.
.
  • .
    Chambéry :
    + Histoires et légendes
    Chambéry
    .
    • Sergio Palumbo | dernière mise à jour : 25/06/2004
    .
    Avril 1814, Napoléon abdique
    Napoléon
    Napoléon grave une tablette intitulée : "Code Napoléon". Il ne regarde pas la tablette mais droit devant lui, comme si ce qu'il inscrivait lui venait d'une inspiration extérieure. Le temps, figuré par le vieillard à la faux, s'extasie devant le résultat de ce travail et décerne à Napoléon une couronne de laurier. A côté de l'empereur, le fameux manteau gris, surmonté du non moins fameux chapeau noir, recouvrent partiellement une enseigne de la Grande Armée dont on aperçoit l'aigle et un drapeau tricolore. Derrière, un buisson de laurier et une palme symbolisent les victoires militaires, tandis qu'aux pieds de Napoléon un aigle mort rappelle la défaite finale, et qu'en bas à droite la silhouette d'une île rappelle la fin de l'Empereur, exilé à Sainte-Hélène.
    Les Autrichiens occupent Chambéry puis la Maurienne
    Après les échecs français de la campagne de Russie en 1812 et de la campagne d'Allemagne en 1813, les coalisés entrent à Paris le 31 mars 1814 et Napoléon se retire à Fontainebleau. Pendant ce temps, les Autrichiens reprennent l'offensive. Le 10 avril 1814, le général Bubna franchit l'Isère et se dirige vers la Maurienne.

    Avec les troupes qu'il garde en mains, Napoléon reste dangereux. Ses soldats, pleins d'ardeur, défilent devant lui en chantant la Marseillaise et en criant : "A Paris ! A Paris !". Alors qu'il s'apprête à donner l'ordre de l'offensive, les maréchaux, las de la guerre, refusent d'obéir. "L'armée ne marchera pas sur Paris ! déclare Ney... L'armée m'obéira, réplique l'empereur ... Sire, l'armée obéit à ses généraux". Devant cette révolte, Napoléon signe son abdication le 6 avril 1814. Par le traité de Fontainebleau du 11 avril 1814, il garde son titre d'empereur avec la souveraineté de l'île d'Elbe et, le 20 avril, dans la cour du palais de Fontainebleau, il fait aux soldats de la Vieille Garde des adieux pathétiques, embrassant leur étendard. Enfin, le 28 avril, il s'embarque à Fréjus sur une frégate anglaise et quitte le continent pour l'île d'Elbe.

    Pendant ce temps, notre région a été envahie par les Autrichiens. Ils occupent Chambéry le 20 janvier 1814 avant d'être refoulés sur Genève, par les généraux français Marchand et Dessaix. Insuffisant pourtant car les Autrichiens reprennent l'offensive. Le 10 avril 1814, le général Bubna franchit l'Isère et se dirige vers la Maurienne. Le même jour, les Autrichiens arrivent à Epierre. Le 12 avril au soir, ils occupent La Chambre. Le 16 avril, ils sont à St-Jean-de-Maurienne. Les combats cessent après la notification officielle de la suspension d'armes entre Dessaix et Bubna. Le sort de la Savoie est alors réglé au premier traité de Paris du 30 mai 1814 : le territoire est coupé en deux parties, l'une à la France, l'autre au royaume de Sardaigne. Cette première occupation autrichienne (il y en aura une autre en 1815) a d'abord été bien acceptée. Le 2 avril, le général Bubna adressait depuis Chambéry une proclamation aux habitants de la Savoie, qui se terminait ainsi : "Rappelez-vous la législation sage et paternelle de l'ancienne Maison de Savoie ; comparez-la avec les 22 années de malheur qui viennent de s'écouler et jugez ! Le retour de vos princes est prochain. Savoyards, un heureux avenir est entre vos mains". Le pays accueille avec joie cette nouvelle ; c'est la fin de la guerre. Mais le général Bubna nomme parallèlement une commission afin de pourvoir à l'approvisionnement des armées alliées, pendant leur séjour dans le département du Mont-Blanc. Les populations doivent alors satisfaire aux réquisitions d'une armée qui ne dispose d'aucune intendance et qui arrive victorieuse.

    Un document conservé dans des archives privées donne "l'état des denrées diverses fournies par la commune de Bonvillard suivant les réquisitions adressées au maire, versées depuis le 28 mars et durant le mois d'avril 1814, aux magasins de la place d'Aiguebelle, aux camps d'Aiton et de Bonvillaret, pour le service des troupes autrichiennes. Pain de seigle et d'orge, viande, pommes de terre, vin, foin et avoine sont payées par la sous-préfecture de Saint-Jean à qui la note est adressée. En 1815, après le retour de Napoléon de l'île d'Elbe pour un règne de cent jours, notre région connaît de nouveau l'occupation autrichienne. Les soldats arrivent cette fois-ci de Turin par la Maurienne : à la fin juin ils sont à Aiguebelle et sur les hauteurs d'Aiton, avant d'entrer à Chambéry le 3 juillet. Après le deuxième traité de Paris du 20 novembre 1815, la Savoie tout entière retrouve le régime sarde jusqu'en 1860 ; elle ne connaîtra plus d'occupations étrangères jusqu'en 1940.

    Les Mémoires de Jean Girod, pharmacien et maire d'Aiguebelle

    A cette époque, livrent les détails sur l'entrée des envahisseurs à Aiguebelle : " Les Autrichiens arrivèrent en masse par Aiton, Bonvillard et Bonvillaret. Le général Dessaix vint à Aiguebelle avec une ou deux compagnies qui montèrent à Bonvillaret à la rencontre de l'ennemi. Le général n'avait qu'une pièce de canon qui fut placée au pré de foire. Un boulet atteignit le cellier de Saturnin Cordel. Il était rempli d'Autrichiens qui sortirent aussitôt, faisant feu sur les artilleurs. Les Français furent acculés dans le ruisseau de Randens ; plusieurs tombèrent dans le ravin. Les blessés étaient transportés à Aiguebelle. Je me rappelle les cris qu'ils poussaient en traversant la petite rue. Le lendemain matin, lundi de Pâques, 11 avril, les Autrichiens entrèrent à Aiguebelle. Ces soldats étaient des Croates qui n'avaient que des capotes pour habillement ; ils étaient tout déguenillés ; cela les faisait ressembler à des mendiants ".
    Le maire d'Ugine accueille les libérateurs

    Joseph-Marie Delachenal, maire d'Ugine, écrivit le 18 avril 1814 au président autrichien de la commission subsidiaire de l'arrondissement d'Annecy pour lui signifier son allégresse. Après avoir été fervent républicain, puis partisan du régime impérial, l'élu venu royaliste s'exprimait en ce sens.
    " La nouvelle des événements mémorables dont vous avez bien voulu me donner connaissance par votre circulaire du 12 de ce mois m'est parvenue le 16 : elle a été publiée de suite aux cris de " Vive le roi de Sardaigne, Vivent les puissances alliées ! ". Dès ce moment l'allégresse a été générale ; les jeunes gens comme les vieillards ont été dans la plus grande satisfaction, tous les habitants y ont pris la part la plus sensible. On a détruit le même jour tout ce qui restait encore des inscriptions républicaines et on a arboré la cocarde bleue. Le dimanche 17 avant la messe, les autorités administratives d'Ugine et d'Outrechaise, l'instituteur de l'école primaire, les personnes les plus notables de la commune se sont réunis à la mairie et nous nous sommes rendus en corps à l'église, accompagnés des militaires retraités. Toute la journée a été célébrée par des danses, par des chansons, par des promenades et des assemblées amicales. Il y a eu illumination pendant la nuit et on n'a pas cessé de se réjouir de cette joie sincère et naïve dont les signes ne sont pas équivoques ".
    (d'après P. Broise et Alii, Histoire d'Ugine, Annecy, 1975)

    Jean Prieur, journal mensuel d'information Alp'Horizon Savoie, Chambéry.

    .
    Chambéry :

  • Notre suggestion d'articles !
    Aix-les-BainsAix-les-Bains

    » Aix-les-Bains est une ville d'eau, d'histoire gallo-romaine, remplie de charmes et de couleurs avec sa fête des fleurs en période estivale. C'est la plus ancienne ville du département de la Savoie. Ville thermale accueillant quarante cinq à cinquante cinq mille curistes par an au sein de ses thermes nationaux, elle se situe parmi les plus réputées de France. Ses eaux ont été découvertes à l'époque gallo-romaine.

    .

    ChambéryChambéry

    » Capitale des Etats de Savoie jusqu'en 1562, elle a été le chef-lieu du département du Mont-Blanc après le rattachement de la Savoie à la France de 1792. A voir : Château des Ducs, Ste Chapelle, cathédrale, église St-Pierre-de-Lémenc, les Charmettes où a séjourné Jean-Jacques Rousseau.

    .

    Lac du BourgetLac du Bourget

    » Situé dans le Pays du lac du Bourget (Aix-les-Bains, Coeur des Bauges, Savoie Grand Revard, Pays d’Albens, Chautagne, Le-Bourget-du-Lac), le lac du Bourget est un site exceptionnel au cœur des montagnes, ayant conservé quelques secteurs "sauvages"......

    .

    Château de ChambéryChâteau de Chambéry

    » Le Château des Ducs de Savoie fut la résidence principale de la maison de Savoie de 1295 à 1563. Incendié à plusieurs reprises, il se compose aujourd'hui d'un ensemble de bâtiments dont les constructions s'échelonnent du XIVème au XIXème...

    .

    Sainte-Chapelle du Château DucalSainte-Chapelle du Château Ducal

    » Construite à partir de 1408, à l'époque de la puissance territoriale et politique de la Maison de Savoie, la Sainte-Chapelle est sans conteste l'un des édifices les plus chargés d'histoire de la Savoie......

    .

    Musée des Beaux-arts de ChambéryMusée des Beaux-arts de Chambéry

    » Créé en 1783, le Musée des Beaux-Arts est installé depuis 1889 dans une ancienne halle aux grains surélevée. Aujourd’hui rénové, le public peut découvrir des œuvres plus nombreuses et mieux valorisées, ainsi que de nouveaux parcours.......

    .

    .

  • .
    Pays du Lac du Bourget Pays du Lac du Bourget

    Découvrez Aix-les-Bains, Chambéry, Challes-les-Eaux, le lac du Bourget et la Chautagne...

    .
    .
  • .
    Cimetière de Chambéry Cimetière de Chambéry

    Tous les cimetières ont une histoire. 123 Savoie s'est intéressé plus particulièrement à celui de Charrière Neuve à Chambéry, découvrant ainsi les tombes d'Amélie Gex, de Césarine Lamartine, soeur du grand poète ou encore les frères Ménabréa....

    .
    .
  • .
    Reconquête de l'axe de la Leysse Reconquête de l'axe de la Leysse

    Le chantier de démolition-reconstruction de la couverture de la Leysse a débuté lundi 2 juillet 2012. Il s'agit de la première étape de la réalisation du projet global de reconquête de l'axe de la Leysse.........

    .
    .
  • .
    Toujours plus haut avec la Foire de Savoie Toujours plus haut avec la Foire de Savoie

    Pendant dix jours, la Foire de Savoie, au service de l’économie savoyarde, est devenu l’événement incontournable de la vie économique en Rhône-Alpes. Les nombreux rendez-vous proposés sont également source de rencontres. Conférences, débats, journées à thème, rencontres avec des entrepreneurs, des exposants, des artistes... de plus cette année, vous découvrirez sur 1.200 m² au Phare, "la Fabuleuse épopée de l’aviation".......

    .
    .
  • .
    Les berges du lac du Bourget Les berges du lac du Bourget

    Engagé en 2000, le projet Grand Lac pour l’aménagement et le développement durable du bassin versant du lac du Bourget, relève un triple défi : environnemental, économique et social.........

    .
    .

  • .
    Pôle d'échanges multimodal de la gare de Chambéry Pôle d'échanges multimodal de la gare de Chambéry

    Imaginez... Une gare plus accessible avec une double entrée côté ville et côté Cassine. Une gare qui facilitera le passage d’un mode de déplacement à l’autre, une gare accueillante pour tous.......

    .
    .
  • .
    Festival Mondial de Chambéry Festival Mondial de Chambéry

    En 48 ans, le Festival Mondial de Chambéry est devenu un des temps forts de l’été en Savoie. Festival de danses traditionnelles référent en Rhône-Alpes, il sait aujourd’hui rassembler autour de ses programmations......

    .
    .
  • .
    Moulin d'huile de noix Moulin d'huile de noix

    Le moulin d'huile de noix de Chanaz mérite un détour : il fonctionne exactement comme au XIXème siècle avec le même matériel d'origine : roue à augets, meule en pierre et engrenages en bois...

    .
    .
  • .
    Challes-les-Eaux Challes-les-Eaux

    Station thermale renommée depuis le XIXème siècle grâce ses eaux froides très riches en soufre, utilisées pour le traitement des affections des voies respiratoire et gynécologiques, la commune de Challes-les-Eaux est située au pied du Mont Saint-Michel......

    .
    .
  • .
    Une nouvelle déchetterie à Bissy Une nouvelle déchetterie à Bissy

    Beaucoup plus grande et fonctionnelle, la nouvelle déchetterie de Bissy a ouvert ses portes le lundi 24 septembre 2012. En plus de sa fonction de collecte des déchets, ce nouvel équipement va permettre le développement de l’activité de récupération et de recyclage des déchets........

    .
    .
  • .
    Prieuré de Lémunc Prieuré de Lémunc

    L'église de Lémunc est située sur les hauteurs de la ville de Chambéry. Cette colline est depuis longtemps habitée. Une très ancienne légende, transmise par le Père Fodéré au XVIIème siècle, veut que depuis une tour.......

    .
    .

  • .
    Les petits-fils d'Ettore Scola reçus à Chambéry Les petits-fils d'Ettore Scola reçus à Chambéry

    Ce samedi 16 novembre 2013, l’hôtel de ville de Chambéry était en ébullition en recevant Giacomo et Tommaso Lazotti, les petits-enfants du grand maître du cinéma italien Ettore Scola.......

    .
    .
  • .
    Les élus de la Mairie de Chambéry Les élus de la Mairie de Chambéry

    Elu lors du second tour des élections municipales du 30 mars 2014, Michel Dantin a officiellement pris ses fonctions de Maire de Chambéry, le 4 avril 2014. Retrouvez la liste complète des élus......

    .
    .
  • .
    Nouveau bassin de biofiltration à Chambéry Nouveau bassin de biofiltration à Chambéry

    Les eaux usées de 95% des foyers de l'agglomération chambérienne arrivent à l'usine d'épuration de Chambéry métropole située à Chambéry (dans le parc d’activités de Bissy) qui traite également les eaux industrielles et une partie des eaux de pluie......

    .
    .
  • .
    SavoieCup 2014 SavoieCup 2014

    La Savoiecup est un rassemblement automobile réservé aux véhicules Porsche® et aux passionnés de la marque. Il est devenu au fil des années, l'événement incontournable en Pays de Savoie...

    .
    .
  • .
    Chapelle du Mont St-Michel Chapelle du Mont St-Michel

    Surplombant Challes-les-Eaux, ce fut le révérend Bassat, curé de Curienne, qui eu l'initiative de construire la Chapelle du Mont St-Michel. Une belle balade en perspective.....

    .
    .
  • .
    Lycée Agricole Domaine Reinach Lycée Agricole Domaine Reinach

    Lundi 11 octobre 2010 dernier, Isabelle Plaissais, Proviseur et Jean-Jack Queyranne, Président de la Région Rhône-Alpes, ont inauguré l’achèvement des travaux de réhabilitation du Lycée agricole Reinach à la Motte-Servolex, en présence de nombreux élus......

    .
    .
  • .
    Portrait : Julien Grandjean Portrait : Julien Grandjean

    Champion de France handisport des 50 et 100 mètres nage libre, l’athlète chambérien a décidé de mettre un terme à sa carrière sur cette très belle performance. Julien Grandjean s’est donné comme défi pour 2010 : la traversée du lac d’Aiguebelette dans sa longueur. Rencontre avec un champion......

    .
    .

.
.