livres

C’est la guerre, de Stéphane Audoin-Rouzeau

par

La lettre d’un homme décrivant à sa femme ce qu’il reste de leur maison après qu’elle fut rasée par l’artillerie allemande;…

C’est la guerre

Petits sujets sur la violence du fait guerrier (XIXe-XXIe)

 

De Stéphane Audoin-Rouzeau
Aux éditions du Félin
À paraître le 23 avril 2020

La lettre d’un homme décrivant à sa femme ce qu’il reste de leur maison après qu’elle fut rasée par l’artillerie allemande ; la canne sculptée par le Poilu Claude Burloux dans la boue d’une tranchée; le combat de la veuve Maupas pour la réhabilitation de son mari ou encore la présence de la délégation des gueules cassées à Versailles en 1919 sont autant de “petits sujets sur la violence du fait guerrier”.

Stéphane Audoin-Rouzeau aime cette micro-histoire, le temps court (le plus court possible parfois), l’incident (souvent minuscule), l’objet isolé ou l’image unique, et finalement l’acteur social dans sa singularité irréductible.

===

L’Auteur

Stéphane Audoin-Rouzeau est historien, spécialiste notamment de la Première Guerre mondiale. Directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales et président du Centre international de recherche de l’Historial de la Grande Guerre de Péronne dans la Somme, il est l’auteur de nombreux livres sur la guerre et sa violence dont L’enfant de l’ennemi : viol, avortement, infanticide pendant la Grande Guerre, Flammarion, 2013 ou Les armes et la chair : trois objets de mort en 14-18, Armand Colin, 2009.


Mots-clés pour lire d'autres articles

Commenter 0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.