actualités

La Gendarmerie Nationale au cœur de la Grande Boucle

par

Depuis 1903, la Gendarmerie participe à la sécurité du Tour de France. Qui sont ces supers gendarmes et que font-ils ?…

La Garde Républicaine :
escorte officielle du Tour de France

Ils sont 40 Gardes motocyclistes à assurer la sécurité du Tour de France (coureurs, caravane publicitaire et véhicules suiveurs). Choisis parmi les meilleurs pilotes de la Gendarmerie, ils ont développé un savoir-faire unique, reconnu à travers le monde, comme par exemple l’anticipation des périodes de course (échappées…) et la réduction des risques liés au parcours en signalant les éléments routiers dangereux. Enfin, en cas d’urgence, ils sont bien souvent le 1er niveau d’intervention.

1963

1963

1972

1972

Le 1er janvier 1952, l’escadron motocycliste de la Garde Républicaine voit le jour à partir des effectifs du régiment de cavalerie. Installé à Dugny (93), à proximité des grandes voies de circulation et de communication, l’escadron est composé de 94 motocyclistes choisis parmi les meilleurs pilotes de la Gendarmerie. Ces personnels sont en charge en priorité des missions protocolaires, comme les escortes de sécurité et d’honneur réservées au Président de la République, mais également aux souverains et chefs d’Etat étrangers en visite en France.

1976

1976

1980

1980

Très tôt l’escadron motocycliste est impliqué dans les escortes et sécurisations d’épreuves sportives, essentiellement cyclistes, se déroulant sur la voie publique et dont la compétence relève pour 95% de la Gendarmerie nationale. C’est ainsi que le Tour de France fait appel à l’unité pour sécuriser tout au long de son périple, les coureurs et la caravane publicitaire, développant de fait un savoir-faire unique, reconnu à travers le monde.

Une équipe d’acrobatie composée de 27 motocyclistes permet à l’escadron de présenter des démonstrations de qualité alliant la maîtrise du pilotage et l’esthétique des figures réalisées.

Gendarmerie - Garde Républicaine 5 - © Sirpa Gendarmerie


Mots-clés pour lire d'autres articles

Commenter 0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.