Vie Economique

L’eau du lac d’Annecy pour chauffer et refroidir un quartier

par

L’eau du lac d’Annecy va permettre de chauffer et refroidir le futur quartier des Trésums. Une opération unique en France…

L’eau du lac d’Annecy pour chauffer et refroidir un quartier

 

© Crédit Agricole Immobilier

Le groupe Idex a obtenu l’ensemble des autorisations nécessaires pour créer et exploiter le futur réseau de chaleur et de froid renouvelable, destiné à répondre aux besoins thermiques du quartier en construction des Trésums*, situé au bord du lac d’Annecy.

Rendue possible grâce au soutien de la ville, cette opération de construction et d’exploitation d’une durée de 30 ans est unique en France : elle utilise l’eau du lac d’Annecy, comme vecteur d’énergie pour chauffer et refroidir des bâtiments à proximité, grâce à l’utilisation de pompes à chaleur et d’échangeurs thermiques.

Un réseau de chaleur et de froid bénéficiant de 65% d’énergie renouvelable grâce à l’eau du lac d’Annecy

Le futur réseau de chaleur et de froid assurera le confort thermique des occupants de 18 bâtiments d’habitation, d’une résidence senior, d’un hôtel et du futur centre nautique municipal. Le groupe Idex a imaginé une installation vertueuse reposant sur une boucle d’eau alimentée par le lac pour couvrir 95 % des besoins en chauffage et eau chaude sanitaire (11.000 MWh par an), le complément étant assuré par des chaudières gaz, qui assureront également le secours de l’installation en cas de besoin.

Les besoins en climatisation étant quant à eux assurés à 100 % par la boucle d’eau (400 MWh par an). L’eau sera puisée dans le lac à 20 mètres de profondeur, où la température est constante à 7°C, hiver comme été, et alimentera des pompes à chaleur connectées à un réseau de chaleur urbain desservant l’ensemble des bâtiments du quartier. La totalité de l’eau puisée est ensuite restituée au Lac, permettant de valoriser 65 % d’énergie renouvelable.

Un réseau de rafraichissement vertueux pour le climat

Pour rafraichir les bâtiments, l’eau du lac sera utilisée directement pour refroidir, par l’intermédiaire d’échangeurs et par un principe de géo-cooling, un réseau de distribution de froid desservant l’hôtel, la résidence senior et le centre nautique.

En évitant le recours à des installations de climatisation individuelles, qui contribuent fortement aux phénomènes d’ilot de chaleur, le réseau de froid d’Annecy utilisera une source d’énergie verte renouvelable, le lac, et consommera 15 fois moins d’électricité qu’un système de climatisation conventionnel. Pour chauffer ses habitants, la ressource lacustre permettra à terme d’économiser 2 250 tonnes de CO2 par an.

Une étude environnementale a été réalisée pour vérifier l’impact du projet sur le lac d’Annecy. Les mesures mises en œuvre permettront de surveiller et de préserver la qualité du milieu naturel. Les travaux de construction commencent en ce début d’année 2020 pour une mise en service à l’automne 2021. Le coût de l’opération est de 5.7 M€ avec une subvention de l’ADEME de 1.7 M€.

* A horizon 2022, le quartier des Trésums comptera plus de 550 logements dont 30% de logements sociaux


Mots-clés pour lire d'autres articles

Commenter 0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.