actualités

Journées Européennes du Patrimoine 2019

par

Invitation à la curiosité et à la découverte, la 36ème édition des Journées européennes du patrimoine 2019 se déclinera sous le thème des Arts et divertissements…

 

Zoom en Pays de Savoie

 

Cette année, au vue du nombre de sites à visiter en Pays de Savoie, nous vous proposons en cliquant ICI, d’organiser vos visites.

 

Le Dôme Théâtre à Albertville
Le Dôme Théâtre a ouvert ses portes le 31 janvier 1992 à l’initiative de la ville d’Albertville pour les Jeux olympiques. L’architecture est de type théâtre à l’italienne. Il est géré par l’ADAC (Association pour le Développement d’Albertville et de son territoire par la Culture) qui s’est donnée pour mission de travailler au développement et à l’animation de la vie culturelle d’Albertville, de la communauté d’agglomération des vallées environnantes.

L’ADAC développe une activité soutenue dans les domaines de la création artistique, de la diffusion, de l’éducation artistique et de l’action culturelle dans un objectif général de démocratisation de l’accès à la culture.

====================

Musée de la musique mécanique aux Gets
L’association de la musique mécanique a rassemblé depuis 30 ans une collection regroupant carillons, pendules et boîtes à musique, orgues de rue, de danse et de manège, pianos mécaniques et pneumatiques, tableaux animés et automates, accordéons et violons automatiques, harmoniums, orchestrelles et orchestrions… Près de 800 pièces sont présentées dans le contexte de leur époque. Son manège de chevaux de bois de 1871 se situe sur la place de la mairie et l’orgue philharmonique automatique de 1910 offre des concerts en l’église des Gets.

====================

Tour Château des Ducs de Savoie – © Sergio Palumbo – 123 Savoie

Château des ducs de Savoie
Place du Château 73000 Chambéry
Compte tenu de l’activation du plan Vigipirate les conditions d’accès et de visite sont susceptibles d’être modifiées sans préavis. Accès Place du Château par le portail près de la statue des frères De Maistre.

Le comte Amédée V de Savoie acquiert le château de Chambéry en 1295 et engage de nombreux travaux que ses successeurs poursuivront aux XIVe et XVe siècle : surélévation de la butte fortifiée, création de la porterie, de bâtiments résidentiels et administratifs et de quatre tours (grande tour disparue, tour Trésorerie, tour demi-ronde et tour des archives). Forteresse, résidence de Cour, le château est aussi le siège de l’administration domaniale (Trésor des chartes, Conseil résident, Chancellerie, Chambre des comptes).

En 1408, le comte Amédée VIII, futur duc de Savoie, fait ériger une chapelle neuve qui, abrite à la fin du XVème siècle le Saint-Suaire, prenant alors le nom de Sainte-Chapelle. Après l’incendie de 1532 puis l’occupation française du duché (1536-1559) le Saint-Suaire est transféré à Turin en 1578. Après le départ de la cour à Turin, nouvelle capitale des États de Savoie en 1563, le château conserve un rôle administratif et politique ; des embellissements et des aménagements sont entrepris entre le milieu du XVIIe et la fin du XVIIIe siècle : façade de la Sainte-Chapelle, jardins et terrasses, Aile Royale… Mais plusieurs incendies marquent durablement l’édifice et il faut attendre le début du XIXe siècle pour que les appartements royaux et la Sainte-Chapelle soient restaurés. Lors de l’annexion de la Savoie à la France en 1860, le château est cédé au Département de la Savoie. Classé Monument Historique en 1881, il est affecté en 1890 aux services du Département et de la Préfecture.

====================

Château de Ripaille à Thonon-les-Bains
Inscrit au titre des Monuments Historiques en 1942
Le château de Ripaille a été construit par Amédée VIII de 1432 à 1434 afin d’en faire un ermitage pour grands seigneurs. Plusieurs ordres religieux dont celui des Chartreux, les armées révolutionnaires et un général de Napoléon occupent ensuite le site successivement. Le dernier grand transformateur des lieux est l’industriel et esthète Frédéric Engel-Gros, patron de Dollfus Mieg et Compagnie. Ripaille devient sous son impulsion un joyau de la Belle Époque qui combine le gothique et l’Art nouveau. Le château est le siège d’une fondation créée en 1976 qui travaille à la conservation, la valorisation et l’animation de ce monument. La préservation de l’environnement est au centre de ses préoccupations.

Cette année, au vue du nombre de sites à visiter en Pays de Savoie, nous vous proposons en cliquant ICI, d’organiser vos visites.

 

♦ Thermes historiques d’Aix-les-Bains
Place Maurice Mollard à Aix-les-Bains
Inscrits au titre des monuments historiques
Le patrimoine d’Aix-les-Bains est principalement lié au thermalisme, fil conducteur qui marque les différentes étapes de l’évolution historique et architecturale de la ville depuis la période antique jusqu’à nos jours. Les sources thermales font dès l’origine la richesse de la ville qui se développe à leur proximité. Le bâtiment abrite un patrimoine mobilier important, qui témoigne de l’évolution des techniques et des savoir-faire thermaux et médicaux. Grande déambulation animée de visites-flash et d’installations sonores et lumineuses.

====================

Fort Marie-Christine
Route des forts à  Aussois
Les Forts de l’Esseillon sont d’impressionnants témoins de l’histoire de Savoie. Érigés aux portes du Parc National de la Vanoise, étagés entre 1250 1500m d’altitude sur un verrou glaciaire entaillé par la profonde gorge de l’Arc, ils se situent entre les villages d’Aussois et d’Avrieux.


Mots-clés pour lire d'autres articles

Commenter 0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.