nature et environnement

Face à la sécheresse, la Clusaz réagit !

par

Le mois d’octobre 2018 a été le 7ème mois consécutif le plus chaud qu’ait connu la France. face à ce phénomène, la Clusaz organise une réunion d’information en présence de spécialistes…

Face à la sécheresse, la Clusaz réagit !

 

Image d’illustration

Suite aux enjeux de la situation actuelle sur la sécheresse qui s’est abattue dans la région, la Clusaz organise le mercredi 14 novembre 2018 une réunion d’information en présence de spécialistes de l’eau et de la montagne pour apporter des réponses à la population.

Le mois d’octobre 2018 est le 7ème mois consécutif le plus chaud qu’ait connu la France. Depuis cet été le pays est frappé par un déficit de précipitations. C’est donc une sécheresse inédite qui frappe les 2/3 du pays. Des arrêtés de limitation des usages de l’eau ont notamment été pris par les préfectures en Isère, Savoie et Haute-Savoie. Des bruits courts que la montagne a asséché le lac d’Annecy, menace les ressources d’eau locales, nie le réchauffement climatique ou encore n’est plus capable d’arbitrer entre boire ou skier…

Face à ces rumeurs, le Maire de la Clusaz, André Vittoz, souhaite rétablir la vérité : “Nous avons reçu la montagne en héritage et voulons la laisser intacte aux générations futures“. C’est pourquoi, une réunion sera organisée le mercredi 14 novembre à 20h30 à la Salle des fêtes de la Clusaz en présence de spécialistes de l’eau et de la montagne pour faire le point sur la gestion particulière de l’eau en milieu montagnard. Cette réunion est ouverte à tous.

Intervenants :
– Un hydrogéologue : expert qui sera chargé de présenter les impacts de l’évolution du climat sur les massifs de montagne et notamment sur les Aravis.
– Un ingénieur spécialiste du traitement et de la distribution de l’eau potable : pour faire le point de la gestion de l’eau à La Clusaz et de des impacts de la sécheresse actuelle.
– Une association de protection de l’environnement : pour permettre à la société civile de s’exprimer sur les craintes au sujet de la préservation des ressources naturelles.
– Un exploitant agricole : pour envisager les impacts de la sécheresse sur les troupeaux et la production laitière, et traiter des équilibres à respecter entre les différents usagers de la montagne.
– Un exploitant des remontées mécaniques : pour présenter le fonctionnement de la neige de culture et des lacs d’altitude.
– Des élus de La Clusaz : qui présenteront les décisions prises face à la situation inédite de sécheresse, et détailleront les solutions durables qui sont mises en œuvre à l’échelle d’un territoire comme celui de La Clusaz.


Mots-clés pour lire d'autres articles

Commenter 0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.