château

Conflans a conservé intacts ses maisons anciennes, son enceinte, son château restauré (XVIème) et sa silhouette caractéristique de vieille cité médiévale…

Une histoire de Conflans

La cité de Conflans connaît son essor à l’époque gallo-romaine : c’est alors un haut lieu du commerce.
Construire cette cité, au sommet d’un éperon rocheux dominant de 60 mètres la plaine, était une protection face aux risques de débordement des deux rivières, l’Isère et l’Arly, et un refuge pour les habitants des vallées contre les attaques des barbares.

Sa position géographique permettait d’aller dans toutes les différentes vallées : à Megève, dans le Beaufortain, en Tarentaise, en Italie, à Chambéry et à Grenoble. C’était aussi un lieu d’étape sur l’ancienne voie romaine Milan-Vienne.

1751

Salines royales

Des salines royales virent le jour dans la plaine pour améliorer celles de Moûtiers. Avec l’apparition d’une nouvelle route et l’endiguement des deux rivières, l’activité de Conflans diminue rapidement au profit d’une nouvelle ville dans la plaine : l’Hôpital-sous-Conflans.

1836

Naissance d’Albertville

Le roi Charles-Albert réunit les deux communautés sous le nom d’Albertville.

1930

Restauration de Conflans

La création de l’association des Amis du Vieux Conflans permit la restauration de la cité médiévale. Quelques artisans créateurs s’installèrent. Les enseignes des commerces en fer forgé de style ancien ressortent à merveille sur les façades colorées au ton du sud des maisons et des commerces.
Les remparts du XIVème siècle de la Porte de Savoie jusqu’à la Porte Tarine tiennent encore debout et des venelles conduisent depuis ces portes au musée de la Maison Rouge. Les ruelles, construites dans un dédale de pavés anciens, sont très fleuries.

 

Visite de la cité

La visite de la cité dure environ quatre heures et s’effectue à pied (parking gratuit au pied du rocher). Pendant l’été la montée se fait aussi en attelage et des visites nocturnes sont organisées.


Conflans Conflans Conflans

Commenter 0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.