actualités

Covid 19 : La Fédération du BTP74 sort du silence

par

Chantier du BTP : “la sécurité est notre priorité ! Nos salariés ne sont pas des salariés de seconde zone qui peuvent être sacrifiés…”

Covid 19

La Fédération du BTP74 sort du silence

 

Olivier Aubert, Président de BTP74

Le Président de la République et le Premier Ministre ont décrété des mesures de confinement à compter de mardi 12h, des consignes fortes ont été passées (“situation de Guerre”, “restez chez vous” et pas plus de cinq contacts par jour),

Nombre d’entrepreneurs du BTP ont donc décidé de suivre les recommandations du Président de la République relayé par Olivier Aubert, Président de BTP74 et de suspendre leurs chantiers afin d’assurer la santé et la sécurité de leurs collaborateurs. En effet les conditions sanitaires exigées ne peuvent être réunies sur la très grande majorité des chantiers du BTP : travail chez des particuliers confinés, partage d’espace de travail restreint avec co-activité, déplacements impossibles des équipes car aucune entreprise ne peut disposer d’un parc automobile suffisant, impossibilité de se procurer des moyens de protection individuelle (gel, voire masque…), base vie de chantier ne répondant pas aux nouvelles exigences sanitaires qu’impose cette crise.

Mais le BTP, les maîtres d’œuvre, les distributeurs de matériaux reçoivent depuis ce mercredi 18 mars des consignes contradictoires avec notamment une circulaire du Ministre de l’Intérieur demandant aux entrepreneurs de reprendre les chantiers. Les mesures d’accompagnement pourtant largement communiquée par les plus hautes autorités pourraient également être remises en cause. “Comment accepter des revirements de positions d’un jour sur l’autre alors que nous traversons la plus grande crise jamais connue ! Comment accepter d’entendre çà et là que nous profiterions d’un effet d’aubaine en recourant à l’activité partielle ? Comment exiger d’un entrepreneur, d’un artisan qu’il prenne seul la responsabilité morale et pénale d’envoyer ses compagnons sur des chantiers dans lesquelles les conditions de sécurité ne peuvent pas être réunies.

Chacun doit prendre ses responsabilités avec l’objectif commun de gagner cette guerre contre cette pandémie, de protéger nos salariés et de pouvoir ensuite redémarrer l’activité économique. Notre priorité est de protéger nos compagnons. Nous demandons au Gouvernement d’arrêter temporairement les chantiers, à l’exception des interventions urgentes, de cesser les tergiversations et avoir une position claire et sans ambiguïté : la santé des salariés doit primer sur toutes autres priorités !“, c’est ainsi exprimé la Fédération du BTP 74.


Mots-clés pour lire d'autres articles

Commenter 0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.