actualités

Grand Chambéry, labellisé Territoire French Impact

par

Grand Chambéry vient d’être labellisé comme Territoire French Impact, suite à la candidature de l’agglomération…

Grand Chambéry, labellisé Territoire French Impact

 

Ce vendredi 20 décembre 2019, le haut-commissariat à l’Économie Sociale et Solidaire et à l’innovation sociale a officialisé la labellisation de Grand Chambéry, comme Territoire French Impact. Une labellisation qui fait suite à la candidature de l’agglomération à l’appel à manifestation d’intérêt “French Impact” lancé par le Ministère de la transition écologique et solidaire.

Une candidature qui montre la volonté de Grand Chambéry de poursuivre la structuration de sa politique en faveur de l’Économie Sociale et Solidaire (ESS), de répondre aux enjeux identifiés dans le projet d’agglomération (la Fabrique du Territoire) en matière de vivre ensemble, de préservation de l’environnement, et de soutien à l’économie locale.

Aux côtés de 6 autres territoires, Grand Chambéry rejoint les 20 territoires labellisés dans une première vague en février 2019. La communauté d’agglomération est le 4ème territoire de la région Auvergne-Rhône-Alpes à être reconnu comme Territoire French Impact.Le French Impact, accélérateur d’innovation sociale et environnementale

Le French Impact est la bannière nationale qui fédère l’écosystème de l’innovation sociale et environnementale. Il rassemble dans une même dynamique tous les acteurs qui font de l’innovation sociale un levier de transformation du pays : porteurs de projets, entreprises de l’Économie Sociale et Solidaire (associations, coopératives, mutuelles, fondations, entreprises sociales), collectivités, entreprises engagées, incubateurs, investisseurs, etc.

Son ambition est d’accélérer le développement de l’innovation sociale et de la placer au cœur des réponses aux défis sociétaux et des réponses aux besoins des Français : transition écologique, inclusion, emploi, réussite éducative, fracture numérique…

Les objectifs du French Impact :
– Soutenir le financement et notamment l’amorçage et le changement d’échelle des innovations sociales
–  Lever les freins réglementaires à l’innovation sociale et environnementale ;
– Renforcer les synergies territoriales et diffuser une culture de la coopération
– Promouvoir la mesure et l’évaluation de l’impact
– Inspirer les politiques publiques

Qu’apporte la labellisation ?

Un plan d’action et d’accompagnement sur-mesure sera mis en place avec les collectifs territoriaux. Cet accompagnement vise à obtenir des résultats mesurables et concrets autour des défis identifiés par les territoires. Il s’articulera notamment autour de :
– L’animation de l’écosystème et un soutien en ingénierie
–  Coordination et animation des territoires par l’association Le French Impact
–  Soutien financier à l’ingénierie des projets portés par les collectifs territoriaux
–  L’accès au réseau des Hackers French Impact pour aider à lever les freins réglementaires grâce à un guichet unique hacker@le-frenchimpact.fr
Le réseau de “Hackers French Impact” vise à mettre l’administration au service des innovateurs. Les Hackers auront pour mission de faciliter les relations entre les innovateurs sociaux et les pouvoirs publics : lever les freins réglementaires qui bloquent le changement d’échelle, flexibiliser le cadre réglementaire, faciliter la concertation entre administrations de l’État et les collectivités, faire valoir le droit à l’expérimentation.
– L’accès aux outils de financement et aux partenaires financiers Le French Impact
Plusieurs fonds d’amorçage sont lancés en partenariat avec Le French Impact, avec l’objectif de réunir une centaine de millions d’€ pour les projets en émergence.

Les 3 défis retenus par Grand Chambéry dans sa candidature

♦ L’économie circulaire et inclusive pour
– préserver les ressources, diminuer le gaspillage
– repenser le réemploi
– créer une économie qui aide à mieux vivre au quotidien

♦ L’inclusion numérique afin de
–  agir contre la fracture numérique en rendant accessible le numérique (équipement et formation à l’informatique de ménages en situation de précarité, chèques numériques…)
– créer des lieux de coopération et de collaboration : fablab, tiers lieux
– implanter une école du numérique en quartier prioritaire

♦ La coopération alimentaire et de lien social pour
–  promouvoir les initiatives citoyennes en faveur de la lutte contre les inégalités alimentaires
– soutenir une agriculture de proximité
– favoriser les circuits courts
– (re)penser l’espace urbain

Mots-clés pour lire d'autres articles

Commenter 0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.