événements

“Lointain intérieur”, une expo sur l’attente

par

En 2019, la mission culture du Centre Hospitalier Métropole Savoie a convié la photographe Yveline Loiseur à travailler sur l’imprégnation sensorielle que laisse un passage à l’hôpital…

Chambéry

“Lointain intérieur”, une expo sur l’attente

– du 3 septembre au 8 novembre 2020 –

Centre Hospitalier Métropole Savoie – Image d’illustration – © Sergio Palumbo – 123 Savoie

Invitée en résidence par la mission culture du Centre Hospitalier Métropole Savoie en 2019, la photographe Yveline Loiseur a passé de longues semaines en immersion au sein de nombreux services du CHMS, réalisant une série de portraits élaborée à l’issue d’un travail de partage et de collaboration avec les soignants et les patients, et qui vous est présenté durant deux mois, dans le hall de l’hôpital de Chambéry, du 3 septembre au 8 novembre 2020.

En 2019, la mission culture de l’établissement a convié la photographe Yveline Loiseur à travailler sur l’imprégnation sensorielle que laisse un passage à l’hôpital. Elle s’est attachée à l’attente à laquelle le patient est soumis quand il entre dans une unité de soins, attente du 1er rendez-vous, du diagnostic, des résultats, temps de l’hospitalisation qui s’égrène et qu’il faut occuper…Attente à laquelle nous avons, chacun d’entre nous et à des degrés divers, été soumis lors du confinement. Yveline Loiseur s’est intéressée aussi à la blancheur, ce spectre si identifiable de l’hôpital.

L’exposition s’accompagne d’un catalogue offert aux usagers de l’hôpital auquel a contribué Michel Poivert, historien de la photographie et auteur du livre, “50 ans de photographie française, de 1970 à nos jours”, paru aux Editions Textuel en novembre 2019

Yveline Loiseur

Yveline Loiseur est diplômée de l’École Nationale Supérieure de la Photographie d’Arles et de l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne. Elle mène depuis de nombreuses années un travail autour de la représentation de la figure humaine dans des espaces de vie collective (famille, école, hôpital, logement social) et développe un projet photographique protéiforme incluant l’installation, le livre d’artiste et l’album jeunesse.

Dans un dialogue avec la littérature, elle mêle photographie documentaire et mise en scène, explorant les notions de temps, de passage et de mémoire, absence et disparition, traçant une géographie sinueuse entre histoire collective, expérience individuelle et souvenir d’enfance.

Son travail a été exposé en France et à l’étranger, est présent dans des collections publiques et privées et fait l’objet de nombreuses publications. Elle bénéficie régulièrement de résidences d’artiste et de commandes publiques. En 2019, elle a publié aux Éditions 205, en collaboration avec Olivier Belon, Florence et Henri, un livre de photographie pour enfants.


Commenter 0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.