Evénements sportifs et résultats

Fastwood by Richard Permin

par

Après avoir dévalé les toits de la station d’Avoriaz, le freeskieur Richard Permin revient en ski à plus de 100km/h dans les bois !..

Fastwood by Richard Permin

Photos : © Niels Saint-Viteux

Après avoir dévalé les toits de la station d’Avoriaz dans Good Morning, le freeskieur Richard Permin revient dans son milieu naturel, en pleine forêt, avec Fastwood, une vidéo tout aussi engagée que la première.

Les gens ne se rendent pas compte à quel point on peut aller vite sur des skis… Si tu n’es pas connaisseur, tu ne sais pas que c’est l’un des sports non motorisés les plus rapides du monde… En pleine forêt, avec les arbres qui défilent au fur et à mesure des images, le néophyte voit tout de suite la vitesse incroyable que l’on peut atteindre“, affirme-t-il d’un ton joueur. Car Richard, la vitesse, il adore ça… Ce sont ses premières virées entre copains à travers les bois, les lendemains de grosses chutes de neige, qui lui ont donné l’envie de dédier sa vie au freeski. Et aujourd’hui, ils ne sont pas nombreux à être capables de tirer des pointes à plus de 100 km/h en forêt.

À cette allure et dans cet environnement, impossible d’improviser, il n’y a pas de place pour les virages ni aucune sortie de secours. Le repérage doit être méticuleux et l’enchaînement ultra fluide. C’est sans compter sur la condition physique qui doit être optimale tant l’acide lactique s’accumule dans les jambes.

Une prouesse physique et technique

Richard a dû puiser dans ses plus profondes ressources pour réaliser cette performance, tout autant que l’équipe de production pour parvenir à capter les meilleures prises de vues et suivre le skieur lancé à fond ! C’est là où le drone de course, quand il est piloté par un expert, permet de solutionner bien des problèmes.

Si on a l’impression que Richard dévale un sous-bois de bout en bout, c’est en fait 5 lieux qui ont servi de cadre au tournage de janvier à avril derniers. Tout d’abord l’Autriche, puis une forêt perdue à Bons-en-Chablais en Haute-Savoie, le Glacier 3000 en Suisse, la station familiale de Saint-François-Longchamp en Maurienne et les magnifiques spots de backcountry à Lans-en-Vercors. À chaque fois, il a fallu attendre que les conditions de neige soient réunies pour favoriser la vitesse : à savoir un terrain dur et trafollé saupoudré d’une toute petite couche de fraîche.


Commenter 0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.