livres

Le maquis de Richemond, maquis de l’Ain 1944

par

Du 7 juin au 5 septembre 1944, les maquisards de Richemond, soit plus de 150 hommes, participèrent à huit opérations militaires…

Le maquis de Richemond, maquis de l’Ain 1944

 

De Gilbert Gonthier
Préface de Jean Marinet
Aux éditions de l’Astronome

Ce livre retrace la vie du maquis de Richemond d’avril à septembre 1944.

En 1943, deux jeunes réfractaires au Service du Travail Obligatoire s’étaient cachés dans le Haut Jura mais ils avaient dû quitter précipitamment la région après l’attaque allemande de décembre 1943 contre les maquis de Lamoura. En avril 1944, ils avaient poursuivi au col de Richemond la lutte contre l’occupant.

Du 7 juin au 5 septembre 1944, les maquisards de Richemond, soit plus de 150 hommes, participèrent à huit opérations militaires sur Seyssel, Linod, Virieu-le-Grand, Chavornay et Chanay, et seize maquisards furent tués pendant les combats du 2 juillet au col de Richemond.

Ils combattaient ensuite dans les marais de Chautagne pour la libération de Culoz puis, associés à la libération de Bourg-en-Bresse, ils avaient progressé par Ambérieu, Pont d’Ain, Bohas, Ceyzériat, Sénissiat, Journans, puis ils avaient enfin traversé Tossiat et Jasseron pour rejoindre Bourg-en-Bresse. La plupart d’entre eux s’engagèrent par la suite au sein du 99ème Régiment d’infanterie Alpine dans le Briançonnais.

===

L’Auteur

Originaire de Savoie, Gilbert Gonthier est diplômé des Universités de Chambéry et Grenoble. Il a été psychologue au Centre Médical et Scolaire MGEN de Chanay pendant 38 ans. Ayant eu accès en 2003 aux archives de Robert Barnéoud, il a entrepris d’écrire l’histoire du maquis du col de Richemond. Gilbert Gonthier est décédé en 2018.


Mots-clés pour lire d'autres articles

Commenter 0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.