histoire

Les Chasseurs Alpins, 130 ans d’histoire

par

Au milieu du XIXème siècle, les principales nations alpines d’Europe vont constituer des troupes spécialisées. En France, ce fut en 1888…

1888 – 2018

Les Chasseurs Alpins, 130 ans d’histoire

 

© Sergio Palumbo – 123 Savoie

© Sergio Palumbo – 123 Savoie

Au milieu du XIXème siècle, les principales nations alpines d’Europe vont constituer des troupes spécialisées permanentes, équipées de matériel adapté. Les Autrichiens sont les précurseurs, bientôt suivis des Français institutionnalisés en 1888. Reconnaissable par leur tenue sombre et la tarte, coiffe représentant le plus ancien signe distinctif des troupes de montagne adopté en 1889, les chasseurs s’équiperont de skis en 1904. Les jeunes troupes alpines vont connaître leur véritable baptême du feu lors de la grande guerre.

Engagé notamment sur le front des Vosges, la 6ème compagnie du 7ème BCA (Bataillon des Chasseurs Alpins) s’illustre sur l’Hilsenfirst, alors encerclée par les Allemands, elle résiste aux assauts ennemis pendant 4 jours et 3 nuits. Après la guerre 14 – 18 qui les a décimées, les troupes alpines vont devoir affronter de nouveaux défis. Des sections d’éclaireurs skieurs sont constituées en 1930 pour être les sentinelles avancées de la défense du pays. Malgré le tragique printemps 1940, les troupes de montagne ont contribué aux seules victoires militaires de ce terrible début de conflit. De la Scandinavie à la Somme comme aux portes des Alpes, elles démontrent à leurs adversaires que leur réputation n’est nullement entamée.

© Sergio Palumbo – 123 Savoie

À sa dissolution en 1942, les meilleurs de ses cadres partent dans les maquis pour y organiser la résistance à l’instar du lieutenant Morel sur le plateau des Glières ou encore du capitaine Bulle en Tarentaise. Ils contribueront activement à la libération du Sud-Est de la France. Au retour d’Algérie, les troupes de montagne vont devoir s’adapter aux contraintes des combats modernes sans rien perdre de leurs qualités intrinsèques. Adaptant leurs équipements et leurs formations, elles seront projetées au Liban, sur le continent africain, en ex-Yougoslavie, en Afghanistan et bien d’autres régions du monde.

À ce jour, la 27ème brigade d’infanterie de montagne est composée des 7, 13 et 27èmes BCA respectivement sur les garnisons de Grenoble, Chambéry et Annecy, et appuyée par le 93ème régiment d’artillerie de montagne, le 4ème régiment de chasseurs et le 2ème régiment étranger du génie.


Commenter 0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.