993, plus encore en 1997 rejaillissent encore sur le site et sur les cantons du Val Gelon et du pays allevardin voisins. "Les gens, particulièrement les résidents ont réalisé je crois que nous étions capables d'organiser la visite du Dalaï Lama, c'est à dire l'accueil de milliers de personnes sans aucun débordement. En somme, que nous sommes des gens comme les autres" souligne Nicolas Giuseppi, plus souvent appelé de son patronyme tibétain Lama Wangchouk. Cette appropriation (voire réappropriation) du lieu par les populations catalyse l'essor de l'institut. A la curiosité de la première visite succèdent des week-ends de méditation, voire des semaines d'approfondissement sur les valeurs prêchées par le bouddhisme. " Il ne s'agit en rien d'un dogmatisme impartial, insiste Lama Wangchouk. La méditation offre une quiétude exempte d'idéologie ou d'appartenance dans une société moderne qui n'est plus tout à fait celle du bonheur" poursuit l'adjoint du Lama Denys, référent de Karma Ling. Le calme et la tranquillité du bâtiment, mais surtout l'introduction de rencontres inter traditions, de forums scientifiques ont conforté l'attrait de l'institut. Avides de sa tranquillité, les séjournants sont plus nombreux chaque année. En hausse de 8% à 10%, les week-end d'étude et de pratique ont fidélisé les bassins lyonnais, genevois, grenoblois et, plus proche chambérien. Lorsque les enseignements du Bouddha s'orchestrent sur une semaine, la provenance des participants s'élargit considérablement, la France et l'Italie certes, mais également l'ensemble de l'Europe.

    Pour répondre à cette aspiration de masse sans dénaturer les fondements de la méditation, ni le cadre enchanteur de l'ancienne chartreuse où trône le Dharma, une soixantaine d'hectares de forêts ont été acquis par Karma Ling en 2000. Lama Wangchouk le confirme : "La fréquentation croissante de l'institut engendrait un trafic de plus en plus incompatible avec la sérénité voulu dans les bâtiments". Pour éloigner les moteurs des fenêtres, un vaste parking a donc succédé aux bosquets. Il répond désormais aux besoins de stationnement. Inclus dans une économie de territoire, le centre, s'il sait s'en isoler ne vit pas coupé du monde. Conscients de la nécessité d'adapter ses infrastructures à sa progression, Karma Ling vit une précieuse actualité. Sur le plan matériel, le centre construira prochaine une nouvelle cuisine aux dernières normes sanitaires. Sur le plan spirituel, l'institut d'Arvillard a co-organisé la visite du Dalaï Lama à Paris-Bercy, et inauguré sur son sol, une semaine plus tard " l'Espace Inter traditions ", une construction en bois érigée sur le modèle de la tente où, en 1997, le Dalaï Lama avait accueilli les délégués des religions et traditions du monde.

    Raphaël Sandraz, journal mensuel d'information Alp'Horizon, Chambéry, novembre 2003.

    .
    Monuments religieux :

  • .
    Sanctuaire de la Vierge Noire Sanctuaire de la Vierge Noire

    Le texte le plus ancien où il est fait mention de Myans, c'est le Cartulaire de St Hugues, évêque de Grenoble, au XIIème siècle. Il semblerait qu'avant cette période, s'y trouvait successivement un temple romain...

    .
    .
  • .
    Conflans Conflans

    Le vieux village de Conflans a conservé intacts ses maisons anciennes, son enceinte, son château restauré du XVIe siècle et sa silhouette caractéristique de vieille cité médiévale. De la terrasse de la grande roche, jolie vue sur le confluent de l'Arly et de l'Isère.

    .
    .
  • .
    Albertville Albertville

    Albertville, ville organisatrice des Jeux Olympiques d'hiver de 1992, se situe à l'entrée du Val d'Arly, du Beaufortain, de la Tarentaise, du Massif des Bauges et à proximité de l'entrée de la Maurienne...

    .
    .
  • .
    Le trésor de la Nore Le trésor de la Nore

    1892. Julien, héritier provençal ruiné, rêve de trouver le fabuleux trésor des Burgondes et des Nibelungen. Sa quête le mènera de Brignoles en Savoie, à Albertville. Un roman tiré de faits réels qui fait vivre les destins hors du commun de femmes et d'hommes, qui nous plonge dans l'Albertville de la fin du XIXème siècle......

    .
    .
  • .
    Château des Allues Château des Allues

    Dans le paysage de la Savoie, des plaines aux vallons en passant par les vertigineux sommets, s'accrochent entre tradition et modernité des habitations pleines de charmes et de mystères !... Au cours des siècles, ces éléments architecturaux pérennisent l'histoire de notre civilisation alpine...

    .
    .

  • .
    Fort de Montmélian Fort de Montmélian

    Dominant la ville de Montmélian, le fort veillait sur la frontière savoyarde face au Dauphiné. Du Moyen-Âge à l'époque moderne, il subit de nombreux sièges. S'il ne subsiste que quelques vestiges, la qualité du site permet de comprendre ce lieu stratégique pour l'ancien État de Savoie.

    .
    .
  • .
    Armoiries d'Albertville Armoiries d'Albertville

    Les armoiries de Conflans sont celles de Savoie avec un signe distinctif. Pour Chambéry, on ajouta une étoile ; ici une tour. Cela rappelle que Conflans, pendant plusieurs siècles, fut une châtellenie de la Maison de Savoie

    .
    .
  • .
    Montmélian Montmélian

    Située au carrefour de trois vallées différentes : La Cluse de Chambéry, La Combe de Savoie, La Vallée du Grésivaudan, la ville de Montmélian fut l'ancienne Capitale militaire des Etats de Savoie......

    .
    .
  • .
    Caveau des Augustins Caveau des Augustins

    Le caveau des Augustins, blotti sous la mairie de St-Pierre-d'Albigny témoigne de quatre siècles au cours...

    .
    .
  • .
    Histoires d'un soir Histoires d'un soir

    Mardi 8 juillet 2014 aura lieu la première représentation d’Histoires d’un soir 2014. Ce rendez-vous attendu des Albertvillois s’inscrit cette année dans le cadre de la commémoration du centenaire de la Grande Guerre.......

    .
    .
  • .
    Le Chartreuse Family Défi Le Chartreuse Family Défi

    La 2ème édition du Chartreuse Family Défi se déroulera le samedi 24 mai 2014 au village de St-André sur les communes des Marches et de Chapareillan, au cœur des vignobles du Parc Naturel Régional de Chartreuse.......

    .
    .

  • Notre-Dame des champs et des vignes

    Notre-Dame des champs et des vignes se situe sur la Commune de Chignin, au lieu-dit St-Anthelme. La statue a été érigée en 1897 pour lutter contre les ravages du phylloxéra.......

    .
    .
  • Lo storico destino di Conflans

    'Lo destino di una città s'inscriva in una logica giografia, che impone l'impianto del suo luogo. L'intervento umano modifica tristamente le cause naturale !...'. La storia di Albertville-Conflans, ci interpella con i suoi avvenimenti a colpi di magia...

    .
    .
  • Le armi di Albertville

    Cercando bene negli archivi comunali, dipartimentali, molti comuni in Francia, non senza un legittimo orgoglio, ribadiscono l'interesso di avere le loro armi.... Nella posta ufficiale, nei cartoni di inviti, alle inaugurazioni, eventi specifici nella vita della città, le armi ornano e segnano l'entità territoriale !.....

    .
    .
  • Un cas de réforme à couper le souffle !

    Le journal Alp'Horizon a voulu vous raconter une véritable histoire qui s'est déroulée en 1835, lorsque Isidore, jeune résident de Conflans, demanda sa réforme du service militaire pour... mauvaise haleine.

    .
    .


.
.