études et métiers

De Sciences-Po aux alpages des Belleville

par

Des bancs de Sciences-Po à la Vallée des Belleville, Morgane fait partie de cette nouvelle génération d’agricultrice…

De Sciences-Po aux alpages des Belleville

 

Morgane est une jeune femme de 28 ans au parcours étonnant et qui a de quoi surprendre par son franc-parler. Originaire de la Vallée des Belleville, elle part faire ses études à Grenoble et revient 5 ans plus tard dans la ferme familiale de Villarenger avec en poche un diplôme de la prestigieuse école de Sciences-Politiques et une spécialité en économie sociale et solidaire.

Attachée à ses montagnes, mais aussi à son troupeau de 60 chèvres et 12 chevaux, elle décide de reprendre la ferme familiale, soutenue par ses parents Richard et Fernande, et sa sœur.

Son papa lui transmet les rênes de l’exploitation en 2017, mais continue à l’aider au quotidien avec son épouse pour la traite des chèvres et la fabrication du fromage (sérac, chèvres frais, tomme et yaourts).

Elle décide d’ouvrir sa ferme à l’agrotourisme. Son plus grand bonheur : que les vacanciers aient un autre regard sur son métier et leur transmettre le temps d’un atelier ou d’une journée son savoir-faire et son amour pour sa Vallée.

Au programme de la ferme familiale : traite des vaches en alpage (à 4 km de la ferme familiale), fabrication de fromage frais de chèvre (à la ferme), cueillette de plantes sauvages comestibles. Morgane est intarissable sur les plantes de montagne, elle propose à ses hôtes de les cuisiner ensemble ; beignets d’orties ou d’épinards sauvages, pesto de plantes sauvages ou cristaux de fleurs caramélisés… Elle leur transmet également ses propres recettes de sirops et de vins de plantes (vin de pissenlit, sureau de cassis ou de coquelicot, en fonction des saisons…).

Passionnée par les chevaux, elle a passé son brevet d’accompagnatrice et encadre régulièrement des balades à cheval dans la Vallée des Belleville. Mais Morgane ne s’arrête pas là, en parallèle de son activité de jeune chef d’exploitation, elle poursuit à Annecy sa seconde passion en travaillant 30h par semaine pour l’association socio culturelle Les Carrés. Les journées de Morgane sont bien remplies !


Mots-clés pour lire d'autres articles

Commenter 0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.