événements

Centenaire de l’Armistice au Grand-Bornand

par

Un héros singulier de 1918 révélé, et une importante programmation culturelle pour le 11 novembre 2018 au Grand-Bornand…

Centenaire de l’Armistice au Grand-Bornand

La mémoire de François Pernet-Solliet honorée…

 

99. Ils sont 99 Bornandins a être tombés au front lors du premier conflit mondial dont le centenaire de l’Armistice donnera lieu, dimanche 11 Novembre 2018, à une cérémonie doublée d’un programme culturel particulièrement dense, au Grand-Bornand.

Portée par la Mairie, rejointe par de nombreuses associations locales, l’ensemble des écoles, la Maison du Patrimoine ou encore la bibliothèque communale, la journée débutera autour de la traditionnelle cérémonie organisée à 11h11 devant le Monument aux Morts. Seront notamment cités les 99 noms des poilus morts au combat, honorés par la pose d’une rose par les écoliers du Grand-Bornand.

Temps fort de la commémoration, une plaque à la mémoire de François Pernet-Solliet sera dévoilée à même sa maison, dite “l’ancienne forge”, en chemin vers L’Espace Grand-Bo où se poursuivront échanges et programme de découverte.

Héros discret, François Pernet-Solliet fut élu, en 1901 et à seulement 25 ans, maire du Grand-Bornand en dépit de son appartenance au parti républicain laïc, en contradiction avec la ligne de la majorité bornandine d’alors. En marge de ses engagements politiques, c’est son action humaniste au service des plus démunis qui lui doit d’avoir acquis les titres de médecin des pauvres et de Chevalier du Mérite Agricole. Vétérinaire de son état, il s’est démarqué en soignant notamment les Bornandins lors de l’épidémie de grippe espagnole de 1918… qui l’emportera finalement ainsi qu’une vingtaine d’autres habitants du village.

Suivra le vin d’honneur ouvert à tous les participants et au public, à 12h45 à L’Espace Grand-Bo, accueillant pour l’occasion l’exposition “1918” proposée par les associations du Patrimoine Bornandin, Histoire du Grand-Bornand et Bibliothèque pour tous. À voir, entre autres archives marquantes, d’authentiques lettres de poilus à leurs compagnes et familles, et un focus, en résonance avec l’actualité, consacré à la place des femmes pendant la guerre. Enfin, le film “La vie en montagne pendant la première guerre mondiale”, basé sur les archives de la famille Chesney, du Grand-Bornand, projeté à 16h au cinéma Le Farto, viendra clore cet intense programme associant l’ensemble des forces vives et habitants de la station.


Mots-clés pour lire d'autres articles

Commenter 0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.