château

Château des Ducs de Savoie

par

Construit à l’extrémité de la colline de Montjay (Chambéry), Le Château des Ducs de Savoie fut la résidence principale de la maison de Savoie de 1295 à 1563. Incendié à plusieurs reprises, il se compose aujourd’hui d’un ensemble de bâtiments dont les constructions s’échelonnent du XIVème au XIXème siècle…

Château des Ducs : les bâtiments

Les bâtiments du Château des Ducs

Il est composé de :
• La Tour des Archives • les Salles Basses • la Porterie • la Tour Demi-Ronde • la Tour Yolande
• le Portail Saint Dominique • la Sainte Chapelle • la Tour de la Trésorerie • l’Aile du Roi • les Jardins


La Porterie (XIIIème s.)

C’est l’une des parties la plus ancienne du château, il en est fait mention au XIIIème siècle. Un pont-levis, supprimé au début du XVIIIème siècle, permettait d’accéder au château. Ce bâtiment encadre la rampe d’accès, menant à la cour intérieure du château. La rampe est encadrée, d’un côté par le grand escalier à arcades du XVIIème siècle, desservant l’aile du Prince. et de l’autre côté se trouve le bâtiment médiéval de l’aile dite du gouverneur qui a abrité longtemps, la chambre des comptes de Savoie.
Au XVIIIème siècle, ce bâtiment a été transformé en bureau et deux étages ont été ajoutés.

Château de Chambéry Château de Chambéry Château de Chambéry

La tour de la Trésorerie (XIVème s.)

La tour de la Trésorerie daterait du XIVème siècle et son nom viendrait du fait qu’elle abritait les bureaux de la trésorerie générale de Savoie, installé au XVIIIème siècle.
Elle sert de salle de départ pour la visite du château et abrite un arbre généalogique de la maison de Savoie, une exposition sur le château et la ville de Chambéry et une maquette du château au XVIème siècle.

Château de Chambéry Château de Chambéry Château de Chambéry

La tour des Archives (XVème s.)

Château de Chambéry Château de Chambéry Château de Chambéry

 


La Tour Demi-Ronde, (XIVème s.)

Suite à l’incendie de 1798, la Tour Demi-Ronde fut restaurée en remplaçant le toit par des créneaux et des mâchicoulis. Sa forme est de principe anglais de défense (c.à.d. présentant une forme arrondie pour être plus résistante aux boulets de canon), introduite par les Comtes dès le XIIIème siècle.
A l’intérieur, un escalier monumental est réalisé en 1861, sous Napoléon III.

Château de Chambéry Château de Chambéry Château de Chambéry

 


Les Salles Basses

Elles sont aujourd’hui enterrées, sous un parc de verdure à l’ouest de la Tour de la Trésorerie. Elles formaient la base du pavillon de l’Empereur, premier bâtiment édifié à la fin du XIIIème siècle et qui fut détruit dans l’incendie de 1798. Ces salles ont servi de chapelle et de crypte durant le XIVème siècle.


La Sainte Chapelle (1408)

La Sainte-Chapelle fut construite en 1408, de style gothique flamboyant. Son chevet s’intègre au système de défense et domine la ville. La Duchesse Christine de France fit refaire la façade, suite à un incendie, dans le style baroque Piémontais. Lors de la révolution Française, elle aurait été transformée en grange à foin. Depuis 1836, elle fait l’objet de travaux de rénovation.
Des mariages de personnalités y furent célébrés : Lamartine et Mary-Ann Birch, le Duc de Savoie et Anne de Chypre…

Château de Chambéry Château de Chambéry Château de Chambéry

 

Le Saint-Suaire y reposa de 1502 à 1578. Il fut acheté par les Ducs de Savoie qui à l’époque était une famille importante et riche en Europe. Elle possède désormais une reproduction de la relique.

Lire notre article : la Sainte-Chapelle du château des Ducs


La Tour Yolande

La tour est située à droite de la Sainte Chapelle, contre son flan. Elle fut construite dans la seconde moitié du XVème siècle, grâce à la dote de Yolande de France, sœur de Louis XI et épouse du Duc Amédée IX.

Château de Chambéry Château de Chambéry Château de Chambéry

 

Elle abrite, un carillon de 70 cloches qui a remplacé en 1993 l’ancien carillon de 1937. Il fut financé en grande partie par les habitants de Chambéry qui ont répondu à la souscription lancée pour sa construction. Les cloches ont été réalisées par la fonderie de cloches Paccard à Sévrier. Il est l’un des premiers d’Europe, de part le nombre de cloches et le plus performant du monde grâce aux innovations techniques qui le composent.
Le carillon de 1937 a quant à lui, été installé en 2007, dans les allées du château.

Lire notre article : le carillon du château


L’Aile Royale

Ce bâtiment est l’un des plus récents du château. Il a été ravagé par trois incendies : en 1743, 1798 et 1997. Il est composé de deux ailes autour d’un escalier d’honneur réalisé en 1860. L’aile a été reconstruite sous le premier Empire et est flanquée de l’aile du Prince. Elle abrite les appartements du Préfet et les salles de réception. L’aile ouest date de la fin du XIXème siècle et abrite les services du conseil général de la Savoie, ainsi que la grande salle de délibération.

Château de Chambéry Château de Chambéry Château de Chambéry

 


Portail Saint-Dominique (XVème s.)

Château de Chambéry Château de Chambéry Château de Chambéry

 


Statue des frères de Maistre

Château de Chambéry Château de Chambéry Château de Chambéry

 


Les Jardins

Il existe trois jardins différents :
– Le premier, dit le grand jardin, est situé devant la façade extérieure du château. Il a malheureusement été raccourci lors de la construction de la route de Lyon qui longe celui-ci.
– Le deuxième se situe à l’ouest du château, et au dessus, des terrains de boules ont été aménagés.
– Le dernier comprend la maison du jardinier du château. Elle a été donnée au Musée d’Histoire Naturelle et est entourée du reste des grands jardins, un étage plus bas que ceux du château.


Muséum d’histoire naturelle

Le Muséum d’Histoire Naturelle de Chambéry occupe l’ancienne maison du jardinier du château.


Commenter 0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *